femmes dans le mcu TV, séries, ciné

Marvel : les femmes prennent le pouvoir dans le MCU !


C’est une véritable tendance, qui s’inscrit dans l’évolution des mentalités et de la représentation (et de la présence) de la Femme dans notre société. Et plus particulièrement dans l’univers du cinéma, touché par un scandale sexuel impliquant un célèbre réalisateur, voilà quelques années. L’abus de trop, dirons-nous, qui à lui seul, a fait changer certaines attitudes et mentalités.Même s’il reste beaucoup de travail. Il en résulte une présence accrue de ces dames dans des rôles clés à Hollywood. Et notamment, dans le cas qui nous réunit aujourd’hui, dans le giron des super-héroïnes du MCU de chez Marvel.

MCU : les femmes à leur juste place

Qu’il s’agisse de DC Comics ou de Marvel, les productions mettant en scène des femmes, en tant que personnages principales ne cessent d’émerger, depuis quelques années. Et visiblement, le phénomène est prêt à prendre une autre dimension. En effet, il suffit de prêter attention au planning de Marvel/Disney et aux castings des prochains films et séries pour s’en convaincre.

Si nous avions déjà eu droit à Captain Marvel, Wandavision et aux guerrières du Wakanda, la suite des événements s’annonce encore plus riche, pour les filles. Captain Marvel 2 mettra toujours en scène Brie Larson mais aussi, à ses côtés, une certaine Ms Marvel. Avant cela, ce sont les deux Black Widow à savoir, Scarlett Johansson (Natasha Romanoff) et Florence Pugh (Yelena Belova) qui déferleront dans nos salles, en juillet prochain.

Puis, cet automne, le film The Eternals mettra en scène moult acteurs dont des féminines, comme Angelina Jolie et Salma Hayek. Et comment ne pas évoquer Thor 4, qui verra Natalie Portman prendre une nouvelle dimension, en devenant la super-héroïne Mighty-Thor. On enchaîne sur Black Panther 2 (baptisé désormais Wakanda Forver) avec les combattantes de ce royaumes qui seront omniprésentes, après une apparition remarquée dans le Falcon et le Soldat d’hiver.

Et comment ne pas parler de la fourmi et de la guêpe ? Car désormais, le nom d’Ant-man est indissociable de celui de « The Wasp« , les deux étant associés dans le titre (comme dans le second opus, d’ailleurs) du prochain opus cinématographique. Vous en voulez encore ? Alors regardons côté séries Disney+, avec She Hulk, avec Tatiana Mslany, prévue pour 2022 ou encore, avec l’Iron Man au féminin, Iron Heart, que nous devrions découvrir, peut-être en 2023.

« Etre une super-héroïne, être mexicaine, une femme et à mon âge, je pensais que [Marvel] me faisait une blague. Quand je me suis mise aux comics, le personnage était un homme. Quand les gens me voient, et pas seulement les femmes, minorités et même les gens petits – n’importe qui, je veux leur faire penser que, même si les choses ne sont pas ce à quoi elles devaient ressembler, que tout peut arriver. Mais je ne veux pas qu’ils pensent que vous devez d’abord beaucoup souffrir et qu’après seulement, cela viendra. Je veux qu’ils se disent ‘et pourquoi pas moi ?’ »  Salma Hayek.

Les femmes au pouvoir ? Non, juste à égalité avec ces messieurs…

Alors, oui, à n’en pas douter, ces dames sont sur le point d’obtenir l’égalité (presque) parfaite avec ces messieurs, côté super-héros du MCU Marvel. Un modèle qui, bien qu’il déplaise fortement à certains hommes, reste indispensable. ne serait-ce que dans un souci d’offrir aux jeunes filles en manque de repères, de références, de modèles/exemples où d’inspiration, des personnages auxquelles elles pourraient s’identifier. Histoire de pénétrer dans la jungle de la vie active avec de meilleures armes…comme le font les garçons depuis de nombreuses années maintenant ! Car, les super-héros, au-delà de l’aspect divertissant, ont cette utilité. Celle de faire rêver et de faire prendre conscience à chacun d’entre nous qu’un super-héros, une super-héroïne, sommeille -aussi- dans nos entrailles. Ne reste plus qu’à la/le réveiller…