Gran Turismo World Tour 2019: New York - FIA Manufacturers Series - Anthony Felix (FT_Ant) (Photo by Christian Petersen - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images) Sony PS4

Gran Turismo: Lopez leader pour BMW avant Salzbourg, quatre français qualifiés


Juste avant le World Tour Gran Turismo de Salzbourg 2019 revenons sur l’étape 1 des Manufacturer Series en Europe. Une manche dominée par Coque Lopez.

Gran Turismo est à Salzbourg ces vendredi et samedi (13 et 14 septembre) pour son 4e World Tour de la saison. Après Paris, le Nürburgring et New-York, l’Autriche accueille les 36 simracers opposés en catégorie Manufacturer Series, dès ce soir à 20 heures.

Compétition dédiée aux constructeurs, elle regroupe douze équipes de trois pilotes. Venus du monde entier, ces derniers représenteront la marque de leurs rêves. Parmi ces hommes, neuf sont parvenus à se qualifier en Europe.

Coque Lopez meilleur européen pour BMW

Premier d’entre eux, Coque Lopez a dominé la région européenne lors de cette première saison. Pilotant pour BMW, l’espagnol de Williams Esports s’est imposé malgré des voitures difficiles à emmener, ce qu’il explique:

« J’ai choisi BMW car c’est mon constructeur de coeur (…) Ma saison s’est passée tellement bien! Car même quand la BMW n’était pas la meilleur voiture, j’ai réussi à obtenir des victoires difficiles (…) Je ne m’attendais donc pas à être qualifié (…) et j’espère que pour le World Tour de Salzbourg, nous aurons une meilleur balance de performances (BoP, système équilibrant les performances entre les différentes voitures). Les voitures sont très sensibles à la BoP et si cette dernière n’est pas bonne pour la votre, vous n’avez aucune chance. »

Avec Nicolas Rubilar et Soma Iseri à ses côtés, nul doute que l’espagnol aura cependant la ressource pour se battre aux avant-postes, aujourd’hui. D’autant que BMW a échoué au pied du podium à New-York, en août dernier, avec le trio Haywood-Rubilar-Iseri. Alors, revanche dès ce soir?

Les français Lartilleux et Beauvois seront très attendus

A côté de Coque Lopez, ils sont donc huit autres européens à défendre les couleurs d’un constructeur avec leurs équipiers. Au sein de ces derniers, quatre français se sont qualifiés. Pami les plus en vue dans cette compétition Tom « Veloce_StorM » Lartilleux et, Baptiste « TRL_TSUTSU » Beauvois.

Lartilleux, d’abord, va défendre l’Etoile Mercedes, la marque tenante du titre en Manufacturer Series, après sa victoire à New-York. Inutile de dire que pour son premier World Tour, le membre de la Veloce Esports est jeté dans la cour des grands. Il lui faudra néanmoins gérer la pression et le stress de cet évènement au mieux pour s’imposer aux côtés de Cody Latkovski et Anthony Felix.

3e à New-York, Baptiste « TRL_TSUTSU » Beauvois sera également sous le feu des projecteurs ce vendredi. Lui qui s’acclimate rapidement aux World Tour voudra, assurément, faire encore mieux qu’aux USA. Après une saison compliquée, cet évènement ne s’annonce cependant pas mieux, toutes les courses se disputant avec les voitures de catégorie Groupe 3 (GT3):

« J’ai choisi Lexus car je voulais (…) plus de challenge et (…) découvrir un nouveau constructeur. La saison 1 s’est très mal passée, pour être honnête. J’ai loupé quelques manches volontairement, j’avais besoin de respirer. (Cependant) j’ai commencé à constater que même avec mon absence, je revenais progressivement (…) en tête. Pour Salzburg on va se contenter de survivre, malheureusement. Nous avons l’une des pires voitures (…) car avec la Lexus Groupe 3 nous n’avons ni grip, ni vitesse. Mes coéquipier seront Andrew Brooks, 3e à New York avec moi et Adriano Carrazza, un pilote assez calme (mais) très agressif en course. Dans l’ensemble, nous sommes très proches en chronos et en rythme de course. Cela me plaît et fait notre force. »

De retour sur un World Tour Gran Turismo, Pagandet et Schwendimann donneront tout

Autre français habitué des World Tour, Florent « Jomas_74 » Pagandet fera sa première apparition en Manufacturer Series à Salzbourg. Pilote pour Jaguar, il vient en Autriche après une saison disputée, également marquée par « la chance »:

« Je me voyais mal performer suffisamment bien pour être dans un World Tour cette année. (En 2018) seulement 3 points nous ont séparé de la qualification avec Jaguar et il fallait corriger ça cette année. Réussir à scorer autant (…) est vraiment satisfaisant. Il y a eu des hauts et des bas (…) il fallait tirer son épingle du jeu. Je tiens quand même à saluer l’effort de Pierre Lenoir (RC_Snake91) lors de la saison, où il n’a rien lâché jusqu’à la dernière tentative ! (Mes équipiers seront) Vinicius Neto (Brésil) et Kenny Conomos (Australie). Ils ont tous deux fini dans de très bonnes positions (…) donc je suis confiant ! Le plan initial est que je fasse la qualification et qu’on se donne tous à fond lors des courses. (Néanmoins) ça risque d’être compliqué pour jouer la victoire, vu que la Groupe 3 est la voiture la plus faible de chez Jaguar. J’aurais au moins aimé une course en Groupe 4, (pour) scorer.  »

Dans la catégorie des retours, l’on notera également celui de Nicolas « SDL_MansoN » Schwendimann. 14e des Finales Mondiales à Monaco avec Citroën l’an passé, il défendra cette fois les couleurs de Chevrolet. Dans une saison marquée par l’arrivée de son premier enfant, lui s’est imposé à l’usure face à ses adversaires:

« Chevrolet n’était pas loin de la qualification pour New York, je me suis dit qu’il y’avait quelque chose à faire. (La saison était) difficile avec un manque de réussite sur certaines courses. J’ai d’ailleurs du louper quelques manches après l’arrivée ma fille, le 15 juillet. (Cependant) certains concurrents européens ont perdu leur motivation et j’ai pu reprendre l’avantage au général. (Pour Salzbourg) je ne me mets pas la pression. Il y a des équipages très fort avec de meilleures voitures que la notre. Je vais essayer de donner le maximum et profiter de l événement. (Mes équipiers seront) Marco « GTMX-Kaiser » Mendoza du Mexique et Michael « TTG_Thunder24 » Avansino des États Unis. »

Spa, grande inconnue de la Manufacturer Series de Salzbourg

Tous ces gamers se retrouveront donc aujourd’hui, 13 septembre, pour disputer la Manufacturer Series Gran Turismo dans fameux le Hangar 7 de Red Bull. Deux manches sont au programme, une sous la pluie au Red Bull Ring, l’autre sur le circuit de Spa-Francorchamps. Pas encore présent dans le jeu, ils seront nombreux à le découvrir et abordent ce challenge différemment.

Actuellement je regarde des vidéos pour apprendre le tracé. Donc je ne suis pas très confiant pour cette course, avoue ainsi Nicolas Schwendimann. Pour Florent Pagandet, découvrir Spa sera « un grand bonheur ». Passionné de sport automobile, « Jomas_74 » n’oubliera néanmoins pas les tragiques évènements survenus il y a peu sur ce tracé. « J’aurais la mémoire d’Anthoine Hubert en tête, » assure-t-il.

Seul français qualifié pour la Manufacturer Series à avoir déjà roulé sur ce circuit, Baptiste Beauvois avoue bénéficier d’un avantage « clair ». D’autant que le français est fan de la piste belge. « C’est simplement le plus beau circuit du monde, explique-t-il. L’un de mes préférés sans hésitation ! »

L’espagnol Manuel « TRL_MANURODRY » Rodríguez pour Toyota et l’italien Marco « garasa-91 » Grasso, pour Ford accompagneront ces hommes. Deux anglais complèteront enfin le line-up européen. Lewis « LZR_Lewis » Bentley, qualifié pour Peugeot et Martin « GTA_Tidgney » Grady, qui défendra les couleurs d’Audi.

Rendez-vous à 20 heures, ce soir, pour la Manufacturer Series de Salzbourg. Retrouvez le programme complet du World Tour autrichien de Gran Turismo ici. Le lien pour suivre la compétition gratuitement, en direct et en français est disponible ici.

(Photo by Christian Petersen – Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)


Un commentaire sur Gran Turismo: Lopez leader pour BMW avant Salzbourg, quatre français qualifiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *