Test

Test : Samsung Galaxy A8, un S8 à moindre coût ?


Fiche produit

  • Marque:Samsung
  • Modèle:Galaxy A8
  • Poids:172g
  • Dimensions:149.2 x 70.6 x 8.4 mm
  • Prix:499 euros
  • Date de sortie:Janvier 2018
  • Ecran:Super Amoled 18,5:9
  • Définition écran:2220 x 1080 px
  • Processeur:Samsung Exynos 7885

Alors qu’il sortait, il y a quelques semaines, après le S8 mais juste avant le S9, le Samsung Galaxy A8 ne prétendait pas aux mêmes prestations. Et pour cause, ce dernier se veut d’avantage axé vers le milieu de gamme. Pourtant, force est de constater que, malgré son prix moins élevé, il se positionne comme un rival sérieux au S8. Dans certains domaines, tout du moins. Voyons pourquoi avec ce test du Samsung Galaxy A8.

Galaxy A8 : bonne ergonomie, malgré le poids

Dès le premier contact avec le A8, difficile de ne pas comparer, naturellement, son ergonomie à celle du S8, sorti pas loin d’un an plus tôt. Seul détail qui semble les différencier, de prime abord, le poids. Car le A8 est moins « light », avec 172g sur la balance, à comparer aux 150g du S8. Et si l’on se penche d’avantage sur les dimensions, là-encore, le A8 est légèrement plus imposant. Normal, ce dernier n’étant pas supposé jouer dans la catégorie haut de gamme.

Performances limitées…

Le créneau -et donc les cibles- du A8 sont plutôt les OnePlus 5T (6 Go) et Honor View 10, deux concurrents directs qui pourraient souffrir, face au Smartphone coréen. Car, encore une fois les prestations qu’offre le A8 sont de haute volée. Tout d’abord, il profite d’un module caméra à l’avant dédié aux selfies mais aussi, de la double-sim. De plus, le processeur Exynos 7885 délivre, globalement, d’excellentes performances. En revanche, certains se plaindront de la mémoire, qui plafonne à 32 Go de stockage. Reste, aussi, les limitations du processeur en mode « gaming », face à ses concurrents directs. C’est l’un des points faibles du A8.

…mais affichage « Premium »

Côté écran (plat, autre différence avec la gamme « S), le rendu est assez surprenant (toujours en tenant compte du positionnement « moyenne gamme ») grâce au Super AMOLED de 5,6 pouces pour 2220 x 1080 px de définition et 568 ppp (résolution). En matière de photos ET de vidéos, le 16 Mpx (associé à un 8Mpx) fait largement le job pour une qualité d’image vraiment satisfaisante. Une nouvelle fois, Samsung démontre qu’il fait partie des références dans le domaine. Attention cependant car, lorsque la lumière se fait plus faible, la qualité baisse sensiblement. Dans le même segment, d’autres Smartphones de marques concurrentes font mieux, à ce niveau.

Reconnaissance faciale, double-sim, des prestations haut de gamme

Pour en revenir à la prise en main et au visuel, la façade arrière en verre génère une sensation agréable, au toucher. Intuitif, le capteur d’empreintes est situé à l’arrière également, sous le capteur photo. La reconnaissance faciale est également à signaler, au chapitre des nouveautés. En pratique, le système fonctionne plutôt bien dans 90% des cas mais n’est pas infaillible, selon la luminosité de votre environnement. Performant, donc, mais peut mieux faire, sur ce plan.

Autre atout du A8, la double-sim, qui vous permet de combiner deux abonnements de différents opérateurs (hors Orange). Pratique et dans l’air du temps, il s’agit néanmoins d’un argument non-négligeable, sur un mobile de moyenne gamme naviguant sous la barre des 500 euros.

Passons à l’autonomie, qui reste très satisfaisante avec environ 16H00 de longévité. Si cela place le A8 en-dessous du A5, cette performance demeure plus que correcte et au-delà d’une bonne partie de la concurrence. Terminons avec l’interface de navigation, d’ancienne génération, ce qui reste logique, une nouvelle fois, compte-tenu du positionnement stratégique du A8. Nous retrouvons donc d’Android Nougat (7.1.1) avec un rendu similaire à celui du Galaxy S8. Plutôt intuitif et fonctionnel, donc, bien que dépassé depuis peu.


Samsung Galaxy A8 chez FNAC

Points positifs

  • Autonomie satisfaisante
  • La qualité d'image
  • La prise en main/ergonomie
  • La qualité des photos en plein jour
  • La double-sim
  • Visuellement très "haut de gamme"

Points négatifs

  • La qualité des photos (pénombre)
  • Le poids
  • Processeur un peu juste pour les jeux vidéo
  • Mémoire de stockage limitée

Note

Prise en main
Performances
Ecran
Fonctionnalités
Esthétique
Appareil photo
Rapport qualité/prix
Conclusion

Concrètement, le Galaxy A8 remplit, globalement, son cahier des charges. Ainsi, pour moins de 500 euros, vous disposerez d’un mobile plus ou moins équivalent à un S8. Bonne ergonomie, affichage de qualité, autonomie très satisfaisante, présence de la reconnaissance facile et de la double-sim, il ne manque pas d’atouts.

Reste, néanmoins, une qualité de photos en baisse lorsque la lumière faiblit ainsi qu’un processeur pas aussi performant que chez certains concurrents, notamment en mode « gaming ». Toujours au chapitre des points faibles, le A8 reste un peu trop lourd, avec ses 172kg et la mémoire vient rapidement à manquer, si vous utilisez régulièrement votre mobile incluant applications et photos/vidéos.

Mais pour 499 euros, vous disposerez d’un mobile Samsung profitant de fonctions/prestations haut de gamme. Et pour peu que vous ne soyez pas amateur de jeux vidéo sur mobile, vous devriez être -quasiment- comblés par ce Galaxy A8.

Note finale 3.9 Convaincant