Test

Test 3DS : Hey ! Pikmin, un opus dans la droite lignée de la série


Fiche jeu

  • Editeur:Nintendo
  • Developpeur:Arzest
  • Supports:3DS
  • Genres:Action
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:13 Juillet 2017

Pikmin sur Nintendo 3DS dans une version 2D à scolling horizontal, c’est le pari de Nintendo ! Olimar ne va-t-il pas y perdre son identité et le plaisir de jeu propre au concept ? Réponse dans ce test de Hey ! Pikmin sur console Nintendo 3DS.

Hey ! Pikmin : Olimar de retour, mais sur 3DS !

Le capitaine Olimar reprend du service ! Ou plutôt son vaisseau heurtant une nouvelle fois des astéroïdes, il échoue sur une planète inconnue où il devra faire le nécessaire afin de réussir à réparer son destrier pour enfin (espérer) rentrer chez lui ! Une fois rentré, peut-être serait-il utile d’investir dans un pilote automatique digne de ce nom, le capitaine Olimar y gagnerait beaucoup en temps de trajet !

Mais notre pauvre héros n’ayant d’autre choix que de faire avec le matériel dont il dispose, le voilà donc coincé sur une planète inconnue, condamné à récolter du lumium afin de réussir à rentrer chez lui. Par chance, cette planète, quelque peu hostile, abrite les meilleurs amis de notre capitaine : les Pikmins.

Une fois que le scénario est en place, vous pourrez donc prendre le contrôle de votre héros et tenter de l’aider à accomplir sa mission. Vous rencontrerez les 5 types de pikmins connus :

  • Les rouges résistants au feu
  • Les bleux respirant sous l’eau
  • Les jaunes légers et résistants à l’électricité
  • Les noirs qui permettent de briser les cristaux
  • Les violets qui volent

Les niveaux sont en 2D et affichés sur les deux écrans de la Nintendo 3DS. Il est important de bien penser à regarder sur l’écran supérieur on peut y voir les passages à emprunter, les ennemis arriver, ou, lorsque vous aurez assez progressé, vous pourrez y afficher le plan du niveau en cours. Cet affichage est plutôt efficace.

Côté prise en main et maniabilité, tout est bien pensé… pour les droitiers ! En effet, il faut diriger Olimar avec le pad circulaire, et utiliser le stylet de la main droite pour lancer vos pikmins, les rappeler, etc… Les gauchers finiront rapidement par utiliser le pouce ou un doigt, ce qui sera moins précis que le stylet et occasionnera, à coup sûr, de petites pertes dans vos rangs. Rien de bien méchant, rassurez-vous.

Les graphismes sont au niveau de ce que l’on peut habituellement trouver sur 3DS. Ni particulièrement beaux, ni particulièrement moches. Dans la moyenne au sens propre.

Une difficulté progressive…

Concernant la difficulté, bien que les ennemis soient nombreux (il y a d’ailleurs un bestiaire pour les répertorier), si vous faites preuve d’assez de patience, aucun d’entre eux ne sera bien difficile à éliminer. Il en va de même pour les boss. Une fois leur point faible identifié, le principal défi est de faire preuve de patience. Tout le reste n’est que coordination et précision relative.

L’objectif principal consiste surtout à retrouver tous les « objets étranges » que comporte cette planète inconnue afin de les transformer en lumium. L’exploration et la réflexion sont vraiment les deux traits de caractère principaux de ce jeu. Certains niveaux permettent de les terminer de plusieurs manières différentes.

Si vous voulez progresser linéairement sans vous soucier de tout récupérer, vous n’éprouverez pas beaucoup de mal à avancer à travers les différentes zones. Cependant, il serait dommage de vous priver de l’essence principale du jeu qui est plus la découverte des niveaux, la récolte de limium ainsi que le rapatriement d’un maximum de pikmins pour vous aider dans votre quête.

En effet, en plus de ce que vous pouvez récupérer tout au long de votre progression, les pikmins que vous réussirez à rapatrier avec vous pourront travailler pendant votre exploration. Ils vous permettront de gagner encore plus de lumium. Sans être essentiel, cet aspect du jeu vous permettra d’avancer sensiblement plus rapidement et de débloquer vos améliorations plus tôt.  Eh oui, vous pouvez débloquer certaines options au fur et à mesure de l’augmentation de votre récolte (jet pack, carte, etc…).

Mais revenons donc au pikmins et à la collaboration que vous pourrez mettre en place. Vous commencez chaque niveau seul, et lors de votre progression, vous « récoltez » vos camarades au fur et à mesure. A vous de les utiliser judicieusement pour avancer ainsi que pour les préserver. Certains passages ou récoltes d’objets locaux imposeront un nombre minimum de porteurs. En conséquence, si vous en perdez trop en route, vous ne pourrez pas récolter le fruit de votre travail. Ce qui serait dommage.

Téléchargez notre application sur Google Play (Android) ou App Store (iOS) en vous inscrivant aux alertes (news, tests, précommandes, promotions, etc.)

Points positifs

  • L’univers pikmin est bien mis en place et respecté
  • Toujours aussi agréable de lancer vos petits compagnons un peu partout
  • Beaucoup de niveaux à découvrir, donc certains disposent de 2 sorties
  • Difficulté très abordable
  • Durée de vie intéressante

Points négatifs

  • Graphismes moyens
  • Maniabilité perfectible (en particulier pour les gauchers)
  • Un peu répétitif à la longue

Note

Graphismes 71%
Bande-Son 60%
Prise en main 70%
Plaisir de jeu 81%
Durée de vie 85%
Conclusion

En définitive, ce Pikmin est dans la droite lignée des trois opus Gamecube, Wii (remakes) et Wii U. Si vous les avez aimé, vous pouvez foncer dessus les yeux fermés, vous en aurez pour votre argent. Une durée de vie confortable, une difficulté bien dosée, un univers correctement mis en place, avec des couleurs chatoyantes, pas vraiment de reproches à formuler. Un très bon divertissement pour ceux qui apprécient le genre !

Note finale 73% Du bon Pikmin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *