F1 Esports : Un départ sur le circuit de Spielberg dans F1 2020 Jeux Vidéo

F1 Esports : Carreton en pole en Autriche, Longuet 6e


Alvaro Carreton signe sa deuxième pole position aux F1 Esports Series, en Autriche. Nicolas Longuet partira 6e, pour Renault Vitality.

Le deuxième event de la saison 2020 des F1 Esports Series se dispute ces 4 et 5 novembre. Après deux courses aux Pays-Bas et au Canada, les gamers ont rendez-vous ce jeudi sur le circuit du Red Bull Ring (Autriche).

Tout débute avec la séance de qualifications. Qui succédera à Frederik Rasmussen (Red Bull) et David Tonizza (Ferrari), en pole 24 heures auparavant? On note d’ailleurs la présence pour McLaren du rookie français Matthias Cologon, qui dispute ici sa première course F1 Esports.

Q1, Enzo Bonito déjà éliminé

Comme vu lors de quelques courses, les gamers prennent leur temps en début de Q1. Les rares à prendre la piste le font en pneus intermédiaires (prévus pour la pluie) alors qu’il fait grand soleil. Il s’agit simplement de se mettre dans le bain avant de partir à fond. Rappelons que des 20 participants de cette session, les cinq plus lents seront éliminés et occuperont les dernières places sur la grille.

Les monoplaces se lancent finalement à près de 10 minutes de la fin du chrono. Frederik Rasmussen mène alors, mais est battu dans les derniers instants par Jarno Opmeer (Alfa Romeo) et Marcel Kiefer (Red Bull). Le grand affrontement à trois d’hier continue déjà en qualifications de cette épreuve du soir. On note que Fabrizio Donoso prend la 3e place de cette session pour Renault Vitality, devant son équipier Nicolas Longuet, 14e.

Les deux Renault se sauvent donc, au contraire des cinq derniers. Parmi les éliminés dès cette session, on retrouve Enzo Bonito (Ferrari, 18e) ou le tricolore Matthias Cologon, dernier. Le parcours de Salih Saltunc (Williams), Jöni Törmälä (AlphaTauri) et Cédric Thomé (Haas) s’arrête également ici.

Q2, encore des problèmes pour Donoso

On prend les mêmes – moins ces cinq éliminés – et on recommence en Q2. Les 15 survivants s’affrontent cette fois pour l’accès aux 10 premières places sur la grille et la bataille pour la pole position.

Mais pour cela, il faut être assez véloce sur l’exercice du tour lancé. Et à ce petit jeu, c’est Simon Weigang qui s’en tire le mieux en début de session. Le simracer Haas, discret depuis le début de saison, annonce la couleur avant d’entrer en Q3, puisqu’il mène finalement jusqu’au bout. Il devance Marcel Kiefer et Dani Bereznay (Alfa Romeo).

Si Nicolas Longuet passe une nouvelle fois en Q3, pour Renault Vitality, ce n’est en revanche pas le cas de son équipier, Fabrizio Donoso. Victime, comme hier semble-t-il d’un souci de frein, le Chilien est éliminé et partira 13e. Bono Huis (Mercedes) et Lucas Blakeley (Racing Point) le devancent sur la grille. Daniele Haddad (Racing Point) et Manuel Biancolilla (AlphaTauri) sont derrière lui.

Q3, Carreton prend sa 2e pole aux F1 Esports

Place maintenant à l’affrontement pour la pole position entre les 10 plus rapides. Outre les grands noms installés depuis le début du championnat, plusieurs autres simracers se mêlent à la bataille pour le meilleur temps. Alvaro Carreton (Williams) en est le parfait exemple, puisqu’il pointe ainsi en tête devant Simon Weigang, toujours en verve sur cette piste et dans le top3.

Plusieurs tentatives restent toutefois encore à effectuer. Mais personne ne parvient à déloger l’Espagnol de sa place de poleman. Le simracer Williams réalise la deuxième pole position de sa jeune carrière après le Japon l’an passé. Il devance le trio « magique » du moment : Jarno Opmeer (2e), Marcel Kiefer (3e) et Frederik Rasmussen (4e).

On note la belle qualification de Simon Weigang, 5e. L’Allemand est juste devant Nicolas Longuet, 6e et Brendon Leigh (Mercedes / champion 2017 et 2018). David Tonizza (Ferrari / tenant du titre) suit au 9e rang, devancé par Daniel Bereznay. Rendez-vous à 20h30 pour la course à suivre sur les réseaux sociaux de la Formule 1 ou RTBF (Auvio) pour nos lecteurs belges. En France, Automoto la Chaîne diffuse l’épreuve du Red Bull Ring à partir de 22h30.

Le classement des qualifications F1 Esports en Autriche

  1. Carreton
  2. Opmeer
  3. Kiefer
  4. Rasmussen
  5. Weigang
  6. Longuet
  7. Leigh
  8. Bereznay
  9. Tonizza
  10. Moreno
  11. Huis
  12. Blakeley
  13. Donoso
  14. Haddad
  15. Biancolilla
  16. Saltunc
  17. Törmälä
  18. Bonito
  19. Thomé
  20. Cologon

(Ce classement est provisoire et susceptible d’évoluer)


Un commentaire sur F1 Esports : Carreton en pole en Autriche, Longuet 6e

  1. Pingback: F1 Esports : Williams en pole en Autriche, Renault accroche le top 10 - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *