Switch

Attention : La Nintendo Switch fait face à la rupture de stock !


C’était plus que prévisible, nous y voilà ! Victime de son succès (qui la place au-delà des records fixés par la Wii), la Nintendo Switch commence à s’épuiser, ici et là. Alors, si votre boutique locale dispose encore de stock et que vous prévoyez d’acquérir le hardware d’ici les fêtes, conseil amical, n’attendez plus…

Nintendo Switch : c’est la fin des haricots !

Comme toujours, c’est Amazon qui représente le meilleur indicateur du marché, en matière de jeux vidéo, notamment. Alors, lorsqu’une console vient à manquer chez le géant américain, la rupture totale n’est, en général, pas très loin. Nous avions déjà constaté le phénomène, cette année, avec la Super Nintendo Mini ou encore, la Xbox One X Scorpio Edition.

Et l’on ne peut pas dire que cette rupture de stock soit due au Black Friday, aucune promotion significative n’ayant été faite durant cette période. Du moins sur le pack classique. Une volonté de Nintendo, qui était conscient que, même plus coûteuse qu’une Xbox One S ou qu’une PS4 Slim, la machine hybride s’écoulerait comme des petits pains. D’autant que l’excellentissime Super Mario Odyssey est passé par là entre temps…

Switch : réservez-là dès maintenant, sinon…

Du coup, chez Amazon, le statut de la Switch est actuellement en attente de livraison. Le réapprovisionnement du pack standard avec joy-con gris est prévu pour le 6 décembre prochain. De son côté, le bundle incluant les Joy-Con Néon était annoncé pour le 29 novembre il y a encore quelques minutes mais, au moment d’écrire ces lignes, sa date a été repoussée au 6 décembre également.

Les clients peuvent donc réserver leur console, qui sera expédiée à la date indiquée. Généralement, Amazon tient ses promesses lorsqu’une date de réapprovisionnement est annoncée, contrairement à d’autres enseignes. Côté tarif, pour le moment, les 292,49 euros promotionnels sont toujours en vigueur mais, attention, il ne serait pas étonnant que le revendeur profite de la pénurie pour augmenter à nouveau les prix. Le site de vente en ligne en question avait déjà opéré ainsi, il y a quelques mois. Méfiance, donc.

Nos applis (gratuit) : Google Play (Android) ou App Store (iOS)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *