Test

Test de The Council Episode 2 Hide and Seek sur PS4: un second episode plus lent


Fiche jeu

Souvenez-vous le 13 mars nous accueillions l’épisode 1 de The Council, un tout nouveau jeu épisodique de type point’n’click. Très prometteur, celui-ci posait les bases d’une aventure solide aux ramifications étendues et aux choix lourds de conséquences. Il va de soi qu’une alerte spoiler est de mise et si vous n’avez pas fait l’épisode 1 la lecture de ce test est déconseillée. Pour les autres, en route pour Hide and Seek !

Louis de Richet mène l’enquête

Lors de ce test nous ne reviendrons pas sur les mécanismes de gameplay du jeu qui sont les mêmes que l’épisode 1 et dont vous pouvez retrouver l’intégralité du test en suivant ce lien. Nous allons nous intéresser sur le développement du scénario et sur le contenu de cet épisode. Hide and Seek commence avec une confrontation directe face au maître des lieux : le mystérieux Mortimer. Que vous ayez décidé de passer la nuit avec Emily ou avec Elizabeth à la fin de l’épisode 1, celle-ci est retrouvée morte et Mortimer veut vous parler.

Et déjà les choix lors du premier épisode se font ressentir : si vous avez passer la nuit avec Elizabeth vous êtes soupçonné de l’avoir tué et Mortimer sera plus que suspicieux à votre égard. Au contraire, si vous avez passé la nuit avec Emily, celle-ci vous sert d’alibi et Mortimer vous demandera même de mener l’enquête en son nom. Ce qui vous débloque presque 1h de jeu en plus si vous avez fait ce choix ! En effet, la phase d’enquête dans la chambre des convives n’est pas disponible si vous êtes soupçonné. Le jeu prend le parti de donner un véritable impact à vos choix quitte à vous faire rater des séquences entières de gameplay.

Choix choix mon choix

Et franchement c’est une demi bonne idée dans le sens où cet épisode est beaucoup plus court que les précédents. Il ne compte que trois chapitres là où le précédent en comptait cinq. De plus, les trois chapitres ne sont pas particulièrement longs et leur durée de vie est rallongée artificiellement par deux énigmes un peu trop tirées par les cheveux. Entre celle où il faut trouver des messages secrets cachés dans les pages d’une Bible de Gutenberg et celle où il faut trouver le code d’une porte pour entrer (et sortir !) dans une pièce secrète, vous allez passer pas mal de temps à vous frotter la tête pour comprendre la logique.

Et si par bonheur vous pigez tout de suite la logique des énigmes et que vous progressez sans peine dans l’épisode, vous l’aurez bouclé en une heure et demi à peine. Les interactions avec les autres personnages sont moins nombreuses et moins cruciales mais néanmoins riches en révélations. Le scénario se déroule petit à petit et les personnages sont maintenant tous en place. Mortimer s’est dévoilé, le dernier invité, Manuel Godoy, est sur place. Votre mère est toujours manquante mais vous vous en rapprochez. Chaque réponse vient avec son lot de questions et l’aventure s’annonce toujours aussi dense.

Pour conclure sur ce second épisode, disons qu’il nous a paru comme en demi-teinte. Beaucoup plus court avec des énigmes à rallonge qui ne sont pas faciles à aborder, il se laisse toutefois parcourir avec un certain plaisir car l’ambiance instaurée par le premier volet est vraiment unique. Il s’agit d’un jeu posé qui prend son temps et avec ce second épisode la scène d’exposition est mise en place. Les choix du premier épisode ont eu un impact conséquent sur sa suite, et si vous prenez le temps de faire plusieurs fois celui-ci, vous vous rendrez compte que le début de l’épisode 3 s’annonce prometteur.

Points positifs

  • Toujours cette ambiance unique et mystérieuse
  • Le scénario s'épaissit
  • Les choix ont de vraies conséquences

Points négatifs

  • Trop court
  • Des énigmes tirées par les cheveux

Note

Graphismes 78%
Bande-son 68%
Prise en main 76%
Plaisir de jeu 68%
Durée de vie 56%
Conclusion

Comme vous l’aurez remarqué dans les notes, seules les deux dernières changent : le plaisir de jeu est décru et c’est en partie dû à la durée de vie qui a diminuée. Ajoutez à ça des énigmes retorses qui viennent gonfler cette dernière et on a l’impression que cet épisode est là pour combler un trou. Heureusement, l’impact de nos choix précédents se fait ressentir et on redoute les conséquences de ceux qu’on va faire ici. Malgré tout on prend plaisir à retrouver Louis de Richet et tous les invités de l’île de Mortimer, d’autant plus que celui-ci se dévoile enfin et qu’en fonction de nos choix on peut percevoir deux faces de sa personnalités, rendant le bonhomme difficile à cerner. Bref, on a hâte de voir le développement de la situation, d’autant que le cliffhanger de fin d’épisode est… surprenant !

Note finale 69% Un poil en deça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *