Switch

Zelda Breath of the Wild : la bécane provient de Mario Kart 8


Désormais disponible dans The Legend of Zelda Breath of the Wild, grâce au DLC 2, la moto de Link n’est pas sortie de la cuisse de Jupiter ! En effet, la monture en question sort tout droit d’un certain Mario Kart 8 (et Deluxe), comme le révèle le papa du jeu d’aventure sortie sur Nintendo Switch (et Wii U) en début d’année.

Zelda BOTW : une moto « off-road »

Les puristes de Nintendo s’en étaient aperçus, la moto mise à disposition de Link dans Zelda Breath of the Wild s’est largement inspirée de celle qui s’est déjà illustrée dans Mario Kart 8 Deluxe. Un véhicule bien utile pour parcourir la gigantesque map du dernier né de la série Legend of Zelda, histoire de rendre les trajets plus véloces qu’à dos de cheval.

Et bien le papa de Link a profité de cette trêve de fin d ‘année pour révéler quelques informations sur la conception de cette moto. Disponible pour tous ceux qui auront terminé la nouvelle quête de Zelda Breath of the Wild (DLC 2, découvrez notre test), nous apprenons que le deux roues en question est une version « off-road » du Destroyer qui était proposé aux joueurs de Mario Kart 8 Deluxe.

D’ailleurs, les « essais » ont été réalisé dans l’univers de Zelda BOTW avec la version Mario Kart 8 Deluxe. mais, très vite, les développeurs se sont aperçus qu’elle n’était pas adaptée au « terrain ». C’est ainsi que des retouches ont été faites, notamment au niveau du système de suspensions.

« Lorsque nous songions à implémenter cette moto, nous pensions qu’il faudrait qu’elle ait l’air d’être venue du passé. Elle utilise une technologie ancienne. Nous nous sommes dit que, peut-être, elle devait être semblable au premier Master Cycle. En faisant le jeu, nous avons en effet emprunté des éléments de Mario Kart et avons effectué des essais dans Hyrule. C’est en fait comme si nous avions développé cette moto à partir de rien. Le Master Cycle est une bécane dédiée à la course, où l’on se tient penché vers l’avant. Mais il nous a paru évident qu’il fallait changer les suspensions, qui ne convenaient pas. Nous en avons fait un engin off-road. On dirait que nous avons emprunté la moto de quelqu’un et que nous l’avons modifiée à notre façon. »

 




Zelda Breath of the Wild : c’est définitivement terminé !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *