Test

WarioWare : Get It Together! sur Switch – test rapide et furieux


Fiche jeu

  • Editeur:Nintendo
  • Developpeur:Nintendo EPD | Intelligent Systems
  • Supports:Nintendo Switch
  • Genres:Party-Game
  • Nombre de joueurs:1-4 joueurs
  • Date de sortie:10 septembre 2021

Wario, l’antagoniste de Mario, est de retour dans WarioWare : Get It Together! sur Switch. Il ne s’agit pas d’une aventure linéaire comme les Wario Land, mais plutôt d’une succession de mini-jeux très rapides. Le dernier titre en date, sur 3DS, WarioWare Gold, compilait les meilleurs jeux sortis précédemment. Mais cette fois nous avons droit à du nouveau. Alors, est-ce convaincant ?

WarioWare : Get It Together! : à fond les ballons

Croyez-le ou non, mais dans WarioWare : Get It Together! il y a une petite histoire. Wario, avec l’aide de ses amis, dirige la WarioWare, Inc. Il s’agit d’une société fictive où les personnages développent des jeux. C’est le prétexte parfait à l’enchaînement de mini-jeux qui est le concept de ce titre.

Notre histoire commence donc lorsque Wario a fini de développer son dernier jeu en date. Tout fier, il laisse échapper sa joie et sa console tombe par terre, s’abîme, et l’aspire lui et tout son crew à l’intérieur. Seulement une fois à l’intérieur, il se rend compte que tous les niveaux sont buggés. Pour corriger tout ça, il va devoir participer à une série de mini-jeux afin non seulement de sauver ses compagnons, mais aussi de corriger les bugs.

On progresse donc d’univers en univers. Dans chacun d’entre eux, un de vos amis est retenu captif. En pénétrant dans son monde, vous pouvez jouer avec lui et composer une équipe avec d’autres personnages. Le but étant ensuite d’enchaîner les mini-jeux jusqu’au boss qui vous permet de débloquer définitivement le personnage en question.

Attrapez-les tous

Il y a en tout 23 personnages dans le jeu, mais certains fonctionnent en duo et ne comptent comme qu’un seul dans le roaster. Cependant, ce qu’il y a de particulier c’est qu’ils ont chacun un gameplay différent. Celui-ci reste à chaque fois très simple et se compose de deux boutons : un pour diriger le personnage, l’autre pour lui faire faire une action. Wario, par exemple, vole dans tous les sens avec son jet pack. Et il donne un coup d’épaule à droite ou à gauche quand on appuie sur A.

Mona, quant à elle, évolue sur un scooter en perpétuel mouvement. Il faut donc le diriger tout le temps. Et quand on appuie sur A, elle s’arrête, lance un boomerang et c’est lui qu’on dirige ensuite. Enfin, dernier exemple : Dribble & Spitz. L’un est toujours orienté vers la gauche. L’autre vers la droite. Et en appuyant sur A ils tirent avec leur arme.

Au début de chaque session de mini-jeux vous pouvez donc choisir parmi les personnages débloqués. Ou laisser la console choisir pour vous. Sachant qu’il n’y a pas de bon ou mauvais choix de perso pour les jeux. Certes, pour certains leur maniement sera plus adapté à la réussite d’une partie des jeux. Mais ce ne sera pas le cas pour les autres. Cela donne de la saveur au titre et permet au joueur de jongler avec tous les personnages pour s’amuser.

WarioWare : Get It Together! Les mini-jeux en folie

Si vous ne connaissez pas la saga WarioWare, il faut s’attarder quelques instants sur la nature des mini-jeux. Si Get It Together! est un party-game, n’attendez pas quelque chose de posé comme les Mario Party. Ici, chaque mini-jeu ne dure qu’une poignée de secondes. Vous avez 10 secondes pour comprendre ce qu’il faut faire, et le faire.

Sachant que la découverte de chaque mini-jeu passe par l’étonnement face à l’environnement. Les univers sont complètement barrés avec soit de très beau décors 3D, soit des dessins faits mains volontairement très moches. Et toujours avec un but décalé lui aussi… Arracher des poils d’aisselle, boucher une narine, se mettre à l’abri, vider un sac… Ce ne sont pas moins de 200 mini-jeux loufoques et débiles qui vous attendent dans WarioWare, et c’est un vrai plaisir.

On ne sait jamais sur quoi on va tomber, même en mode histoire les mini-jeux sont aléatoires. Et, comme nous le disions précédemment, en fonction du personnage que l’on incarne, la résolution peut être plus ou moins facile. En mode histoire, qu’il est possible de faire à deux joueurs, il y a des vies que l’on perd si on ne réussit pas un mini-jeu. Une fois le Game Over atteint, il est possible de continuer sa partie contre de la monnaie in-game. Monnaie gagnée lorsqu’on réussit des mini-jeux et des niveaux.

Du fun à plusieurs

Nous l’avons évoqué plus haut : il est possible de jouer à WarioWare : Get It Together à plusieurs. Le mode histoire se parcourt en duo, toujours dans une optique de coopération. Même si, dans la confusion et la précipitation, il se peut que les joueurs se gênent et finalement perdent la partie. Mais c’est le jeu ma pov’Lucette ! Notez qu’il est possible à tout moment de relancer un niveau du mode histoire pour tenter de battre votre chrono.

Toujours à deux (ou en solo), il y a le Wariopédie. Vous retrouvez tous les mini-jeux débloqués, listés par univers parcouru en mode histoire. Cela permet de voir s’ils vous manquent des mini-jeux. Auquel cas il faut refaire le mode histoire pour les débloquer. Et surtout vous pouvez montrer à vos amis vos mini-jeux préférés et les reparcourir à l’infini.

Les Modes Variés se débloquent lorsque l’histoire est terminée. Cela permet de s’amuser dans des mini-jeux d’un à quatre joueurs. Là, la coopération n’est pas forcément de mise et certains demandent même de s’affronter les uns face aux autres. Ça amène de la variété dans le défi, mais l’amusement est toujours de mise.

Enfin, il y a un mode en ligne, la Coupe Wario. Participez à des défis contre des joueurs du monde entier afin de gagner de la monnaie in-game. Ça permet de relooker vos personnages différemment, mais surtout de voir votre nom briller au firmament des classements mondiaux. Ou tout simplement montrer à vos amis que vous êtes meilleurs qu’eux dans ces mini-jeux aussi débiles qu’ingénieux !

Points positifs

  • Les mini-jeux loufoques et ingénieux
  • Les personnages aux gameplays différents
  • On peut jouer à plusieurs

Points négatifs

  • Parfois confus
  • On fait vite le tour
  • Les différents modes peinent à relancer l'intérêt

Note

Graphismes 73%
Bande-son 75%
Prise en main 78%
Plaisir de jeu 85%
Durée de vie 59%
Conclusion

WarioWare : Get It Together! est une petite sucrerie qui se déguste entre deux gros jeux. On le lance pour quelques minutes de folie, seul ou avec ses amis. Les mini-jeux ne durent que quelques secondes, mais ça suffit pour vous retourner le cerveau. Vous n’avez qu’une poignée de temps pour comprendre où vous êtes, ce que vous devez faire et en plus de ça vous êtes souvent distrait par le décor complètement loufoque où vous ne comprenez pas toujours ce que vous voyez. Mais c’est ça qui fait tout le sel de ce WarioWare : la confusion, la vitesse et la rigolade. Malheureusement, on rencontre aussi assez souvent la frustration, quand on n’arrive pas à comprendre ce que le jeu attend de nous. L’extrême rapidité des mini-jeux fait qu’on en parcourt vite l’entièreté. Et la rejouabilité se limite à la ressortir le jeu lors de soirée entre amis pour leur faire découvrir cet univers loufoque. Malgré ça on retrouve le savoir faire de Nintendo, et on ne peut pas nier que les 200 mini-jeux proposés rivalisent d’ingéniosité et d’imagination.

Note finale 74% Fun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.