Switch

Après la Nes Mini, la Nintendo Switch révèle son volume de ventes


Nintendo est à nouveau à la fête, en cette année 2017. Ainsi, après avoir levé le voile sur les excellents scores enregistrés par le console rétro Nes Classic Mini, Big N détaille, cette-fois, les chiffres de ventes de la Nintendo Switch. Une mesure faite sur le mois du lancement du hardware sachant que, comme pour la Nes Mini, la rupture de stock aura largement freiné la progression de la console hybride.

Nintendo Switch : fortes ventes, en dépit de la rupture

Sur le mois de mars 2017 (moi de lancement), Nintendo confirme que la Switch a réussi un parfait envol. Car avec 2,74 millions de consoles hybrides écoulées, la firme de Kyoto ne pouvait rêver meilleur démarrage, tous les stocks ayant été écoulés lors de ce premier exercice mensuel. Des chiffres qui représentent le nombre de machines écoulées sur l’ensemble du globe, bien entendu.

Et si le plombier italien avait bel et bien planifié un succès retentissant pour sa Nintendo Switch, ce dernier n’en avait, probablement, pas mesuré l’étendue réelle. Les ruptures de stock intempestives, quasi-permanentes, en attestent d’ailleurs largement. Ainsi, qu’il s’agisse de la France, des USA ou encore, de l’ Allemagne, la console est pour ainsi dire introuvable, chez l’ensemble des revendeurs. Une situation compréhensible mais préjudiciable pour Nintendo, d’autant que Mario Kart 8 Deluxe vient tout juste de sortir (découvrez notre test).

Et dans les semaines à venir, d’autres jeux vont débouler (Ultra Street Fighter II, Arms, Splatoon 2, d’ici juillet prochain), ce qui devrait accentuer encore la demande à l’égard de la Switch. Nintendo parviendra-t-il à enrailler la rupture de stock pour fournir tous les -nombreux- joueurs en demande ? C’est à souhaiter, mais aucun élément ne permet, à l’heure actuelle, de le certifier…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *