sites de charme Web

Des sites de charme et érotiques interdits en France ? La justice dit “non”


Manqué…Alors que plusieurs associations oeuvraient le faveur de l’interdiction pure et simple de plusieurs sites pornographiques, en France, la justice n’a pas donné de suite favorable à l’action qui avait été initiée dans ce sens. L’idée était de contraindre les fournisseurs d’accès au web de bloquer l’accès à certains de ces sites, les plus sensibles en l’occurrence. Mais finalement, aucune mesure ne sera prise à leur encontre, pour l’instant.

Concrètement, si la justice n’a pas répondu favorablement à cette requête, cela était avant-tout afin de préserver les fournisseurs d’accès, non-responsables de la situation : “les sociétés défenderesses ont été attraites dans la cause en raison de leur qualité de fournisseur d’accès à Internet et non comme responsables du trouble”. Une défaite, donc même si le gouvernement devrait prochainement, à l’aide du CSA, éclaircir certains points, en particulier dans l’optique de protéger les mineurs.

La France s’attaque à la pornographie pour protéger les plus jeunes