F1 Esports : Une Red Bull dans l'impressionnant virage de Pouhon Jeux Vidéo

F1 Esports : Deux sur deux pour Rasmussen, à Spa-Francorchamps


Comme à Silverstone, Frederik Rasmussen est en pole position à Spa-Francorchamps pour la 8e manche des F1 Esports Series 2020. Nicolas Longuet occupe la 7e place pour Renault, devant Jarno Opmeer encore en difficulté et 10e.

Après des qualifications dominées par Frederik Rasmussen à Silverstone, c’est sur l’illustre circuit belge de Spa-Francorchamps que se dispute la session qualificative de la 8e course de la saison. Le tracé de plus de sept kilomètres est le plus long de la saison. L’occasion de créer de gros écart au chrono sur un tour?

Q1, Red Bull et Alfa Romeo se placent

En Q1, la réponse est non, même s’il faut attendre plusieurs minutes pour voir les premiers temps tomber. Comme habituellement, les simracers débutent leurs qualifications avec un tour de reconnaissance en pneus intermédiaires (pour la pluie) sur une piste sèche.

Frederik Rasmussen est par la suite le premier à inscrire un temps, en 1’40’265. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Danois de Red Bull reste au top presque jusqu’au bout. Il n’est battu que par son équipier Marcel Kiefer et Dani Bereznay (Alfa Romeo). Il se qualifie donc facilement pour la phase suivante, tout comme les deux Renault un peu plus loin dans la hiérarchie.

Ce n’est en revanche pas le cas pour les AlphaTauri de Jöni Törmälä et Manuel Biancolilla. Les Racing Point de Lucas Blakeley et Daniele Haddad ne passent également pas, tout comme James Baldwin (McLaren).

Q2, ultime répétition avant la bataille pour la pole

À l’inverse de la Q1, les gamers prennent comme toujours rapidement la piste en début de Q2. Le leader ne change en revanche pas, puisque Frederik Rasmussen occupe la première place en début de session. Il devance toujours son équipier et une Alfa Romeo, celle de Jarno Opmeer cette fois. Notez que le top 5 est à ce moment séparé par 50 millièmes de seconde.

Les chronos évoluent toutefois et au terme de la session, Marcel Kiefer se hisse de nouveau au sommet du classement. Mais tout est très serré entre lui, son équipier et les simracers Alfa Romeo. Cela promet pour la Q3 et la bataille pour la pole position !

Un affrontement auquel ne prendra pas part Fabrizio Donoso sur la Renault, éliminé suite à un bug en fin de session. Dani Moreno (McLaren), Cedric Thomé (Haas) et les simracers Williams, Michael Romanidis et Alvaro Carreton sont aussi sortis au terme de la Q2.

Nouvelle pole aux F1 Esports pour Rasmussen

Place, désormais, à la bataille à 10 pour la pole position. Après la Q1 et la Q2, le premier coup acte est encore dominé par Frederik Rasmussen. Le simracer Red Bull réalise de nouveau un 1’40’2 et mène de près de quatre dixièmes devant Brendon Leigh (Mercedes). L’écart est conséquent, mais il reste encore assez de temps pour que tout le monde améliore.

C’est justement ce que réussit à faire Daniel Bereznay. Le Hongrois passe en tête, avant d’être immédiatement battu par David Tonizza (Ferrari). Mais Rasmussen n’a pas dit son dernier mot et cherche à reprendre son bien. Le simracer Red Bull franchit la ligne en 1’40’004. Il colle plus d’un dixième à son plus proche poursuivant.

Plus loin, Nicolas Longuet occupe la 7e place sur la grille. Le tricolore est suivi par Jarno Opmeer, 10e de cette Q3 après avoir vu un de ses tours annulé suite à une erreur de pilotage. Mais cela ne présage rien des résultats en course. Le circuit de Spa-Francorchamps est propice aux dépassements et s’y échapper sera sans doute très difficile. Rendez-vous à 20h30 pour suivre les deux courses F1 Esports du jour en direct sur les réseaux sociaux de la Formule 1.

Le classement des qualifications F1 Esports à Silverstone

  1. Rasmussen
  2. Bereznay
  3. Kiefer
  4. Tonizza
  5. Weigang
  6. Presnajder
  7. Longuet
  8. Huis
  9. Leigh
  10. Opmeer
  11. Carreton
  12. Romanidis
  13. Thomé
  14. Moreno
  15. Donoso
  16. Baldwin
  17. Törmälä
  18. Biancolilla
  19. Blakeley
  20. Haddad

(Ce classement est provisoire et susceptible d’évoluer)


Un commentaire sur F1 Esports : Deux sur deux pour Rasmussen, à Spa-Francorchamps

  1. Pingback: F1 Esports : Rasmussen voit double en qualifications à Silverstone et Spa - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *