dating Web

Dating : petits mensonges entre célibataires (sondage, rencontres) !


Alors que les applis de rencontres ont enregistré un énorme bond en avant, du fait des confinements, intéressons-nous aux habitudes et manies de certains des utilisateurs inscrits sur ces plateformes virtuelles. Car, visiblement, certaines et certains d’entre eux sont coutumiers de petits mensonges en matière de dating. Age, profession, taille, près de deux célibataires sur dix mentent lorsqu’ils renseignent leur profil.

Dating : 2932 célibataires interrogés

Voici quelques chiffres pour illustrer cette enquête, réalisée auprès de 2 932 célibataires. A suivre ensuite, le commentaire de Fabienne Kraemer, psychanalyste.

  • 65% des célibataires tiennent à une rencontre “en vrai” après un échange sur une app de rencontres.
  • Moins de 2 célibataires sur 10 mentent sur leur âge, taille ou profession
  • 52% des célibataires disent avoir déjà rencontré quelqu’un qui avait menti sur son profil.
  • 61% d’entre eux ont été dupés par une photo ne correspondant pas à la réalité
  • ¼ des utilisateurs d’applications de rencontres pensent que l’autre ment sur ses habitudes quotidiennes pour être plus séduisant.

A la question, “ Vous est-il déjà arrivé de vous arranger avec la réalité pour optimiser vos chances de rencontres ? ” près 40% des sondés avouent avoir, dans un premier temps, omis certaines informations qu’ils dévoilent plus tard. Un phénomène qui prend de l’ampleur en Italie avec ¼  des célibataires pour qui un petit mensonge pour être plus engageant, fun ou intrigant est une habitude.

“ On n’est jamais totalement avec soi-même alors avec les autres. Caché derrière un écran, la tentation est encore plus simple. Il faut faire attention et ne pas confondre séduction et “fishing”. […] Les techniques de Kittenfishing sont finalement des techniques à court terme car il faudra combler ensuite la déception immanquable. Tricher en amour ce n’est jamais aller vers une relation authentique et saine.” indique Fabienne Kraemer.

dating

61% des français affirment avoir été dupés par de fausses photos sur un profil d’application de rencontres. Un phénomène moins marqué en Allemagne avec environ 40% des sondés.

Pour les utilisateurs d’apps de rencontres, la photo de profil datée ou retouchée est à 75% le mensonge le plus fréquent. Ainsi chacun se méfie grandement de l’image que l’autre a décidé de donner sur son profil.

Pour Fabienne Kraemer il n’y a rien de grave à vouloir se montrer sous son meilleur jour. “ Mieux vaut se dire que la version photo que l’on voit n’est qu’une idée de ce à quoi l’autre ressemble, ou plutôt souhaiterait ressembler, en revanche, tricher sur son âge par exemple c’est une véritable tricherie une duperie pour tromper l’autre. Avec les photos finalement, il s’agit juste d’essayer de montrer à l’autre celui ou celle que l’on croit être. ”

Plus de la moitié des célibataires (52%) déclarent avoir déjà rencontré ou fréquenté une personne ayant menti sur des détails importants de sa vie. Le mensonge est donc monnaie courante mais ne doit pas s’installer de manière durable.

Un simple profil 2D sur écran ne remplacera jamais la rencontre dans la vraie vie et les échanges écrits, téléphoniques ou vidéos que l’on peut avoir. Ainsi 65% des célibataires tiennent à rencontrer la personne “en vrai” ou pour ⅓ des sondés à lui poser des questions pour être rassuré et commencer à lui confiance. Le digital seul ne convainc que 6% des célibataires. Il est donc essentiel de chercher rapidement à construire un échange avec l’autre afin de faire éclore des discussions et aborder les éventuels défauts ou habitudes ayant été passés sous silence jusqu’à présent.

“ Sur la majorité des applis de rencontres, la compétition est si rude qu’il faut embellir la réalité pour se démarquer. Le concept de Once avec “ un seul match par jour” fait qu’il n’est pas nécessaire de se battre pour avoir l’attention de l’autre. » remarque Clémentine Lalande, PDG de Once. « Notre philosophie “slow dating” permet à l’utilisateur de parler à une seule personne à la fois, et donc de porter toute son attention sur le profil proposé en apprenant à le connaître vraiment.”