Web

La vie sexuelle des Français se digitalise, sous l’effet du Covid


L’IFOP et Cam4 publient une enquête, liée aux nouvelles habitudes des français en matière de sexualité, sous l’effet de la pandémie du Covid. En effet, cette étude démontre que le nombre de français ayant eu recours à des rapports virtuels a considérablement progressé, en particulier depuis le début de l’épidémie. D’une part, pendant les confinements mais aussi après/entre, avec cette inquiétude qu’éprouvent certains à l’idée de contracter le virus.

Le COVID incite au virtuel, dans tous les domaines…

Si pour certaines et certains d’entre nous, l’idée d’avoir des rapports virtuels, par webcam interposées, n’est pas admissible, beaucoup d’internautes y ont recours. Notamment chez les plus jeunes. Ainsi, entre le 1er confinement de février 2020 et le déconfinement de mai 2021, 33% des adultes et 52% des jeunes entre 18 et 34 ans ont expérimenté la sexualité virtuelle. Soit, respectivement, +7 et + 8 points. Par ailleurs, en l’espace de six ans, le nombre d’adeptes de cette pratique a été multiplié par cinq.

Le point de vue de François Kraus de l’Ifop :

S’il est difficile de savoir si ces évolutions sont le fruit de la crise du Covid-19 au sens strict ou de tendances préexistantes, force est de constater que ces sites restent un environnement propice au recrutement de partenaires occasionnels, notamment pour des femmes qui peuvent y multiplier les rencontres sexuelles sans risquer l’opprobre pesant encore sur les femmes affichant une sexualité dissociée de toute forme de conjugalité.

L’enquête en question fait aussi état d’une augmentation du nombre de couples fondés sur des sites de rencontres, avec aussi une hausse de la consommation des applications de Dating.

« Étude Ifop pour CAM4 et Hot Vidéo réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 7 au 10 juin 2021 auprès de 3 004 personnes et par téléphone du 19 au 20 juin 2021 auprès de 1 002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 69 ans résidant en France métropolitaine . »

Article publié le 12/10/2021 à 20h10