whatsapp Smartphone et Tablettes

WhatsApp fait machine arrière et s’explique auprès des utilisateurs


L’affaire avait fait grand bruit et nombre d’utilisateur de l’application WhatsApp avaient été choqués par le procédé. En effet, l’intéressé prévoyait de contraindre les utilisateurs à accepter les nouvelles conditions d’utilisation. Dans le cas contraire, la suppression des comptes n’ayant pas accepté ces conditions avait alors été évoquée. Mais après le tollé général, les responsables de l’appli ont publié un communiqué explicatif, tout en revenant sur leur engagement préalable.

WhatsApp : reculer pour mieux sauter ?

« Nous reculons maintenant la date à laquelle les personnes seront invitées à examiner et à accepter les conditions. Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février. Nous allons également faire beaucoup plus pour dissiper la désinformation sur le fonctionnement de la sécurité et du respect de la vie privée sur WhatsApp. Cette mise à jour n’étend pas notre capacité à partager des données avec Facebook« .

Pensez à vous abonner à nos notifications avec notre appli sur App Store et Google Play

« Avec ces mises à jour, rien de tout cela ne change. Au lieu de cela, la mise à jour inclut de nouvelles options que les gens auront pour envoyer des messages à une entreprise sur WhatsApp, et fournit une plus grande transparence sur la façon dont nous recueillons et utilisons les données. Bien que tout le monde ne fasse pas ses achats avec une entreprise sur WhatsApp aujourd’hui, nous pensons que davantage de personnes choisiront de le faire à l’avenir et il est important que les gens soient au courant de ces services. Cette mise à jour n’étend pas notre capacité à partager des données avec Facebook « .

A noter que depuis ces troubles ayant affecté WhatsApp, une autre appli similaire a vu le nombre de ses utilisateurs s’envoler, Telegram en l’occurrence. Le malheur des uns…

source