Formule 1 : image tirée du jeu F1 2019 d'une Renault sur le circuit de Bahreïn Jeux Vidéo

Formule 1 : le pilote F2 Guanyu Zhou remporte le premier Virtual GP


Guanyu Zhou a remporté le premier Virtual Grand Prix de l’histoire de la Formule 1 sur le circuit de Bahreïn, dans une épreuve apocalyptique.

La soirée simracing était animée hier. Juste après l’épreuve « Not The Bah GP », la F1 a organisé son premier « Virtual Grand Prix ». Une manche perturbée et apocalyptique, sur le circuit de Bahreïn, mêlant pilotes réels, gamers et autres invités, sur le jeu vidéo F1 2019.

Tout a toutefois commencé doucement et normalement durant la séance de qualifications. Longue de 18 minutes, cette dernière plaçait Philipp Eng en pole position. Sur la Red Bull, l’Autrichien devançait Esteban Guteirrez et Guanyu Zhou.

Formule 1 : image tirée du jeu d'une Red Bull sur le circuit de Bahreïn

Philipp Eng était en pole position dans la Red Bull lors du Virtual Grand Prix

Chaos à Bahreïn

Mais la course n’allait pas être du même tonneau. Avant même l’extinction des feux, elle prenait déjà plusieurs minutes de retard, la faute à des difficultés de connexion pour Lando Norris. Après une bonne demi-heure d’attente, le Grand Prix virtuel était finalement réduit de 50% de distance à 25% (14 tours).

Mais la soirée pouvait débuter… l’apocalypse sur le circuit de Bahreïn aussi. Dans les premières lignes droites, plusieurs voitures, dont celles de Nico Hülkenberg et Esteban Gutierrez partaient en tête à queue. Et ce n’est pas tout, puisque Johnny Herbert, triple vainqueur de Grand Prix dans les années 90, réussissait à prendre la tête. Comment cela? Eh bien tout simplement en coupant complètement le premier virage !

Zhou remporte son premier « Grand Prix » de Formule 1

Cela n’allait pas durer, puisque le Britannique était rapidement rattrapé par Philipp Eng. Dans une manœuvre des plus agressives, l’Autrichien percutait le leader et s’emparait du commandement. Il gardait la tête plusieurs tours durant, avant de voir Guanyu Zhou revenir dans ses rétroviseurs.

Formule 1 : image tirée du jeu F1 2019 d'une Renault sur le circuit de Bahreïn

Membre de la Renault Sport Academy, Guanyu Zhou pilotait évidemment une Renault dans cette épreuve

A l’aise, le Chinois jouait toutefois sur la stratégie, en undercutant son adversaire pour prendre la tête à quelques boucles de la fin. Il ne la lâchait plus jusqu’au terme de l’épreuve et s’imposait devant Stoffel Vandoorne et Philipp Eng, finalement 3e.

Derrière ce trio, le youtuber Jimmy Broadbent battait Lando Norris sur le fil. Déconnecté de la session, puis revenu dans cette dernière, le pilote McLaren terminait donc au 5e rang. De quoi conclure une première soirée de simracing complètement chaotique. La prochaine se déroulera dans deux semaines, toujours virtuellement, sur le circuit de Melbourne.

Guanyu Zhou et Ian Poulter sur l'affiche de l'équipe Renault

Guanyu Zhou était épaulé par le golfeur Ian Poulter chez Renault lors de ce Virtual Grand Prix

https://twitter.com/F1/status/1242037206023376897

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *