Test

Test de The Council Episode 5: Checkmate: fin du game


Fiche jeu

Après 9 mois passés en compagnie de Louis de Richet et ses amis sur l’île de Mortimer, voici venu le temps non pas des rires et des champs mais de poser un point final sur cette épopée politico-ésotérique. Big Bad Wolf avait entamé un sacré virage lors du précédent épisode et il nous tarde de voir comment va se conclure l’arc narratif de The Council. L’épisode 5 est d’ailleurs intitulé « Checkmate » soit « Echec et mat ». Tout est dit, les dés sont jetés.

L’arme fatale

Deux petites choses avant de commencer ce test. Tout d’abord je vais faire mon possible pour ne pas spoiler ce qu’il se passe dans ce cinquième épisode mais je pars du principe que si vous lisez ceci, vous avez fait les quatre premiers. Si ce n’est pas le cas, je vous déconseille la suite de cette lecture sous peine de vous spoiler majoritairement les événements de The Council. La deuxième chose c’est que les titres des quatre précédents épisodes sont disponibles ici :

Maintenant que nous sommes en bonne compagnie, lançons-nous dans le grand bain. Nous avions laissé Louis de Richet alors qu’il venait d’apprendre qu’il était en fait le fils de Mortimer, qui lui-même n’était pas humain puisqu’il est ce qu’ils appellent un Daemon, une sorte de divinité capable de lire les pensées d’autrui, de prendre possession de leur corps et que sais-je encore. Non seulement ça mais aussi que Mortimer et Grégory sont frères et qu’une rivalité latente gronde entre les deux.

Il va donc falloir choisir son camp entre son papa et son tonton, si tant est qu’on accepte soi-même d’être le fils d’un Daemon et donc Daemon un peu de nature. D’ailleurs De Richet s’est vu octroyé de nouveaux pouvoirs depuis l’épisode 4 et il est dorénavant possible de lire dans les pensées d’autrui afin de les manipuler plus facilement pour en obtenir ce que l’on souhaite.

Esotérique & Mortimer

Cet épisode se découpe en trois actes : le premier où Mortimer vous demande de retourner ses opposants afin d’obtenir la majorité au vote final. Ensuite vous devrez explorer les souvenirs d’un personnage et enfin la confrontation finale. Je reste volontairement évasif afin de ne pas vous gâcher tout l’épisode. Sachez juste que celui-ci s’avère un poil plus court que les autres mais tout aussi jouissif, épisode final oblige.

The Council aura proposé une aventure scindée en deux parties distinctes : un début assez terre à terre malgré une ambiance mystique qui flotte de bout en bout. Et une fin qui verse complètement dans l’ésotérique avec les Daemons et tout le folklore que l’on découvre avec. Cet épisode vient donc marquer avec brio une saison pleine de rebondissements et d’enquête. On fait face ici aux conséquences des choix précédents, même si les répercussions ne remontent pas jusqu’au premier épisode. Seuls l’épisode précédent impactera votre final et encore, il doit être possible d’influer dessus lors de cet épisode.

Vous l’aurez compris on est toujours face à une pluralité de dénouements et surtout de chemins pour y arriver. Vous pouvez passer à côté de certains pans (optionnels) du scénario en fonçant tout droit. Mais un jeu comme The Council prend toute son ampleur avec le contexte, le background de chaque personnage et les relations de de Richet avec chacun d’entre eux. Et tout cela pour arriver à cet épisode et son acte conclusif.

Echec et mat

Pour conclure définitivement sur The Council : le final est à l’image des quatre épisodes précédents. Ne vous attendez pas à un gros retournement de situation ou une révélation incroyable (vous y avez eu droit dans l’épisode 4). Mais l’histoire a bien une fin avec même un épilogue pour vous raconter ce que sont devenus chacun des protagonistes. On l’a déjà dit à propos de ce titre mais la rejouabilité peut être intéressante car elle permet d’explorer d’autres voies notamment en fonction du choix de métier dans l’épisode 1.

Bref, si vous n’avez pas fait ce titre car vous attendiez une critique intégrale, n’ayez pas peur, l’aventure en vaut largement l’investissement. Sombre, tortueux et torturé, il offre une aventure originale aussi bien sur la forme que sur le fond. Entre les jeux de Telltale Games et Life is Strange, il fallait une sacrée dose d’originalité pour tirer son épingle du jeu. Et c’est ce qu’a réussi à faire la talentueuse équipe de Big Bad Wolf, pour notre plus grand plaisir !

Points positifs

  • Un final à l'image du jeu
  • On fait face à ses choix
  • On a envie de recommencer pour voir d'autres fins

Points négatifs

  • Un peu court
  • Il faut remonter à l'épisode 4 pour modifier le final

Note

Graphismes 78%
Bande-son 68%
Prise en main 76%
Plaisir de jeu 74%
Durée de vie 62%
Conclusion

The Council Episode 5 : Checkmate vient conclure la saison avec un épisode à l’image des quatre précédents : avec efficacité. On retrouve notre héros en prise avec ses doutes et surtout face aux conséquences de ces actes pour un final variable en fonction de ceux-ci. C’est à ce moment qu’on se rend compte des possibilités qu’offre le jeu et son scénario. Les plus persévérants reprendront le titre à l’épisode 1 pour choisir un autre métier, les autres pourront se contenter de refaire le 4, là où tout bascule, pour choisir son camp.

Bref, Checkmate est la conclusion indispensable à tous les joueurs de The Council qui trouveront là le point final dans la droite lignée du titre. Vous l’apprécierez donc au même titre que vous avez apprécié (ou non) le reste de la saison. Reste un passage un poil sous la moyenne où l’on navigue dans une dimension parallèle sans trop d’explications, mais qui au final ne pose pas trop de problème car il vient s’imbriquer dans le scénario sans problème.

Big Bad Wolf signe là un très bon jeu que les plus patients pourront savourer d’une traite avec la sortie simultanée de toute la saison en boîte.

Note finale 72% Finish it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *