Huawei Apple ventes smartphones Jeux Vidéo

Console Huawei : pétard mouillé ou concurrente crédible aux PS5 et Xbox ?


C’est l’une des actualités qui fait beaucoup parler, dans l’univers vidéoludique. Ces dernières semaines. Pourtant, dans les faits, il n’y a pas grand chose de concret. Au point que l’on se demande si la rumeur de lancement d’une console de jeux vidéo Huawei n’a pas été volontairement lâchée par la firme en question, histoire de jauger un marché, qui lui semble interdit…

Huawei : une console de jeux ? Nous n’y croyons pas…

Avec les sanctions appliquées par le gouvernement Trump à l’encontre de Huawei et la confirmation de ces dernières par le nouveau Président des USA, Joe Biden, le géant asiatique a du souci à se faire. Aussi, pour assurer sa pérennité, ce dernier envisage de diversifier ses activités. Car sur le segment du Smartphone, il pourrait subir une chute vertigineuse. D’ailleurs, les ventes ont déjà décliné, en dehors du continent américain.

Alors l’une des hypothèses, alimentée par une rumeur, serait de voir débarquer Huawei sur le marché de la console de jeux. Problème, pour un tel projet, il faut des ressources. Surtout si l’on vise l’excellence en matière de technologie brute. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si Nintendo a lâché ses concurrents en matière d’escalade technique. Préférant proposer « autre chose », sans miser tout sur la puissance brute de sa console.

Et Huawei, aussi puissante soit-elle, ne peut pas se permettre de vendre une console à perte, comme peuvent le faire des firmes telles Microsoft ou Sony. Aussi, sortir une console équivalente aux PS5 et Xbox Series entraînerait soit un prix de vente quasi-inaccessible, soit une perte financière dont il serait difficile de se relever. Surtout lorsque l’on est affaibli sur le marché le plus fort, celui de l’Oncle Sam.

ps5 vs switch

De l’autre côté, on ne voit pas non plus comment Huwaei pourrait rivaliser avec Nintendo, en termes de créativité et d’expérience de jeu. Domaines dans lesquels la firme de Kyoto est passée maître, avec des concepts toujours inédits et rafraîchissants, dont personne d’autre n’est capable.

En clair, si Huawei y a peut-être pensé furtivement, nous doutons vraiment que l’Asiatique se lance dans le bain vidéoludique.