Test

Snack World : Mordus de Donjons Gold sur Switch, du rire en loot


Fiche jeu

  • Editeur:Nintendo
  • Developpeur:Level-5
  • Supports:Nintendo Switch
  • Genres:action-rpg
  • Nombre de joueurs:1-4 joueurs (en ligne ou multi local)
  • Date de sortie:14 février 2020

Snack World : Mordus de Donjons Gold est un ARPG sur Switch développé par les studios Level-5 à qui l’on doit notamment les jeux Ni No Kuni, Inazuma Eleven, Yo-Kai Watch ou encore les fameux Professeur Layton. Ils reviennent avec Snack World, une franchise née sur 3Ds en 2017 et qui n’a jamais franchie nos frontières jusqu’au 14 février 2020. Ce portage Switch est l’occasion de découvrir un titre décalé et fun dans un univers coloré. Et ceci est notre test.

Snack World : l’aventure avec un grand lol

Snack World se déroule dans le monde de Tutti Frutti. Notre héros est recueilli amnésique, ce qui est le point de départ idéal et un peu cliché de tous les RPG. D’ailleurs le jeu s’en amuse dès le départ et balance quelques blagues bien senties sur les RPG, changeant la signification de ce sigle pour quelque chose de plus trivial. C’est l’occasion pour le joueur de créer son avatar dans les moindres détails. Homme, femme, couleur de peau, forme des yeux, voix, etc. La fiche classique y passe et vous pouvez avoir le personnage de votre choix.

Vous êtes alors immédiatement convoqué dans la salle du trône et on vous assigne votre première quête. Il s’agit d’un didacticiel afin de découvrir comment fonctionne le jeu. Vous allez en même temps faire la rencontre d’une équipe de mercenaires menée par Chup, un petit bonhomme aux cheveux blancs qui est fou amoureux de la princesse Melonia. Celle-ci est la fille pourrie gâtée du roi Papaye. C’est d’ailleurs à cause d’elle que vous allez explorer le continent en long en large en travers. Le but sera de lui rapporter l’objet de son désir. Et dès qu’elle l’aura, elle en voudra un nouveau.

Il y a tout de même un scénario plus général à tout ça puisque deux personnages, Al et Dante, menacent la paix du royaume. La finalité est donc de monter suffisamment en niveau afin de pouvoir les affronter et rétablir la paix. Pour ça, vous allez remplir de nombreuses quêtes. Principales, annexes, en solo ou en multi : le but est d’amasser des trésors pour améliorer son équipement et être toujours plus fort.

Snack World : de l’importance des Jaras

Le système de combat dans Snack World : Mordus de Donjons Gold est un peu particulier mais pas inintéressant. Avant chaque mission, vous devez choisir l’équipement et les Jaras de votre personnage. L’équipement, c’est simple, il s’agir des vêtements que vous portez. Ceux-ci vous confèrent des bonus d’attaque ou de défense et défense magique. Ils sont divisés en deux parties : le couvre-chef et l’armure. Les armes, c’est une autre histoire. Dans le jeu elles s’appellent des Jaras.

Avant chaque combat, vous devez choisir des Jaras : six armes et deux consommables. Il y a des épées, des haches, des arcs, des couteaux, des marteaux, des boucliers, etc. Sachant qu’une fois dans le niveau, vous ne pourrez pas les modifier et seulement utiliser ceux équipés. En appuyant sur ZR, pour changerez de Jaras pour vous équiper de celui qui fera le plus de dégâts à l’ennemi ciblé. Il est possible de choisir ses Jaras en consultant la fiche de quête ou d’utiliser l’option d’équipement automatique. Les consommables permettent de regagner de la vie et d’augmenter temporairement ses stats.

Pour améliorer le niveau de tout votre équipement, armes comprises, vous devez en récupérer plusieurs de la même sorte. Ajoutez divers ingrédients (en fonction du Jara) et vous allez pouvoir les fusionner pour avoir une arme plus puissante. Pour les couvre-chefs et les armures, il est possible de les confectionner soi-même. Pour ça, vous pouvez aller au marchand de vêtements de Tutti Frutti acheter du sur-mesure. Ou vous procurer des livres avec des recettes d’équipement. Leur confection fonctionne comme l’amélioration des armes : il faut rassembler des ingrédients pour les créer. Et si vous en créez plusieurs, vous pourrez les fortifier pour avoir une armure plus puissante.

Snacks en renfort

Lorsque vous allez gagnez des niveaux, vous allez pouvoir répartir des points d’XP dans ces caractéristiques comme charisme, intelligence, ingéniosité, etc. Ces points renforceront vos aptitudes, comme les PV, la force, la magie, etc. En combat, en plus de pouvoir taper, il est possible de se protéger et de faire une roulade pour esquiver. Et lorsque vous chargez une jauge d’action d’arme à son maximum, vous pouvez déclencher un coup spécial puissant ou qui boost vos attaques temporairement.

Mais vous n’êtes pas seul sur le terrain ! En effet, il est possible de se battre avec des Snacks ou de vrais alliés. Les Snacks se sont les monstres que vous rencontrez et que vous affrontez. En en battant un certain nombre de la même espèce, vous aurez alors la possibilité de les capturer via votre appareil Pix-e (une sorte de smartphone). Vous pouvez les collectionner et les utiliser en combats comme aide. Ils peuvent être sur le terrain (jusqu’à 3 en fonction de votre niveau) où vous pouvez les invoquer pour prendre temporairement votre place en combat. Ils sont classés par type : attaque, défense, spécial, etc.

Snacks en multi

Mais là où le jeu est intéressant est qu’il propose de jouer en multi. Que ce soit du local en ligne ou sur Internet, vous pouvez jouer avec trois autres joueurs. Cela ne vaut seulement que pour les quêtes annexes. Les quêtes d’histoire, elles, sont à faire en solo avec vos Snacks. Rien ne vous empêche de recommencer les mêmes quêtes pour gagner de nouvelles récompenses ou les mêmes objets afin de les renforcer.

D’ailleurs c’est là que se situe le cœur du jeu : les coffres. Ceux-ci parsèment les donjons que vous allez explorer et peuvent renfermer des items rares. En plus de ça, à chaque fin de niveau, le roi Papaye vous octroie un certain nombre de coffres en fonction de vos exploits. Il est don très intéressant de refaire plusieurs fois les mêmes quêtes afin de débloquer plein de trésors et renforcer son personnage et ses niveaux. Le tout dans la bonne humeur, avec plein de jeux de mots douteux très drôles et une insouciance certaine.

Mordus de donjons

Les donjons sont répartis en deux catégories : les fixes et les aléatoires. Les premiers seront toujours les mêmes lorsque vous les parcourez. D’ailleurs ce ne sont pas vraiment des donjons, plutôt des maps où rôdent des Snacks à éliminer et, bien sûr, des trésors. Et il y a les donjons générés aléatoirement. Ceux-ci sont un préambule à un combat de boss et vous devrez les explorer afin d’en dessiner les contours et trouver tous les trésors. Des salles cachées sont à trouver, certaines dalles sont piégées et il se peut que des monstres très puissants viennent vous mettre KO si vous ne quittez pas assez vite l’étage. Car oui, les donjons ont des étages et il faudra parfois en parcourir plusieurs avant d’arriver devant le boss.

Snack World : Mordus de Donjons Gold est traduit intégralement en français, voix y compris. Les personnages ont quelques punchlines qu’ils sortent en fonction de la situation. Cela permet de mettre un peu de vie dans le jeu même si ces répliquent tournent vite en rond. L’humour est omniprésent et cela change un peu des RPG classiques qui se prennent un peu au sérieux. Le matchmaking est plutôt efficace et vous pouvez communiquer avec vos alliés grâce à des phrases pré-faites, des mouvements ou des stickers.

Un très bon jeu

Le jeu est très prenant et agréable à parcourir, que ce soit en solo ou à plusieurs. C’est mignon, coloré et très addictif. On se prend à refaire de vieux donjons pour trouver l’équipement rare qui nous permettra d’améliorer notre inventaire. Mais le jeu montre ses limites et les donjons finissent par se ressembler avec leurs couloirs labyrinthiques. Dans ces moments-là, la caméra n’aide pas beaucoup car elle ne permet pas de bien appréhender le terrain : si vous la mettez au-dessus de votre personnage vous ne voyez plus ce qu’il y a autour de vous.

Et si vous essayez de la mettre à la troisième personne, les murs peuvent gêner la visibilité. D’autant plus qu’il est impossible de la faire pivoter à 360°, ce qui fait qu’elle est souvent très mal placée. Mais mis à part ces quelques défauts, Snack World : Mordus de Donjons Gold est un excellent que nous ne pouvons que vous recommander. Il est frais, rigolo, accessible, non punitif et complet.

Points positifs

  • Un humour décalé sur les RPG
  • Les coffres sont très jouissifs à récolter
  • Le multi est sympa et bienveillant

Points négatifs

  • La caméra est aux fraises dans les donjons
  • Au début il y a beaucoup de choses à apprendre en même temps

Note

Graphismes 74%
Bande son 72%
Prise en main 68%
Plaisir de jeu 75%
Durée de vie 70%
Conclusion

Snack World : Mordus de Donjons Gold est une petite gourmandise que l’on déguste avec appétit. Drôle et prenant, il permet aux débutants comme aux experts de s’adonner aux joies du dungeon crawling. D’autant plus que les récompenses sont nombreuses avec des coffres à foison remplis d’items rares. C’est un peu la carotte qui fait avancer le joueur ainsi que Chup et son équipe de mercenaires : la quête des coffres.

Par ailleurs, les niveaux ne durent que quelques petites minutes. Du coup on n’hésite pas à les faire et les refaire encore pour débusquer les objets les plus rares et renforcer ainsi son équipement. Dommage que le plaisir soit gâché par une caméra parfois capricieuse dans les donjons. Et que le début soit un peu trop bordélique avec plein de mécaniques à comprendre d’un coup, si bien qu’on en oublie. Pour notre part nous nous sommes rendu compte que nous pouvions pouvait améliorer les capacités du personnage avec des points d’XP seulement au niveau 20. Mis à part ça, le jeu est vraiment plaisant et prend tout son sens en multi, surtout si on tombe avec plus puissants que soi pour nous aider à passer les donjons un peu ardus.

Note finale 72% Appétissant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *