Gran Turismo : Subaru et Citroën sur le circuit de Sao Paulo (photo de Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images) Jeux Vidéo

Gran Turismo : Masterclass de Subaru en Manufacturer Series


L’équipe Subaru (Hizal-Miyazono-Solis) s’impose en Manufacturer Series Gran Turismo 2020. Mercedes termine 3e avec le tricolore Baptiste Beauvois.

Après la Toyota GR Supra GT Cup, l’épreuve finale des Manufacturer Series Gran Turismo se dispute ce samedi 19 décembre. Dans cette compétition, les gamers défendent en équipe de trois un constructeur. Trois manches sont au programme, ce qui fait que chaque simracer prend part une fois à des qualifications suivies une course.

Rappelons que deux Français sont engagés, à savoir Baptiste Beauvois chez Mercedes et Thomas Scibilia chez Lamborghini. Après le World Tour de Sydney en début d’année, BMW pointe en tête du classement général avec trois petits points.

Course 1, Mercedes démarre fort

La manche d’ouverture se déroule sur le circuit (imaginaire) de Sardaigne et sa variante longue sobrement nommée ‘A’. Au terme des qualifications, Lucas Bonelli est le premier poleman, pour Mercedes. Il devance Tatsuhiko Kato (Ford) et Daniel Holland (Lamborghini) sur la grille.

Au départ, le poleman garde la tête et crée un petit écart, malgré des pneus médiums moins performants que ses poursuivants. Mis sous pression, il cède finalement en rentrant dans le 3e tour face à Ford, qui mène alors les opérations. Mais la concurrence est proche.

Mercedes l'emporte aisément dans cette première course sur le circuit de Sardaigne (photo de Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Mercedes l’emporte aisément dans cette première course sur le circuit de Sardaigne (photo de Clive Rose – Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Au volant de l’AMG, Lucas Bonelli s’arrête aux stands et passe les pneus tendres, les plus performants, à l’entrée du 7e tour. Le Brésilien enchaîne alors les records pour reprendre la tête suite aux arrêts de ses adversaires. Désormais seul sur sa planète, il s’échappe et remporte largement cette première course.

Derrière lui, Kato sur la Ford résiste brillamment aux assauts incessants de Valerio Gallo et de Honda NSX. BMW conclut en 4e place, devant Lamborghini au terme d’affrontements haletants. Après cette première manche, Mercedes mène avec 12 points devant Ford et BMW, à égalité avec 10 unités.

Course 2, Subaru revient dans le match

Place alors à la deuxième manche sur le circuit autrichien du Red Bull Ring. Au terme des 10 minutes de qualifications, un Brésilien en remplace un autre en pole position puisque Adriano Carrazza réalise le meilleur temps pour Toyota. Citroën se classe 2e devant la Subaru emmenée par Takuma Miyazono, tout récent champion Supra Cup. Lamborghini et Mercedes se suivent aux 5e et 6e rangs.

Les positions du top3 ne changent pas à l’extinction des feux. Derrière en revanche, la bagarre fait rage. Les huis derniers se battent pour la 4e place. Si Lamborghini tient cette position un instant, BMW s’impose finalement. Mais un écart de plusieurs secondes est déjà créé avec les trois premiers.

Durant plusieurs tours, la situation reste très stable. Il faut finalement attendre l’avant-dernière boucle pour une ultime bataille en tête. Avec les pneus tendres, Takuma Miyazono met la pression sur Adriano Carrazza, en médiums sur la Toyota. Le Brésilien résiste mais se fait déposséder de la victoire… dans l’ultime virage, par son adversaire.

Gran Turismo : Subaru et Toyota dans le dernier virage à Spielberg (photo de Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Le dernier virage du circuit de Spielberg a trahi Toyota (photo de Clive Rose – Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Avec ce succès, Subaru passe 2e du classement à deux petits points de Mercedes. L’ultime course va se jouer entre deux extraterrestres; Mikail Hizal pour le constructeur japonais et Baptiste Beauvois pour la firme allemande. Le spectacle s’annonce grandiose.

Finale Gran Turismo, avantage Mercedes au départ

L’ultime manche se déroule sur le circuit d’Interlagos au Brésil. 30 tours sont au programme avec obligation d’utiliser au moins une fois les pneus tendres, médiums et durs. La consommation d’essence va également influer pour cette ultime épreuve.

Encore une fois les gamers s’affrontent en qualifications pour déterminer la grille. L’occasion pour BMW de se mettre en valeur, en claquant la pole. Honda est 2e avec Igor Fraga, champion en titre, au volant. Mercedes et Subaru se suivent aux 4e et 5e positions.

Si BMW garde la tête dans les premiers tours, les stratégies se mettent immédiatement en place derrière. Du 5e au 12e, tout le monde se débarrasse des pneus durs dès la fin du premier tour. L’équipe Subaru, dépassée par Mazda pour la 5e place, se bat donc à distance avec Mercedes pour la victoire au championnat.

Gran Turismo : Subaru à Sao Paulo devant ses adversaires (photo de Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Subaru s’est laissé glisser dans le classement en début de course (photo de Clive Rose – Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Il faut attendre le début du 9e tour pour les premiers changements de position. Subaru et Mercedes se succèdent aux stands. Baptiste Beauvois décide toutefois de parcourir deux tours avec les pneus durs. Sur une stratégie différente, Subaru prend l’avantage au terme de ce premier tiers de course.

Tout sourit à Subaru

Le deuxième tiers de l’épreuve est plus calme, mais Subaru semble consolider son avance sur Mercedes. Les stratégies sont toutefois assez floues et variées. BMW garde ainsi l’avantage depuis le départ, tandis que Porsche se bat pour le 2e rang face à Honda. Les membres de l’équipe allemande font des relais extrêmement longs et cela fonctionne… pour le moment.

Tout se clarifie finalement à cinq tours du but. Suite aux arrêts aux stands, Nicolas Rubilar sur la BMW est le grand perdant car il se retrouve 3e. Igor Fraga et sa Honda passent en tête devant Mikail Hizal sur la Subaru. Mais les deux champions Nations Cup se tiennent en moins d’une seconde. Rien n’est fait pour la victoire de cette course.

En revanche, tout se précise pour le titre. Mercedes est en effet englué dans le peloton et prend une pénalité, quand BMW ne suit pas Subaru. Au moment de rentrer dans la dernière boucle, Mikail Hizal se retrouve même en tête suite à l’ultime passage par les stands de Honda. Un an après son titre Nations Cup sur le même circuit, l’Allemand franchit la ligne d’arrivée le coude à la portière et ramène le titre Manufacturer Series à son équipe. Le trio Hizal-Miyazono-Solis s’impose.

Gran Turismo : Le trophée des champions (photo de Clive Rose - Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

Miyazono, Solis et Hizal remportent le trophée des Manufacturer Series (photo de Clive Rose – Gran Turismo/Gran Turismo via Getty Images)

“J’étais en larmes quand la course s’est finie. Je savais avoir une des moins bonnes voitures (…) et j’espérais que tout irait bien. Heureusement tout s’est bien déroulé, déclarait Daniel Solis. “Je savais qu’Igor devait s’arrêter en fin de course (…) donc je me contentais de le suivre”, expliquait pour sa part sobrement Mikail Hizal. Takuma Miyazono rappelait lui l’importance de la cohésion d’équipe pour construire cette victoire : “Nous avons décidé de notre stratégie ensemble. C’est une victoire pour nous tous.”

Derrière, BMW termine 2e de la course et du classement général, en profitant des soucis de Mercedes, 5e de cette ultime manche. Porsche conclut sur le podium de la course. Lamborghini conclut le top10 au général, avec le tricolore Thomas Scibilia.

Le classement des Manufacturer Series Gran Turismo 2020

Classement final

  1. Subaru – 41
  2. BMW – 36
  3. Mercedes – 31
  4. Honda – 22
  5. Porsche – 21
  6. Ford – 17
  7. Citroën – 16
  8. Toyota – 16
  9. Mazda – 11
  10. Lamborghini – 11
  11. Volkswagen – 8
  12. Audi – 7

Course 1

  1. Mercedes
  2. Ford
  3. Honda
  4. BMW
  5. Lamborghini
  6. Subaru
  7. Toyota
  8. Audi
  9. Volkswagen
  10. Mazda
  11. Porsche
  12. Citroën

Course 2

  1. Subaru
  2. Toyota
  3. Citroën
  4. Mercedes
  5. BMW
  6. lamborghini
  7. Audi
  8. Porsche
  9. VW
  10. Ford
  11. Mazda
  12. Honda

Finale

  1. Subaru
  2. BMW
  3. Porsche
  4. Honda
  5. Mercedes
  6. Mazda
  7. Citroen
  8. Ford
  9. VW
  10. Toyota
  11. Audi
  12. Lamborghini

(Images tirées du jeu Gran Turismo Sport)


Un commentaire sur Gran Turismo : Masterclass de Subaru en Manufacturer Series

  1. Pingback: Gran Turismo : Subaru s'impose en Manufacturer Series - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *