Mobile

Castlevania de retour dans un jeu 2D au scolling horizontal !


Nous étions très nombreux à attendre un retour du chasseur de vampires le plus réputé, dans l’univers des jeux vidéo. Et une bonne partie d’entre-nous rêvait d’un come-back « traditionnel » c’est à dire, avec un déroulement de l’action comme nous l’avions connu sur NES, tout en 2D et via un défilement d’écran à l’horizontal. Et bien c’est désormais chose faite, Castlevania Grimoire of Shadow venant tout juste d’être officialisé par Konami.

Castlevania is back, oui, mais…uniquement sur iPhone !

Cela faisait quatre ans que la licence Castlevania n’avait plus fait d’apparition, dans un jeu vidéo. Heureusement, le retour est maintenant officiel, avec un titre qui ne reniera pas son passé en intégrant dans son scénario des personnages issus des précédents opus mais, aussi, des musiques connues dans d’autres jeux Castlevania. Par ailleurs, cet épisode fera la part belle à la coopération entre joueurs, LA nouveauté de ce Grimoire of Shadow. Côté trame, c’est autour de Genya Arikado que s’articulera l’histoire principale, cette dernière étant accompagnée d’une assistante nommée Lucy.

Néanmoins, comme il faut toujours une mauvaise nouvelle, sachez que les joueurs consoles ne seront pas servis par ce épisode inédit. En effet, les développeurs l’ont conçu pour mobile et uniquement pour celles et ceux disposant d’un Smartphone de marque Apple. Une sortie sous iOS, donc, en espérant que d’autres plateformes profiteront également du jeu, par la suite. De notre côté, nous le verrions bien débouler sur Nintendo Switch, console qui accueille déjà quelques portages en provenance de la planète mobile…A bon entendeur.


Un commentaire sur Castlevania de retour dans un jeu 2D au scolling horizontal !

  1. Alors concretement ce Castlevania SOTN, comment ca se joue ? Pour resume : vous prenez le labyrinthe de Metroid, vous le melangez a un Action-RPG en 2D a scrolling horizontal et a une petite pincee de plates-formes et vous obtenez un melange fort savoureux vous promettant de longues heures d’exploration, de baston et surtout, de plaisir. On va pas faire la chenille avec son arriere-train pendant plus d’un siecle, le systeme de jeu de ce Castle d’un genre nouveau tabasse toute concurrence d’un bon crochet dans le museau, de ceux qui font voler le dentier direct dans son verre d’eau. Le chateau est bourre de secrets, les differents equipements pullulent et le pere Alucard recuperera au cours de son voyage divers artefacts ouvrant la voie a de nouvelles parties du donjon, comme sa cousine Samus : Transformation en brouillard, en loup-garou, en chauve-souris, double-saut etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *