Test

Test : 1 2 Switch, belle vitrine et convivialité [Nintendo Switch]


Fiche jeu

Après Wii Sport sur Wii, Nintendo Land sur Wii U, voici 1 2 Switch sur console Nintendo Switch. Le but de ce party-game, permettre aux joueurs de faire le tour des différentes fonctionnalités de la console hybride, tout en partageant des parties amusantes dans un esprit convivial. Vous l’aurez compris, la vocation de ce soft est avant tout familiale, cible chère dans le coeur de Nintendo. Reste à savoir si le contenu proposé s »avère suffisamment accrocheur pour inciter les possesseurs de Switch à passer à la caisse. La réponse, vous la trouverez ci-dessous, dans notre test de 1-2 Switch.

1, 2, Switch : pour des soirées délirantes

Si vous avez déjà parcouru notre test complet de la console Switch, vous êtes probablement, maintenant, en quête de jeux. Si The Legend of Zelda Breath of the Wild est, d’ores et déjà, incontournable, 1-2 Switch représente la seconde grosse licence de Nintendo sur le lancement de la machine next-gen. Dans 1 2 Switch, vous allez, ainsi, parcourir une trentaine d’activités très variées, afin d’apprivoiser lentement les capacités de la console, tout en découvrant son potentiel vidéoludique. Evidemment, l’intérêt du jeu réside dans ses parties à plusieurs, deux joueurs pouvant y participer simultanément (voir plus, dans certaines activités). Et toujours selon cette double-utilisation à savoir, chez soi ou en déplacement (Hôtel, vacances, etc.).

L’intérêt de 1 2 Switch se repose sur une idée directrice : le fait de regarder dans les yeux votre « opposant ». En effet, une grande partie des activités se déroule de la sorte, afin d’augmenter le pouvoir divertissant du soft. Et concrètement, manettes en main, yeux dans les yeux, les fous rires sont légion ! Premier objectif atteint, donc, certains mini-jeux étant particulièrement bien pensés. Prenons, par exemple « coup de fil ». Ici, chaque joueur doit poser son Joy-Con sur une table, en attendant tranquillement que le téléphone sonne. Mais pour compliquer la tâche, les règles vous imposent, aléatoirement, un type de sonnerie en particulier. Dès lors, une fois la partie lancée, vous devrez décrocher le téléphone (votre Joy-Con) le premier puis vous écrier de manière claire « allo ». Evidemment, si vous décrochez alors que la sonnerie n’était pas celle indiquée en introduction, vous perdez la partie. Alors comme ça, en quelques lignes, cela peut sembler tout bête. Mais dans les faits, le concept fonctionne bien suscitant stresse, excitation puis…fous-rires !

Autre activité très ludique, « Far-West » (et sa déclinaison, « Imbroglio au Far-West »). Cette-fois, votre Joy-Con fera office de pistolet. Une petite musique typiquement « far-west », deux joueurs se tenant debout et se faisant face et l’attente interminable d’un « feu ». Lorsque le signale se fait entendre, le joueur le plus rapide à dégainer et à tirer est déclaré vainqueur. En bonus, votre temps de réaction est mesuré, avec la possibilité de battre votre record plus tard. Dans ce mini-game, une fois encore, le stresse et aussi, la tension, sont les maîtres mots. D’autant que vous pourrez, par ailleurs, tenter d’intimider ou de faire rire votre adversaire. Simple et Fun.

Le jeu du « Samurai » est également bien conçu. Concrètement, tour à tour, vous devez incarner le porteur du sabre puis sa victime. Objectifs respectifs, toucher l’adversaire en le surprenant ou arrêter le sabre avec les mains, en mimant les gestes. Cette-fois, c’est votre capacité à détecter le lancement d’une attaque, en lisant dans les yeux de votre adversaire, qui pourra faire la différence.

Autre facette de 1 2 Switch, l’utilisation des vibrations dites « H.D » (Haute définition). Le terme est-il usurpé ? Clairement, non. Le rendu est même plutôt bluffant, selon l’activité choisie. Si le jeu « Rasage » se contente de produire des vibrations assez classiques (du fait de la nature du jeu), les jeux de dés ou encore, de billes, offrent un rendu assez représentatif des possibilités offertes par ce biais-là. Ainsi le Joy-Con, placé dans le creux de la main, vous permet de ressentir les vibrations de plusieurs dés/billes et, pour peu que vous fassiez preuve de capacités de concentration, de déterminer combien d’éléments s’y trouvent. Manette en main, on a réellement l’impression que des objets se promènent dans le joy-con, avec la possibilité de jouer sur la vitesse de déplacement en inclinant plus ou moins la manette. Stupéfiant ! Et si les deux activités citées demeurent limitées en matière de convivialité, le jeu de la bouteille remplie de gaz assurera le spectacle, d’autant que vous pourrez y jouer à autant de joueurs que souhaité ! Ici, vous devrez secouer la bouteille, tour à tour, afin de faire monter en pression les gaz, l’objectif étant que le bouchon explose dans les mains de l’un de vos rivaux. Angoissant au possible mais aussi, terriblement réaliste. On s’y croirait.

Mais certains mini-jeux vont vous faire transpirer ! Nous pensons notamment au Ping-Pong, à la boxe, au Baseball ou encore, au très sympathique « Harry-Potter-Like » ! Les deux premiers jouent avant-tout sur les capacités sonores HD des Joy-Con. Ainsi, c’est en prêtant attention au son accompagnant le projectile en approche que vous pourrez frapper la balle au bon moment. Pour le reste, la détection de mouvements -jamais prise à défaut- et une bonne dose de feeling feront la différence. De quoi travailler ses réflexes et son intuition, tout en bougeant un peu. Encore plus physique, le jeu des baguettes magiques vous introduit dans un duel des sorciers particulièrement disputé. Le but, remporter le duel en expédiant de puissantes salves d’énergie, afin de grappiller du terrain sur l’adversaire (photo ci-contre). Pas si évident et carrément physique !

De son côté, « Miam Miam » se présente comme un concours d’engloutissement de Hot-Dog ! De quoi expérimenter une autre facette de la technologie Joy-Con. Car dans cette activité, c’est la fameuse caméra infrarouge (qui détecte les mouvements et formes dans l’espace) qui est mise à contribution. Cette dernière va, en effet, détecter les mouvements de la bouche du joueur pour calculer le nombre de Hot-Dog engloutis !! Pour peu que l’on respecte la distance conseillée entre la manette et la bouche, le résultat est, là encore, surprenant. Evidemment, l’intérêt demeure très limité mais cela a le mérite de nous donner une idée des utilisations possibles de cette fonction, dans des jeux plus étoffés, à l’avenir.

Continuons avec l’Air Guitare, mini-game qui ravira tous ceux ayant besoin d’un bon défouloir après une dure journée de labeur. Les deux joueurs s’affrontent et doivent faire preuve de rythme, tout en respectant les mouvements imposés. Les points se cumulent au fil de la progression du morceau, afin de déterminer le vainqueur. Comme toujours, c’est simple, rapide, mais bien fichu. Tout comme l’activité de boxe, au cours de laquelle vous devrez exécuter des crochets, direct, uppercuts, en respectant l’ordre donné, avant de frapper comme un damné pendant quelques secondes. A placer dans le registre des mini-games physiques, c’est une certitude…

Terminons avec des choses plus « Girly ». « Podium » vous invite à prendre part à un défilé de mode (toujours en face à face). Aller puis retour, avant de faire face au public, vous devrez faire preuve de grâce en roulant vos hanches. Chaque étape donnera lieu à une attribution de points qui, cumulés, permettront de désigner le gagnant.  « Danse libre » fonctionne selon le même principe que l’activité précédente (détection de mouvements au coeur du jeu) sauf que cette-fois, vous devrez choisir vous-même votre rythme et vos postures. Sympa, mais moins convivial que la moyenne. Evidemment, tout dépendra, aussi, du public…Enfin, l’activité « bébé » est un peu à part. En effet, cette dernière est la seule à nécessiter que les deux joy-con soient positionnés sur l’écran tactile de la console. Positionnée dans vos bras tel un bébé (visuel à l’appui, voir photo plus haut), la console devra d’abord être bercée puis, une fois le garnement endormi, posée sur une surface plane, comme si vous deviez placer votre poupon dans son lit. Intérêt discutable mais les petites filles devraient adhérer.

Notez, enfin qu’un mode de jeu alternatif vous permet de créer des équipes de joueurs, en vue d’affrontements des plus conviviaux. De cette manière, jusqu’à 20 joueurs (2 équipes de 10, grand max) pourront participer aux réjouissances. Rappelons, aussi, que grâce au concept hybride de la console, 1 2 Switch peut se jouer pendant vos déplacements (du moins, à condition de disposer d’un minimum de place), sans nécessité de TV.

 

 

 

 

Points positifs

  • Met en valeur les fonctionnalités de la Switch
  • Ultra-convivial en famille/entre amis
  • Mini-jeux divers et variés : il y en aura pour tous les goûts
  • Le mode de jeu "En équipe"
  • Accessibles à toutes et à tous
  • Idéal, aussi, en déplacement (Hôtel, vacances, etc.) !

Points négatifs

  • Le prix beaucoup trop élevé, rapport au contenu
  • 5 ou 6 activités assez anecdotiques
  • Se joue uniquement à plusieurs
  • Quelques activités manquent de clarté dans leurs explications

Note

Convivialité 93%
Prise en main 85%
Plaisir de jeu 87%
Durée de vie 70%
Rapport contenu/prix 40%
Conclusion

Avec ses 28 jeux, 1 2 Switch propose un panel assez large permettant de découvrir de manière ludique les différentes capacités de la Switch. Détection de mouvements améliorée, vibrations HD (bluffant!) ou encore, gestion sonore d’objets en mouvement, le soft assure en offrant une belle vitrine à la console. De quoi, aussi, vous faire travailler vos réflexes, votre dextérité, votre capacité à mémoriser ou encore, votre self-contrôle. Néanmoins, l’intérêt de certaines de ces activités (le jeu du coffre au trésor ou encore, du gorille) vous fera passer rapidement sur une partie du contenu.

Cependant, l’alternance entre épreuves physiques et autres mini-jeux vraiment captivants (téléphone, duel au far-west, « sous-pression », etc.) vous permettra de passer un excellent moment en famille ou entre amis. Les fous-rires sont, même, garantis (par…nous !!). La convivialité est donc, bel et bien au rendez-vous, de même qu’un aspect plus énergique. En clair, tout le monde y trouvera son compte lors de vos soirées Switch. Evidemment, le soft s’appréciera aussi pendant vos voyages professionnels ou d’agrément (ambiance assurée dans votre chambre d’ Hôtel !!).

Reste toutefois un petit problème, le prix du soft. 50 euros (45 chez Amazon), clairement, compte-tenu du contenu, c’est un peu élevé. Sous les 30 euros, nous vous l’aurions conseillé sans hésitation. Mais dans le cas présent, l’on se dit que le soft fait d’avantage office de grosse démo technique, aussi bons soient les mini-jeux en question. D’autant qu’en plus des « parties rapides », la seule alternative est représentée par un « match en équipe » qui, il est vrai, vous assurera des soirées vidéoludiques réussies entre amis ou en coloc. Dès lors, un achat groupé pourrait résoudre ce problème de tarification, définitivement excessive. A vous d’en juger…

Ce défaut mis à part et en excluant 6 ou 7 activités (sur un total de 28), 1, 2, Switch remplit parfaitement son rôle. Par son biais, vous aurez également le plaisir de découvrir des sensations totalement inédites sur consoles de jeux, jusqu’ici…

Note finale 75% Fun mais trop cher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *