Nintendo Switch Switch

Nintendo retrouve la rentabilité de la Wii, avec la Switch


Voilà un peu plus d’un an que la Nintendo Switch est disponible sur le marché vidéoludique mondial. Et cela n’est un secret pour personne, le nouveau hardware rencontre un succès ininterrompu depuis sa disponibilité. Outre les chiffres de ventes pharaoniques, les recettes enregistrées par Big N sont, elles aussi, importantes. D’ailleurs, elles sont comparables à celles connues par la Wii, à ses débuts.

Nintendo : prise de risques récompensée, parfois

Si la Nintendo Switch continue de suivre les pas de la Wii, alors la rentabilité actuelle devrait s’accroître au fil des prochaines années. Les deux hardwares ont ce point en commun d’avoir relancé la firme de Kyoto alors qu’elle vivait une période trouble. Les échecs des Gamecube et Wii U, les deux machines ayant précédé les consoles en question y étaient pour quelque chose…En clair, l’on peut dire que l’innovation dont fait preuve Nintendo est récompensée une fois sur deux.

Sur sa première année d’exercice, la Switch a enregistré un peu moins de 2 000 M de dollars de profits, chiffre proche de celui enregistré par la Wii, également sur sa première année de mise en vente. Mais, comme vous le constaterez sur l’infographie ci-dessous, partagée par Statista, c’est lors de sa seconde année de disponibilité que les profits ont littéralement explosé, pour la Wii. La Switch suivra-t-elle cette courbe vertigineuse ? Selon les prévisions de Kyoto, non.

Des prédictions (voir infographie) prudentes pour Nintendo, qui ne souhaite probablement pas mettre le feu aux poudres sans certitude. Néanmoins, avec les arrivées de titres comme Pokémon, Metroid Prime 4 et Super Smash Bros. les ventes de Switch devraient encore exploser cette année. De plus, la réédition de la Nes Mini, la commercialisation probable d’une nouvelle console de la gamme « Mini » et l’investissement important fait sur la plateforme Smartphone devraient largement booster ces prédictions. De manière plus réaliste, les profits pourraient donc atteindre voire, dépasser, le double des résultats enregistrés au cours de la dernière année fiscale.

Une Neo-Geo Mini serait en préparation ?

Une chose est sûre, l’entreprise nippone est repartie sur d’excellentes bases susceptibles de la maintenir au sommet pendant 3 ou 4 ans, minimum.