nintendo Switch rupture Switch

Nintendo Switch : attention à la profusion de remakes


Si la Nintendo Switch rencontre un succès planétaire et grandissant, plusieurs voix commencent à s’élever face à la profusion de remakes. En effet, Nintendo opte, pour le moment, pour une politique dangereuse, qui consiste à remanier d’anciens titres (issus notamment de la Wii U) pour étoffer son catalogue de sorties software…

Nintendo Switch : Attention à l’étiquette « Wii U Bis »…

Après un Zelda conçu pour la Wii U, puis un remake de Mario Kart 8 (Wii U), Nintendo serait sur le point d’annoncer une version améliorée de Super Smash Bros. Wii U, adapté à la console hybride. S’il ne s’agit que d’une rumeur, cette direction prise par Nintendo pourrait s’avérer dangereuse. Car, en plus des jeux Nintendo, d’autres éditeurs jouent le même jeu. Ultra Street Fighter II (Capcom), Dragon Ball Xenoverse 2 (Bandai Namco), Gear.Club (Eden Games/Microïds), Lego City Undercover (Warner), les exemples ne manquent pas. Et si l’on y ajoute un FIFA 17 au contenu amoindri (en comparaison avec les PS4/One), cela commence à faire beaucoup.

En effet, il ne faudrait pas que la Switch devienne la console « four-tout » sur laquelle tous les éditeurs se contentent du service minimum afin de profiter de l’excellent démarrage du hardware et des profits que cela entraîne. Car, si ce phénomène venait à se poursuivre, nombre de joueurs pourraient finir pas se détourner de la console en question…

A ce titre, l’E3 de Los Angeles sera particulièrement important pour Nintendo. Les joueurs attendent de nouveaux jeux, développés spécifiquement pour la console hybride. F-Zero, Metroid, Kid Icarus, Star Fox, Pikmin, Luigi’s Mansion, les possibilités ne manquent pas. Sont également attendues, de véritables suites de Mario Kart ou Super Smash Bros. Même chose du côté des éditeurs tiers, dont on attend un brin d’innovation.

Néanmoins, le bilan n’est pas si catastrophique puisque Nintendo lancera prochainement Arms, licence exclusive et inédite, qui semble disposer d’une belle côte de popularité auprès des joueurs. Splatoon 2 suivra, au même titre que de nouveaux opus de Xenoblade, Fire Emblem ou Super Mario. Cette dynamique devra impérativement se poursuivre et inspirer les éditeurs tiers, sous peine de casser la belle dynamique de la Switch, toujours promise à un brillant avenir.

Car, s’il est vrai que le fait de redécouvrir certains titres sur la partie nomade du hardware n’est pas dénué de charme, cela ne fonctionnera qu’un temps. D’autant qu’avec ce qu’elle apporte de neuf à l’industrie (jeu hybride, jeu à plusieurs en usage nomade), la dernière née de Kyoto doit faire preuve de dynamisme. La balle est dans le camp de Big N, qui va devoir convaincre, d’ici quelques jours…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *