Burnout Paradise Remastered, le test plein de jolis crashs Test

Burnout Paradise Remastered, le test plein de jolis crashs


Fiche jeu

  • Editeur:Electronic Arts
  • Developpeur:Criterion
  • Supports:PS4, Xbox One
  • Genres:racing
  • Nombre de joueurs:1 à 8
  • Date de sortie:16 mars 2018

Au début des années 2000, Burnout était l’une des séries de courses automobiles les plus populaires. D’abord éditée par Acclaim Entertainment, la licence est ensuite passée dans les mains d’Electronic Arts. Entre 2001 et 2011, huit épisodes sont sortis sur PC et consoles. Et encore, en 2011 ce n’était qu’un jeu « démat » dédié au mode Crash de la licence. Depuis 2008, les fans attendent désespéramment un nouvel opus. Mais, toujours rien. Si certains Need For Speed (comme Most Wanted 2012) ressemblent fortement à un Bunout déguisé, EA n’a jamais jugé bon de relancer la série. Et là, surprise. L’éditeur, qui n’avait pas encore succombé aux sirènes des remastered, nous propose Burnout Paradise Remastered sur PC, PS4 et Xbox One ! Bonne ou mauvaise nouvelle ? La réponse avec ce test.

Burnout Paradise Remastered, le surprenant choix d’Electronic Arts.

Du côté de Need For Speed, les fans attendent toujours un vrai Underground 3. Dans la communauté Burnout, on attend désespéramment un nouvel épisode tout court ! Et voilà qu’Electronic Arts lance Burnout Paradise Remastered. Soit, un portage PS4/Xbox One du dernier opus sorti sur la génération précédente. 10 ans se sont écoulés, et seul Burnout Crash ! (en 2011) a été proposé aux fans depuis. Le choix de faire un remastered de Paradise est surprenant dans le sens où le jeu est rétro-compatible sur Xbox One et qu’il existe déjà en version « complète » sur PC. De même, Paradise n’est pas le plus « aimé » des Burnout, même si c’est celui qui est le plus orienté online. Et si, ce Burnout Paradise Remastered était surtout un moyen de sonder les nouveaux joueurs avant de lancer un vrai nouveau Burnout ? C’est ce qu’on souhaite de tout cœur. Surtout quand on découvre (ou retrouve) le plaisir d’un Burnout avec ce Remastered.

10 ans se sont écoulés, mais le plaisir de jeu est toujours aussi délicieux ! Preuve que les bons jeux de racing ne perdent pas de leur qualité avec le temps. Et, honnêtement, même en ayant déjà limé le jeu sur Playstation 3 ou Xbox 360, on ne sait plus décrocher de la manette. Alors, imaginez un Takedown 2, ou un Revenge 2 ? Ce serait juste jubilatoire ! Prions pour qu’Electronic Arts et Criterion fassent les bons choix et relancent enfin cette série. D’autant plus que, les jeux de racing arcade se font de plus en plus rares… et ça manque ! Bref, Burnout Paradise est tout aussi addictif et chronophage 10 ans après. Alors oui, c’est un épisode où on peut se lasser au bout d’un certain temps car il est peu structuré et assez orienté online. Mais, il arrivera à faire passer de très nombreuses heures délicieuses à une grande majorité des joueurs.

L’avantage de ce Burnout Paradise Remastered, c’est qu’il propose le jeu de base et la totalité des DLCs sortis ! Heureusement d’ailleurs. De quoi booster le contenu, et donc, la durée de vie. Voici d’ailleurs la liste :

  • Big Surf Island

  • Cops and Robbers

  • Voitures de légende

  • Motos Burnout

  • Burnout Paradis Toys

  • Burnout Paradise Party

  • Boost

  • Cagney

Idéal, donc, pour ceux qui n’avaient pu faire que le jeu de base sur la génération de consoles précédente.

Burnout Paradise Remastered, comme il y a 10 ans.

Si certains portages/Remastered, comme Baja Edge of Control, en profitent pour évoluer ou changer quelques petites choses… ce n’est pas le cas de ce Burnout Paradise Remastered. Certes, les panneaux à détruire sont désormais aux couleurs du jeu (avec un beau rouge Remastered bien voyant). Mais, pour le reste, le jeu est identique à sa version d’origine. Bien entendu, en 4K (donc sur PS4 4K ou Xbox One X et avec une TV 4K), le jeu est bien plus joli et fin qu’il y a 10 ans. De plus, le 60 fps aide aussi à une certaine fluidité. Mais, pour le reste, pas d’évolution. A 40€ le Remastered c’est un peu abusé. Ok, la durée de vie est colossale mais tout de même… Quelques ajouts/corrections auraient été les bienvenus. Comme la navigation sur la carte, tout aussi immonde qu’en 2008. Ou l’absence de « Split Screen ». Le Mode Party est sympa, mais jouer à deux, en même temps, c’est bien mieux. Et puis, sur Playstation 2, c’était un des atouts de la série.

Donc, nous voilà face à un jeu identique à ce qu’il était lors de sa sortie initiale. De ce fait, ceux qui possèdent encore une PS3 et le jeu (ou juste le jeu sur Xbox 360 et une Xbox One), n’ont pas vraiment de raison de craquer pour ce Remastered. A l’inverse, si vous n’avez plus le jeu ou ; pire ; que vous n’y avez jamais joué… alors foncez !

Certes, face à Forza Horizon, le monde ouvert fait cruellement vide. Mais pour le reste, Burnout Paradise Remastered s’installe directement comme la seconde référence des jeux de courses arcade sur Playstation 4 et Xbox One ! Des crashs à gogo, une fluidité à faire pâlir pas mal de concurrents « simu », un plaisir de jeu qu’on voit rarement, une bande son rock au top (avec des titres des premiers Burnout aussi), une durée de vie dingue, un jeu axé online et avec un bon online…. Bref, toutes les qualités du Burnout Paradise de base sont là. Dix ans après, Criterion prouve que leur production arrive toujours à tenir la dragée haute à la concurrence (certes, presque inexistante). La gestion des dégâts est plus travaillée que sur les simulations du moment (WRC, Project Cars, Gran Turismo, Forza Motorsport 7…). Un pur régal on vous dit !

Visuellement, c’est sûr que ça fait vieillot. Certaines textures sentent la génération précédente et la profondeur de champ est clairement en dessous de ce que l’on peut voir maintenant. Mais, une bonne partie de ce qu’on peut voir sur la route est assez proche de ce qu’on peut voir dans des jeux AA actuels. Bien entendu, avec des textures moins « actuelles ». Mais quand même, ça fait moins cheap/plastique.

Points positifs

  • Toujours un vrai régal
  • Gros contenu, grosse durée de vie
  • Enfin le retour de Burnout !
  • La bande-son
  • Le 4K/60 fps
  • Toujours une référence 10 ans après !

Points négatifs

  • Le prix du remastered
  • Aucune nouveauté, aucune correction !
  • On attend un vrai Burnout maintenant !

Note

Graphismes 65%
Bande-Son 84%
Prise en main 85%
Plaisir de jeu 95%
Durée de vie 80%
Intérêt du Remastered 59%
Conclusion

Au final, ce Burnout Paradise Remastered est une preuve de la qualité, la fraîcheur et la viabilité de la licence. 10 ans après, le jeu est toujours aussi jubilatoire (sans être le meilleur Burnout en plus!), prenant et défoulant. Une vraie référence du genre. Alors oui, en tant que Remastered ce n’est pas ça (pas de changements notables, pas de corrections des petits défauts, pas de contenu bonus), mais en tant que jeu de course arcade, il fait mouche ! Si vous n’avez jamais fait un Burnout, c’est l’occasion ! Pour les joueurs qui possèdent déjà le jeu, l’achat de ce Resmastered n’est pas nécessaire (sauf envie incontrôlable). Il est vrai qu’à 40€, EA s’est fait un peu plaisir… En espérant que ce retour de Burnout Paradise ne soit qu’un apéritif à un retour imminent de la licence Burnout, car sinon c’est vraiment faire souffrir les fans pour rien ! Alors, maintenant, Electronic Arts et Criterion, on vous attend au tournant pour la suite ! Gare au Takedown !

Note finale 78% Jouissif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *