Test

Cérébrale Académie : Bataille des Méninges – le test du cerveau sur Switch


Fiche jeu

  • Editeur:Nintendo
  • Developpeur:Nintendo
  • Supports:Nintendo Switch
  • Genres:Réflexion
  • Nombre de joueurs:1-4 joueurs en local
  • Date de sortie:3 décembre 2021

Cérébrale Académie fait partie, avec Dr Kawashima, des jeux Nintendo qui sont là pour faire travailler nos neurones de façon intense. Bien entendu le tout enrobé dans une sauce Nintendo à base de fun et de mini-jeux qui, en les répétant, peuvent vous faire progresser dans un domaine particulier. Cette mouture Bataille des Méninges met l’accent sur le multi, et ça tombe bien car là c’est qu’on s’est le plus marrés.

Le solo de Cérébrale Académie, pour affuter ses sens

Cérébrale Académie propose en gros deux modes de jeu : le solo et le multi. Dans le premier, vous allez créer votre avatar puis vous rendre dans le centre d’entraînement pour participer aux différentes épreuves. Celles-ci se présentent sous la forme de mini-jeux répartis dans cinq catégories : identifications, mémoire, analyse, maths et perception. Dans chacune de ces catégories, vous retrouvez quatre mini-jeux. Vous pouvez les lancer manuellement ou démarrer une série aléatoire qui ira piocher un peu partout.

Cérébrale Académie : mémoire

L’objectif est de d’avoir le plus haut score possible pour gagner des médailles et des pièces. La plus haute distinction, la médaille de platine, vous demandera un haut niveau de réflexion et de vivacité. Mais c’est à ça que servent les 20 mini-jeux de Cérébrale Académie : s’entraîner pour se dépasser. D’ailleurs, si vous parvenez à décrocher la médaille d’or dans chaque mini-jeu, vous débloquez l’entrainement+. Il s’agit des mêmes mini-jeux mais qui démarrent dans un niveau de difficulté élevé.

Les mini-jeux sont chronométrés et vous avez en général une minute pour faire le meilleur score. La difficulté est évolutive et si vous enchainez les bonnes réponses vous allez passer au niveau supérieur. De même, si vous enchaînez les erreurs le niveau sera baissé. Et il existe également un niveau de difficulté pour les enfants, qui ne dépasse pas le stade de débutant pour qu’ils s’amusent également.

Débloquer des objets cosmétiques, affronter ses amis

Une fois que vous êtes bien entraîné, vous pouvez vous lancer dans l’examen de la Cérébrale Académie. Là, vous allez passer 5 épreuves aléatoires, une dans chaque catégorie, et être noté. Vous verrez alors quel “type” de cerveau vous avez, où vous avez des facilités et ou ça pêche un peu. Ainsi vous allez pouvoir vous entraîner sur les mini-jeux de la catégorie “faible” pour gonfler votre score lors du prochain examen.

Participer à toutes ces épreuves vous fait également gagner des pièces. Et lorsque vous en avez 10, vous débloquez un élément cosmétique pour votre avatar. Rien de bien fou mais ça peut motiver les plus jeunes ou les complétistes à recommencer en boucle les mini-jeux jusqu’à débloquer toute la garde-robe. Mais avec 20 mini-jeux qui tournent en boucle, la répétitivité s’installe rapidement.

Cérébrale Académie : jeu en double

Là où le jeu devient fun, c’est lorsque vous jouez à plusieurs en local. En effet, que ce soit en mode docké avec plusieurs manettes ou en nomade grâce au tactile, il est possible de jouer contre trois amis maximum. Il s’agit des mêmes mini-jeux qu’en solo mais avec des points à marquer. Le plus rapide des joueurs gagne le plus de point, et ça va en descendant. Et le premier qui arrive à 100 en tout est déclaré vainqueur de la manche. Vous pouvez faire des parties plus ou moins longues, sachant que les mini-jeux en multi durent moitié moins longtemps, soit 30 secondes. C’est donc très rapide.

Enfin, sachez qu’il est possible, à condition d’avoir un abonnement Nintendo Switch Online, de jouer contre des adversaires du monde entier. En entrant un code vous pouvez faire apparaître leur “fantôme” sur un mini-jeu. Et le but est d’essayer de battre son score. Un petit plus sympa mais qui ne parvient pas à vraiment relancer l’engouement de ce titre qui tourne rapidement en boucle.

Cérébrale Académie : répéter les mêmes exercices en boucle

En effet, aussi sympathique soit-il, Cérébral Académie tourne très vite en rond. Car on a beau jouer à un, deux, trois ou quatre : finalement ce sont les mêmes 20 mini-jeux qui tournent en boucle. Alors certes le but est de s’améliorer en les faisant encore et encore jusqu’à avoir la meilleure médaille. Mais même si ça reste marrant et rapide, on en a quand même vite fait le tour.

Cérébral Académie - bilan

Alors certes c’est fun de débloquer tous les éléments cosmétiques, c’est marrant d’essayer de progresser. Et les mini-jeux sont vraiment bien faits et variés. Mais si vous comptez 20 mini-jeux et une minute top chrono pour les découvrir : ça ne fait que 20 minutes de gameplay. Mais comme nous l’avons dit, le principe d’un titre comme Cérébrale Académie : Bataille des Méninges est la répétition. Donc difficile de lui en tenir rigueur.

Reste un jeu très mignon, avec un professeur qui s’exprime comme un personnage d’Animal Crossing. Des mini-jeux plaisants et variés, tout comme les modes de jeu. Une prise en main simple, même pour les plus jeunes joueurs. Et, pour finir, une rejouabilité quasi infinie tant que vous n’avez pas décroché la médaille de platine dans tous les entraînements, même les plus durs. Encore faut-il avoir la patience d’aller jusque-là.

Points positifs

  • Mignon et bienveillant
  • Très marrant en multi tactile
  • Plein d'éléments à débloquer

Points négatifs

  • Seulement 20 mini-jeux qui tournent en boucle
  • Moins efficace à la manette qu'au tactile

Note

Graphismes 70%
Bande-son 69%
Prise en main 75%
Plaisir de jeu 78%
Durée de vie 44%
Conclusion

Cérébrale Académie : Bataille des Méninges réussi ce qu’il voulait faire, à savoir mettre l’accent sur le multi. On s’amuse bien, petits et grands, à essayer de remplir les défis le plus rapidement possible pour être le meilleur du groupe. On s’amuse bien, on essaye de se dépasser et d’avoir des bonnes notes, de débloquer des éléments cosmétiques… Mais malheureusement ça s’arrête là. En effet, cinq catégories comprenant quatre mini-jeux chacune, ça fait et fera toujours vingt. On a beau jouer à plusieurs, seul, en mode difficile, contre un inconnu en ligne : ça ne bouge pas. Et du coup l’ennui s’installe relativement vite. Cérébrale Académie : Bataille des Méninges s’apprécie donc lors de sessions courtes pour se détendre un peu, se challenger parfois, s’amuser surtout. Et bien sûr faire travailler efficacement les quelques neurones qu’il nous reste !

Note finale 67% Challengeant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.