Nintendo Switch

Les remakes et portages nuisent-ils à la Nintendo Switch ?


Alors que la console Hybride Switch de Nintendo va bientôt fêter ses six mois de vie, il est temps d’établir un 1er bilan. Nous parlons de jeux, bien évidemment. Car pour l’heure, le manque d’exclusivités se fait sentir. Rien de véritablement anormal pour une machine en début de vie, il est vrai. Toutefois, la profusion de remakes et autres portages disponibles et à paraître commence à inquiéter certains joueurs. A tort ou à raison ?

Nintendo Switch : un peu d’originalité…

A quasiment six mois de vie, la Nintendo Switch a clairement fait preuve de plus d’audace que ne l’avait réalisé la Wii U avant elle. Avec des jeux très originaux comme 1-2 Switch, Arms et Mario + Les Lapins Crétins, le constat est plutôt positif. D’autant que nous pouvons y ajouter l’excellent Zelda Breath of the Wild (bien qu’il ait été conçu avant-tout pour la Wii U…), titre le mieux noté de tous les temps.

…mais beaucoup de paresse !

Mais en marge de cela, Nintendo et les éditeurs tiers ont quelque peu tendance à abuser des portages, remakes et autres versions revisitées de titre déjà existant. Côté ludothèque déjà disponible citons Mario Kart 8 Deluxe, Ultra Street Fighter II : the Final Chalengers, Disgaea Complete, Spltaoon 2 (qui, comme l’indique notre test, n’est qu’une version améliorée de Splatoon 1) et quelques autres. Au chapitre des titres à paraître, citons Pokken Tournament DX, Dragon Ball Xenoverse 2, One Piece Unlimited, Resident Evil Revelations 1 et 2, Rayman Legends : Definitive Edition, Skyrim, Minecraft Switch Edition, Rocket League, Farming Simulator Switch Edition, etc. La liste est longue, peut-être un peu trop…

En marge de cela, nous trouvons aussi des titres multiplateforme comme FIFA 17 ou NBA 2K18, ce qui constitue plutôt une bonne chose. D’ailleurs, c’est dans ce domaine que la Switch pêche un peu. Call of Duty, Need for Speed, Project Cars, F1 2017, Destiny, toutes les grosses licences font l’impasse sur la console hybride. Si l’infériorité technique du hardware peut-être invoquée, ces éditeurs sont surtout très prudents, les machines Nintendo ne générant que rarement d’importantes ventes à des productions issues de tiers.

Fifa 18 switch

Avenir radieux ?

Heureusement, Kyoto a également prévu plusieurs titres inédits pour cette fin d’année 2017. Nous pouvons citer le grand Super Mario Odyssey ou encore, le prometteur Xenoblade Chronicles 2 et le sympathique Fire Emblem Warriors. L’an prochain, Metroid Prime 4, Pokémon Switch, Yoshi et Kirby viendront enrichir le catalogue, aux côtés de jeux restant à dévoiler par le plombier. De quoi faire oublier cette première salve de titres, très fréquentée par du recyclage ? En partie. Attention toutefois car, une seconde année consécutive aussi riche en jeux paresseux pourrait sérieusement nuire à l’image de la console hybride. Nintendo est prévenu, 2018 sera l’année de l’innovation software ou ne sera pas…

Vous surfez sur Smartphone ? Alors n’hésitez pas à télécharger notre application sur Google Play (Android) ou App Store (iOS).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *