ps5 vs switch Switch

Les PS5 et Xbox Series disponibles, on attend la Switch Pro


Nous y sommes ! La guerre des consoles est désormais bien lancée. Car Microsoft comme Sony ont récemment commercialisé leurs machines respectives. Et bien que la rupture de stock ait clairement mis fin à une comparaison directe des chiffres (qui dépendent strictement des stocks de chacun), la nouvelle génération est maintenant en marche. Bien sûr, les PS5 et Xbox Series disposent d’une puissance telle qu’il est impossible de mêler Nintendo à la lutte. Cependant, avec l’hypothétique Switch Pro attendue, la donne pourrait être bouleversée.

Nintendo Switch : cap ou pas cap ?

La formation de Kyoto va-t-elle oser se confronter de manière directe aux mastodontes des technologies surpuissantes, en matière de hardware, dans le domaine des consoles de loisir ? Là est toute la question. Mais selon les récents propos du patron de la firme japonaise, il serait très surprenant que Nintendo ne lance pas une nouvelle machine l’an prochain. En effet, ce dernier avait déclaré il y a peu que la Switch n’en était actuellement qu’au milieu de son cycle de vie.

Nintendo Switch : Logo de la console

Et sachant que cela fera bientôt quatre ans (en mars prochain) que la console hybride est disponible, l’on voit mal cette dernière vivre presque 8 années sans connaître d’évolution technique/technologique majeure. Alors, oui, nous croyons toujours à cette Switch Pro, qui sera essentielle en vue d’inciter les éditeurs tiers à poursuivre leur travail sur cette machine. D’ailleurs, l’annulation probable de Doom Eternal (Bethesda) sur l’intéressée est peut-être une alerte, à ce niveau. A moins que le soft en question ne soit déjà en développement sur le nouveau support…où que la prise de pouvoir de Microsoft -qui s’est porté acquéreur du studio en question- n’ait déjà accompli son oeuvre !

Maintenant, reste à savoir si Big N se risquera à attaquer les PS5 et Xbox Series sur le terrain de la technologie pure où s’il se contentera d’améliorer son matériel actuel, sans trop se soucier de la « concurrence ». Tout en gardant à l’esprit que, venir titiller Microsoft et Sony signifierait aussi augmenter le prix de vente de cette Switch Pro. Donc, cibler une audience exclusivement orientée gamers, loin de la cible familiale traditionnelle. Mais pourquoi pas, comme nous l’avions d’ailleurs suggéré dans une précédente analyse.

Avec cette idée de proposer trois consoles différentes (en comptabilisant la Switch Lite) pour trois types de joueurs différents. Cela vaudrait le coup de prendre le risque, compte-tenu du succès déjà sans précédent de la console actuelle.

Switch Pro : une nouvelle innovation majeure ?

Mais outre cette perspective axée sur la puissance brute, Nintendo pourrait aussi choisir d’innover encore, avec sa next-gen hybride (car il ne devrait pas s’agir d’une console totalement nouvelle mais juste d’une évolution, dans l’esprit Xbox One X et PS4 Pro). Comment ? Impossible de pénétrer le cerveau des têtes pensantes de la firme de Kyoto. Néanmoins, il faut s’attendre à tout avec celui qui reste LE spécialiste de l’innovation vidéoludique, en matière de hardware. Alors, pourquoi ne pas évoquer de la réalité augmentée (suivant le modèle de Mario Kart Live : Home Circuit) exploitée de façon différente où même, de la réalité virtuelle revisitée ?

Toutefois, ne serait-il pas plus intéressant, pour Nintendo, de garder sa prochaine idée de génie pour la vraie nouvelle génération qui sera lancée d’ici 3 ou 4 ans ? Bien sûr que si. D’autant qu’en l’état actuel des choses, la Switch se vend très bien quasiment seule. Et puis, il suffira d’un Breath of The Wild 2, d’un Metroid Prime 4, d’un Pokémon inédit ou d’une suite à Mario Odyssey pour que les ventes explosent encore. Alors, la piste d’une nouvelle innovation pour la Switch Pri demeure faible, bien que l’ajout d’un concept inédit mineur ne soit pas à écarter.

Une nouvelle console 100% TV où la piste du streaming ?

Par ailleurs, il reste aussi la piste, pour Nintendo, d’abandonner carrément son concept hybride afin d’offrir aux joueurs une consoles plus puissante mais exclusivement dédiée au jeu sur TV. Cela permettrait aussi de réduire le coût et donc, de rester compétitif en termes de prix de vente, face à Sony et Microsoft. En se concentrant juste sur le coeur de sa machine. Sachant que la Switch hybride et la Switch Lite remplissent déjà un rôle, qu’il n’est pas nécessaire de reproduire.

call of duty cold war

En revanche, toujours dans l’optique d’attirer plus -et plus longtemps surtout- d’éditeurs tiers, une console qui serait proche d’une Xbox Series S par exemple, permettrait de séduire les éditeurs et studios à l’origine de futurs hits hypothétiques tels Street Fighter 6, Resident Evil 4 Remake, Call of Duty, Battlefield, Final Fantasy, Assassin’s Creed, Far Cry, etc. Des jeux que nous n’avons que très peu de chances de voir débouler sur la Switch actuelle, en raison de ses limitations. Même si la piste du streaming, récemment ouverte par Hitman 3, reste viable. Mais encore faudra-t-il que les joueurs y adhèrent, ce qui est loin d’être gagné.

Quelle qu’elle soit, la réponse de Nintendo est attendue

Quoqu’il en soit et quelle que soit la stratégie à venir de Nintendo (suivre ou non les PS5 et Xbox Series sur leur terrain), la firme de Kyoto peut voir venir sereinement. Car avec les profits enregistrés ces dernières années et le succès déjà concret de sa Switch, le géant japonais n’a pas vraiment de pression. Néanmoins, afin de rester dans un esprit dynamique, le plombier va très certainement réagir prochainement, en offrant quelque chose de neuf aux joueurs. Reste à définit quoi et comment. Réponse début 2021 ? Wait and see…