Test Saints Row IV Test

[TEST] Switch : Saints Row IV, déjanté, sexy et addictif


Fiche jeu

  • Editeur:Deep Silver
  • Developpeur:Volition
  • Supports:Nintendo Switch
  • Genres:gta-like
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:27/03/2020

Il est disponible en ce vendredi 27 mars 2020, sur Nintendo Switch et il fait suite à un Saint Row The Third plutôt sympa. Saints Row IV : Re-Elected est donc de sortie sur console hybride et c’est une bonne nouvelle, en cette période de confinement. Pourquoi ? Nous vous expliquons tout cela dans notre test.

Souvenez-vous, l’an passé, nous vous proposions le test de Saints Row : the Third, sur Nintendo Switch. Un titre que nous avions apprécié, en dépit d’un portage assez paresseux et truffé de défauts techniques. Alors, moins d’un an plus tard, les développeurs ont-ils rehaussé leur niveau ? Plus ou moins, serions-nous tentés de dire.

saints row IV

Saints Row IV sur Switch : des efforts…

Pourquoi plus ? Car les développeurs ont intégré une option d’optimisation technique permettant de disposer d’un framerate à 30 FPS de manière constante. Ce qui permet de disposer d’une animation plutôt performante, y compris en mode nomade. Par ailleurs, la fonction gyroscopique et la détection de mouvements ont été mis à contribution. En d’autres termes, l’équipe de développement s’est adaptée à son support pour en tirer partie au maximum. Une bonne chose sur le principe. Néanmoins, la prise en main avec ce mode de contrôle reste un peu complexe et pas forcément intuitive. Aussi, nous lui avons préféré le jeu « classique », c’est à dire avec une bonne vieille manette.

…et de la fainéantise !

Pourquoi moins ? Car le soft, même s’il est plus joli que le précédent opus, reste un peu daté visuellement et surtout, riche en bugs de toutes sortes. Et puis malheureusement, la quasi-totalité de l’aventure se déroule de nuit, ce qui rend la progression un peu monotone. Surtout en mode portable, avec une luminosité pas optimale. Enfin d’une certaine manière car dans ce Saints Row, vous ne trouverez jamais le temps long.

Mais p…qu’est ce que c’est bon !!

Effectivement, Saints Row IV : re-elected, au-delà de son portage « honnête » sur Switch, réussit à divertir d’avantage encore que le précédent opus. Ainsi, bien qu’on ait parfois l’impression de jouer au même jeu, celui-ci nous offre énormément de variété. Tant du côté de son contenu avec moult véhicules (on peut même pilotes des engins E.T !!), des tenues à foison, une foule de quêtes annexes; que dans le domaine du gameplay. Le tout avec cette touche complètement loufoque s’inspirant de nombreuses références du cinéma (voire du jeu vidéo) comme Armageddon, Matrix, Terminator et bien d’autres. Et le scénario mettant aux prises les humains face aux aliens contribue grandement à rendre l’histoire riche et givrée.

Car ce parti pris permet de surprendre systématiquement le joueur, qui ne se doute jamais à quelle sauce il va être mangé. Défoncer des vaisseaux aliens dans une tourelle rotative de la Maison blanche, s’offrir une escapade dans un chasseur futuriste sur le son d’ Haddaway (what is love !), exploser les forces de l’ordre (et autres civils…) à bord d’un tank tout droit venu de vénus, abattre des cibles au sol dans un objet volant, ne sont que quelques exemples de ce qui vous attend.

En plus des poursuites en bagnoles, des séquences de défense d’une cible, ou de phases carrément dingues mettant en oeuvre vos pouvoirs démentiels, comme le fait de courir plus vite que Flash, d’effectuer des bonds exceptionnels , de geler vos adversaires ou même, de balancer des boules de feu ! Oui, dans ce Saints Row là, il n’y a aucune limite à l’imagination des développeurs. Et si l’on pourrait se dire, en lisant ces lignes, que cela va trop loin, en pratique, il n’en est rien. Car même lorsque l’envie nous prend d’arpenter la ville sans but, juste pour semer la panique en distribuant des pains ou en cramant des abribus, on prend son pied. Et c’est là que l’esprit GTA-Like fait son effet, d’ailleurs.

Bien sûr, il est toujours possible d’acheter et d’améliorer des armes, humaines ou extra-terrestres et de débloquer nombre de pouvoirs et de capacités, en plus des missions « traditionnelles » à remplir. Alors, oui, quand on est confiné dans sa maison, avec une TV à partager, se taper Saints Row IV sur Switch est juste une brillante idée. D’autant que niveau durée de vie, on en a pour son argent, que l’on ait un objectif précis…ou pas ! Passer le temps à toute vitesse ou -plus primairement- se défouler honteusement, quel que soit son envie, chaque camp sera comblé, croyez-nous.

Points positifs

  • Idéal pour passer le temps, sur TV ou en nomade
  • Addictif, déjanté, prenant, exitant
  • Un portage honnête
  • La diversité des activités
  • Gros contenu
  • Un pur défouloir

Points négatifs

  • Quand même un peu dépassé visuellement
  • Des bugs
  • Un petit sentiment de déjà vu, par rapport au 3ème opus
  • On aurait pas pu faire un mieux techniquement, sérieusement ?

Note

Graphismes 60%
Bande-Son 87%
Prise en main 72%
Plaisir de jeu 94%
Durée de vie 90%
Conclusion

Oui, si vous n’avez jamais joué à Saints Row IV avant aujourd’hui et que vous cherchez un GTA-Like sur Switch, vous avez tiré le bon numéro ! D’autant plus vrai en cette période de confinement car l’aventure principale et ses multiples activités annexes vous tiendront vraiment en haleine un paquet d’heure (au moins 35 heures sans compter le jeu « free » à dézinguer à tout va).

Certes, techniquement, il ne faut pas être trop regardant, même si le framerate tient la route. Mais avec son contenu riche, ses nombreuses activités, ses musiques références (issus de tous genres, du classique au Rock, en passant par le rap, la Dance et l’électro) et son action intense et jouissive, cette version Re-Elected représente un excellent investissement.

Note finale 81% Addictif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *