Une Nintendo Switch Slim cette année ? Switch

Encore en tête en ce début d’année, la Switch poursuit sa cadence infernale


Semaine après semaine, mois après mois, année après année, le succès de la Switch ne désemplit pas. Il faut dire que Nintendo ne ménage pas ses efforts pour proposer très régulièrement aux joueurs des titres de qualité. Aussi, selon NPD Group, la console hybride de Nintendo a dominé le premier quart de l’année aux USA.

Nintendo Switch : pas de difficultés avant l’hiver 2020 ?

Selon NPD Groupe, la Nintendo Switch est sortie gagnante du mois de juin 2019, face aux Xbox One et Playstation 4. Outre ce succès, la console hybride continue sur sa lancée triomphale puisque, sur les quatre premiers mois de l’année, l’intéressée à poursuivit son rythme de vente. A savoir astronomique. Au point, là aussi, de dominer la concurrence.  » La Nintendo Switch est la seule plate-forme affichant une croissance d’une année à l’autre« , a déclaré Piscatella.« En juin 2019, les dépenses en Hardware ont chuté de 33% par rapport à l’an dernier, pour atteindre 235 millions de dollars. Les dépenses en Hardware depuis le début de l’année ont diminué de 20% par rapport à l’an dernier, pour atteindre 1,3 milliard de dollars ». (source)

Seule console à se vendre de mieux en mieux, année après année, la performance est à noter. Surtout avec une machine moins puissante que ses concurrentes. Cela est du, en grande partie, à l’arrivée régulière de nouveaux hits Nintendo. Aussi, la présence massive d’éditeurs tiers avec de très grosses licences contribue pour beaucoup à cette réussite. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter, après un E3 2019 riche en annonces (The Witcher, Panzer Dragoon, No More Heroes 3, Wolfenstein: Youngblood, etc.).

Voilà qui prouve, une fois encore, que le continent américain constitue une force pour la forme de Kyoto, en comparaison de l’Europe, plus timide à l’égard du succès de la Switch. Mais l’arrivée de la Switch Lite devrait renforcer la position de Nintendo sur le continent américain. Ce qui pourrait permettre au hardware d’accroître ses ventes chez nous. Sachant que l’on est très loin de l’échec sur notre continent, la belle étant toujours sur les bases des recors établis par la Wii. Par contre, c’est Sony, avec sa PS4, qui a réalisé une prouesse pour résister aussi longuement au raz de marée Nintendo.

Quoiqu’il en soit, Nintendo ne devrait plus rencontrer de difficultés, en Europe comme au Japon ou aux USA, jusqu’aux sorties des nouvelles Xbox et Playstation, en hiver 2020. Ce qui laisse le temps de voir venir et, pourquoi pas, de lancer une Switch Pro ultra-puissante…

Une 3ème Switch, plus endurante, annoncée par Nintendo