F1 Esports : Deux Red Bull devant une Renault au Canada dans le jeu F1 2020 Jeux Vidéo

F1 Esports : Le programme du deuxième event


Les meilleurs gamers du jeu F1 2020 ont rendez-vous ces 4 et 5 novembre pour le deuxième des quatre events des F1 Esports Series 2020. Trois courses sont au programme.

Et c’est sur les tracés de Zandvoort (Pays-Bas), Montréal (Canada) puis du Red Bull Ring (Autriche) qu’elles se disputent. Le programme des réjouissances reste le même que pour le premier event. Tout débutera ce 4 novembre par les qualifications des deux premières manches. Un premier temps fort à suivre à partir de 16h30 sur la chaîne Twitch de la Formule 1 où la plate-forme asiatique Huya Live.

Il faudra ensuite se connecter à 20h30 pour vivre les deux premières courses. Après un court récap’ des qualifications, les simracers s’affronteront donc successivement à Zandvoort et au Canada. Deux tracés exigeants où les murs et bacs à graviers ne sont jamais loin. Attention aux ailerons. Là encore, les réseaux sociaux seront utiles pour suivre l’épreuve, notamment Facebook, YouTube ou toujours Twitch et Huya Live.

Le programme du lendemain est similaire pour la course 3, sur le Red Bull Ring. Il s’agira d’abord de se qualifier avant une épreuve qui s’annonce encore pleine de surprises. Le circuit de Spielberg est un tracé extrêmement rapide entrecoupé de gros freinages. Il ne devrait pas être rare d’y voir de multiples attaques au DRS du début à la fin.

Suivre l’épreuve en France

En France, Automoto la Chaîne retransmettra les courses mercredi et jeudi, dans une émission de 90 minutes, à partir de 22h30. Le programme reviendra sur les qualifications avant de diffuser les courses. Julien Cizabuiros (Hydro) et Pierre-Olivier Valette (Depielo) animeront le show en cabine de commentateurs. « Le premier événement s’est bien déroulé, on était curieux de voir ce que le format 2020 allait nous proposer, » témoigne ce dernier. Il continue :

« Un événement sur deux jours consécutifs et des courses plus longues ça changeait tout de même la donne (…) mais on va continuer comme d’habitude. On a forcément une petite incertitude sur la manière dont on va commenter à cause du confinement, mais on respectera toutes les mesures nécessaires pour que ça se passe dans le meilleur des cas. Donc pas de grand changement, mais toujours de l’adaptation pour avoir une émission encore mieux que ce que l’on peut faire, et la chaîne nous aide beaucoup là dessus aussi. »

Alfa Romeo et Opmeer sur leur lancée aux F1 Esports?

Après un premier événement de trois courses, Jarno Opmeer (Alfa Romeo) mène du côté du championnat Pilotes. Le Néerlandais compte déjà deux victoires et 65 points. C’est actuellement 24 de plus que Marcel Kiefer (Red Bull) 2e et 32 de mieux que son équipier, Daniel Bereznay, 3e.

« Forcément on va attendre un rebond des simracers Ferrari, qui ont dû abandonner en Chine, poursuit Depielo. On espère aussi que Dani Bereznay viendra titiller son coéquipier en tête du championnat Pilotes. Les deux sont chez Alfa Romeo, et quand ça marche, ça fait très mal à la concurrence. Tout reste ouvert encore, en plus on va aller à Zandvoort, à Montréal et au Red Bull Ring, donc ça promet des bagarres très serrées où encore une fois, l’erreur se paye extrêmement cher. »

« Les courses sont plus longues et plus stratégiques sur la dégradations des pneus. Derrière on a du spectacle et comme tout le peloton est hyper compétitif tout le monde peut gagner. Un mini blocage de roue fait absolument tout perdre. Ça continue en course (…) et ça devient presque une partie de poker sur quatre roues jusqu’au dernier tour. » 

Que ce soit lors des qualifications ou des courses, Alfa Romeo a assommé la concurrence dans les trois premières manches. L’équipe transalpine compte déjà une marge de 29 points sur Red Bull, alors que Renault est à 65 longueurs. Reste à voir si elle pourra continuer sur cette lancée.

F1 Esports : Une Alfa Romeo et une Renault côte à côte à Zandvoort dans F1 2020

Renault et Alfa Romeo devraient s’affronter sur les trois courses

Les Français en force dans ce deuxième event?

Du côté de Renault Vitality justement, Nicolas Longuet figure au 4e rang, avec 28 points au classement Pilotes. L’autre simracer du Losange, Fabrizio Donoso, occupe la 13 place avec 5 unités. L’équipe tricolore prend un peu le rôle de la « meilleure des autres », derrière les mastodontes Alfa Romeo et Red Bull. Mais Renault peut se mêler à la victoire, selon Pierre-Olivier Valette.

« Nicolas Longuet, le Franco-Italien de chez Renault Vitality, nous a fait une pole position d’entrée de jeu, explique-t-il ainsi. Il est très rapide et dans le coup en course aussi, donc il faudra compter sur lui. Notez que l’ex-simracer Red Bull pourrait scorer son 50e point en carrière lors de cet event. Cela ferait de lui le 5e pilote le plus rapide de l’histoire à atteindre ce cap, à égalité avec Jarno Opmeer et derrière Leigh, Tonizza, Bereznay et Rasmussen.

Pour la première fois, il ne sera également pas le seul Français en lice. Matthias Cologon va en effet faire ses grands débuts chez McLaren lors de la troisième course à Spielberg. Le Réunionnais remplace James Baldwin (retenu par une course réelle) et souhaite marquer les esprits :

« Je me sens honoré (…) de pouvoir disputer ma première course aux F1 Esports Series. Ce sera une opportunité de briller sur la scène internationale et marquer les esprits, mais surtout de délivrer la meilleure prestation possible, en essayant marquer des points. J’aborde cette épreuve avec enthousiasme mais surtout avec humilité face aux meilleurs pilotes déjà établis dans ce milieu. »

Le programme (mis à jour) du deuxième event des F1 Esports Series 2020

Rappelons que 750 000$ sont en jeu cette saison. Rendez-vous les 4 et 5 novembre pour ces trois courses. Nos lecteurs belges peuvent se tourner pour leur part vers le service Auvio de la RTBF. Les deux journées de compétition sont à suivre à partir de 20h30 avec Maxime Potar (Maxou le Pilote) aux commentaires.

Mercredi 4 novembre

16h30 – 17h45 : Qualifications 1 et 2 (en direct sur Twitch et Huya Live)

20h30 – 22h : Courses 1 et 2 (en direct sur Facebook, YouTube, Twitch et Huya Live)

22h30 – 0h : Meilleurs moments des qualifications puis Courses 1 et 2 sur Automoto la Chaîne

Jeudi 5 novembre

16h30 – 17h45 : Qualifications 3 (en direct sur Twitch et Huya Live)

20h30 – 22h : Course 3 (en direct sur Facebook, YouTube, Twitch et Huya Live)

22h30 – 0h : Meilleurs moments des qualifications puis Course 3 sur Automoto la Chaîne

(Ce programme peut encore évoluer. Nous ne manquerons pas de le mettre à jour si tel est le cas)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *