once rencontres Smartphone et Tablettes

Once : un algorithme de rencontres créé par des femmes, à 100%


Partant d’un constat simple à savoir, le manque d’évolution dans les critères des algorithmes de site et applis de rencontres, l’application Once a décidé de faire bouger les choses. Et notamment, en sélectionnant une équipe 100% féminine, pour redéfinir les codes. Ainsi, la psychanalyste française Fabienne Kraemer, la psychologue britannique Dannielle Haig, et l’experte du dating et fondatrice de Lumen, Charly Lester, ont été choisies pour remplir cette tâche.

Once lance les rencontres « the Love Experiment »

« En 2021, le secteur du dating en ligne est encore basé sur des conventions d’il y a 40 ans – un marché conçu par des hommes pour des hommes, qui reproduit et amplifie les stéréotypes patriarcaux.” précise Clémentine Lalande. “C’est particulièrement dommage car la technologie nous donne les moyens de faire évoluer les choses, et c’est ce que nous allons faire avec The Love Experiment.”
Aussi, 28 questions ciblées seront posées aux célibataires, au moment de leur inscription sur l’appli de rencontres en question disponible en téléchargement (gratuit) sur Google Play et App Store :
« Les questions impliquent 4 axes de questionnement : la relation à soi, aux autres, au couple, et au corps. On définit à partir de là des profils types, et on les fait se rencontrer là où peut-être ils ne seraient pas allés. Parce que spontanément on a une idée très définie de ce qu’il nous faut, mais c’est une idée pleine de biais – qui peut même nous emmener vers les mauvaises personnes. » explique Fabienne Kraemer.
« Contrairement à la sagesse populaire, nous avons observé que les opposés ne s’attirent pas tant que ça. Tout réside dans ce subtil équilibre de points communs entre deux personnes pour que l’alchimie fonctionne” précise Charly Lester. “Il était important pour nous de laisser le choix aux utilisateurs, c’est pourquoi nous proposons 3 types de matchs différents, basés sur différents modèles de compatibilité.”
Aussi, parmi les nouveaux critères pris en compte par l’algorithme de Once, le profil émotionnels des célibataires sera mis à contribution. Notamment.
“En tant qu’êtres humains, nous ne sommes pas aptes à nous juger nous-même de manière fiable, nous pensons souvent être perçus d’une certaine manière alors que les autres nous voient différemment. Établir un profil psychologique permet d’avoir une perception objective de soi, au-delà des biais que l’on peut avoir.” explique la psychologue Danielle Haig.
“Tout n’est pas zéro ou un, on ne peut pas “swiper” un bon ou un mauvais feeling avec une personne. The Love Experiment est un premier pas vers un dating en ligne plus sensible, plus nuancé, plus humain, qui je l’espère fera des émules.” conclut Clémentine Lalande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *