Sony PS5

Ghostwire: Tokyo – les fantômes sont lâchés


Ghostwire: Tokyo, la toute nouvelle exclusivité PlayStation 5, s’apprête à débarquer sur les consoles et PC. L’occasion de faire le point sur le nouveau jeu d’action de Tango Gameworks, le studio à qui l’on doit déjà la duologie The Evil Within. Cette fois, direction la capitale japonaise et ses yokaïs.

Ghostwire: Tokyo – esprits et possession

Dans l’univers de Ghostwire: Tokyo, le joueur incarne Akito Izuki, un des rares rescapés d’une catastrophe surnaturelle qui a fait disparaître 99% de la population mondiale. Ce dernier est possédé par l’esprit de KK, un détective quelque peu désabusé qui va l’aider malgré lui. En effet, les esprits du folklore japonais se sont échappés et il va falloir les renvoyer de là où il vienne. Pour ça, Akito utilise des techniques secrètes et surtout : il va falloir trouver le point faible de chaque fantôme pour pouvoir le combattre.

Ghostwire: Tokyo screenshot

Vous allez donc pouvoir explorer un Tokyo déserté et peuplé de Visiteurs (c’est le nom de ces fantômes). Et bizarrement, d’animaux aussi. En effet ceux-ci ont été épargnés lors de cette disparition globale. En utilisant les pouvoirs magiques d’Ether, votre mission est donc de chasser les Visiteurs, découvrir ce qui est arrivé à la population mondiale. Et aussi comment KK est arrivé dans votre corps et quelles sont ses motivations.

Le titre promet d’alterner entre phases d’exploration et de combat, avec une vue FPS et des mouvements super stylés. Le tout dans un Tokyo désert, sombre et technologique comme on aime à le fantasmer. À mi-chemin entre le film d’horreur et le film d’action, Ghostwire Tokyo promet d’être palpitant. Il sort le 25 mars 2022 sur PS5 et PC. Et vous pouvez en avoir un aperçu juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.