F1 Esports : Un départ dans F1 2020 Jeux Vidéo

F1 Esports : Red Bull joue la stratégie d’équipe… et ça marche !


Marcel Kiefer emmène un doublé Red Bull au Grand Prix d’Autriche F1 Esports Series 2020. Malgré un meilleur rythme en fin de course, Jarno Opmeer n’a rien pu faire et termine 3e.

Après deux courses le 4 novembre à Zandvoort et Montréal, place à la sixième manche du championnat, sur le Red Bull Ring, circuit autrichien. Auteur d’un grand tour en toute fin des qualifications, Alvaro Carreton (Williams) est en pole position de cette épreuve. Les simracers Renault Vitality, Nicolas Longuet et Fabrizio Donoso, sont respectivement 6e et 13e. L’autre tricolore de cette course, le débutant Matthias Cologon (McLaren) est en 20e place.

À l’extinction des feux, l’Espagnol poleman ne craque pas et s’envole parfaitement. Il bénéficie aussi du départ difficile de Jarno Opmeer (Alfa Romeo), en pneus médiums moins performants. Les Red Bull et Nicolas Longuet en profitent pour se placer devant le Néerlandais, derrière la Williams.

Longuet dans le bon groupe

Ce quatuor s’envole immédiatement tandis qu’Opmeer, plus lent, forme un second groupe en retrait. La gestion des pneus rentre alors en jeu et s’emparer de la tête n’est pas forcément une bonne stratégie à ce moment. Marcel Kiefer (Red Bull) attend ainsi le 7e tour pour prendre le commandement, suivi par son équipier Frederik Rasmussen. Il est cependant le seul des leaders à ne pas s’arrêter passer les pneus mediums à la fin de cette boucle.

S’il effectue son arrêt aux stands un tour plus tard, l’Allemand ne se fait toutefois pas dépasser par ses adversaires directs. En attendant, Simon Weigang (Haas) s’empare du commandement de la course devant Jarno Opmeer. On note que Matthias Cologon et Manuel Biancolilla (AlphaTauri) ont une pénalité de 3 secondes. Les deux simracers ont sans doute trop abusé des limites de piste.

Stratégie agressive

Simon Weigang parvient à garder le ledership jusqu’à son arrêt à la fin du 11e tour. Il est suivi une boucle plus tard par Jarno Opmeer. Les deux hommes reprennent la piste respectivement 11e et 12e, en pneus tendres neufs. Débute alors une remontée sur les Red Bull actuellement en tête de la course, mais désormais en pneus médiums. On note que Nicolas Longuet s’empare de la 3e place au détriment d’Alvaro Carreton.

Il n’y reste toutefois pas longtemps, car Jarno Opmeer revient comme une fusée. Au 18e tour, le simracer Alfa Romeo s’est déjà emparé de la 3e place. Il n’a plus que les Red Bull devant lui mais est plus rapide d’une seconde au tour. Résister s’annonce difficile, au mieux….

Red Bull fait le doublé aux F1 Esports

Mais les simracers de l’équipe autrichienne tiennent bon. Si le Néerlandais se rapproche, Kiefer et Rasmussen jouent parfaitement de concert avec tout ce qu’ils ont entre les mains pour garder leur adversaire derrière eux avec brio.

Ainsi, quand l’un s’échappe dans la partie sinueuse, l’autre le rattrape à la faveur de la vitesse de pointe dans les lignes droites. Jarno Opmeer ne peut rien faire face à cela et doit se contenter de la 3e place derrière Frederik Rasmussen et le vainqueur du jour, Marcel Kiefer.

Plus loin, Nicolas Longuet accroche le 5e rang pour Renault Vitality. Son équipier Fabrizio Donoso termine pour sa part 17e. Le rookie Matthias Cologon prend la 16e position de cette course, après être parti dernier. Les champions David Tonizza et Brendon Leigh finissent respectivement 11e et 14e.

Voilà qui conclut ce deuxième event de la saison. Au terme de la première moitié du championnat, la situation évolue peu au classement Pilotes. Jarno Opmeer mène en effet largement, avec 123 unités, contre 96 à Marcel Kiefer, 2e. Nicolas Longuet reste 4e, avec 60 points. Fabrizio Donoso descend au 17e rang, toujours avec 5 unités.

Côté Équipes, la donne change en revanche. Red Bull figure désormais en tête avec 185 points, devant Alfa Romeo et ses 166 unités. Renault reste 3e, avec 65 longueurs. Rendez-vous les 18 et 19 novembre pour la suite du championnat, d’abord à Silverstone et Spa-Francorchamps, puis à Monza.

Le classement du Grand Prix d’Autriche F1 Esports

  1. Kiefer
  2. Rasmussen
  3. Opmeer
  4. Carreton
  5. Longuet
  6. Weigang
  7. Bereznay
  8. Blakeley
  9. Huis
  10. Haddad
  11. Tonizza
  12. Bonito
  13. Moreno
  14. Leigh
  15. Saltunc
  16. Cologon
  17. Donoso
  18. Thomé
  19. Biancolilla
  20. Törmälä

(Ce classement est provisoire et susceptible d’évoluer)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *