switch mario bros Switch

PS5 et Xbox en rupture, sursis pour la Switch, boulevard pour la Super Switch ?


Au final, le vent semble continuer à tourner en faveur de Nintendo et de sa Switch, en cette année 2021. Bien aidée par la pénurie de composants chez AMD, la firme de Kyoto devrait ainsi être tranquille au moins jusqu’au mois de juillet 2021. Mois à partir duquel, en principe, les consoles PS5 et Xbox Series ne seront plus en rupture de stock.

Switch : un monopole temporaire

Alors, oui, la Switch n’entre pas réellement en concurrence avec les PS5 et Xbox Series. En raison de technologies différentes mais surtout, d’une philosophie à part. Le père Mario ayant décidé de ne pas suivre l’escalade technique pour se concentrer sur l’expérience de jeu, avec brio d’ailleurs. Car aujourd’hui encore, nombre de joueurs qui se procurent une console hybride le font pour sa fonction nomade. Néanmoins, une console reste une console et lorsque l’une (ou plusieurs) d’entre elles est en rupture de stock, obligatoirement, certaines personnes se reportent sur la (ou les) machine qui est disponible en rayon. Les Switch et Switch Lite vont donc logiquement bénéficier de cette période trouble pour la next-gen. Bien qu’il soit difficile de quantifier le phénomène avec exactitude.

Nintendo Switch

Mais avec cette situation de quasi-monopole (car les PS4 et Xbox One ne se vendent plus grandement), Nintendo a de quoi prendre son temps, en vue de propulser la très attendue « Super Switch ». Où Switch 4K, ou encore, Switch Pro. Peu importante son nom, cette dernière sera certainement annoncée d’ici le mois d’avril prochain. C’est à dire, alors que les PS5 et Xbox Series ne seront toujours pas approvisionnées en quantités suffisantes. Evidemment, le timing serait idéal.

« Nous nous renseignons en permanence sur les nouvelles technologies. Et comme nous le savons tous, la technologie évolue et change constamment. Nous nous renseignons toujours au sujet de ce qui arrive de manière à déterminer la manière avec laquelle cela pourrait améliorer l’expérience de jeu. Que cela soit sur une plate-forme actuelle ou une nouvelle plate-forme, nous nous renseignons en permanence là-dessus. Cela étant dit, ce que nous constatons actuellement, c’est que la dynamique, dont bénéficient la Nintendo Switch et la Nintendo Switch Lite dans la quatrième année de leur cycle, est forte. Et nous pensons que nous changeons la trajectoire de ce qui aurait pu être un autre cycle de vie de console typique. Et nous continuerons jusqu’à nouvel ordre à véritablement nous appuyer sur ces plates-formes et le contenu qui va avec car c’est cette relation symbiotique qui fait véritablement la différence. Et c’est pour cette raison que la Nintendo Switch se démarque tant ». Doug Bowser

précommande ps5 digital edition

PS5 et Xbox Series à terre, le moment de sortie la Switch « nex-gen » ?

Alors on se dit que pour vraiment profiter de la situation, Nintendo aurait intérêt à lancer rapidement sa console sur le marché. C’est à dire en avril ou en mai. Car avec une Switch améliorée, plus puissante et donc plus proche de la next-gen de Sony et Microsoft (à quel point, cela reste un mystère…), la compagnie japonaise pourrait vraiment profiter de la pénurie de PS5 et Xbox Series, pour vendre d’avantage d’exemplaires de sa next-gen. Ou plutôt, de sa « semi » next-gen. Puisqu’il ne s’agira pas d’une toute nouvelle console, la Direction ayant déclaré vouloir exploiter la Switch pendant encore trois ans, au moins. Et puis, la (ou les) prochaine période de confinement devrait elle aussi faire du bien à une console qui se lancerait sur le marché dans ce laps de temps. Comme cela s’était d’ailleurs produits pour les nouveaux hardwares des « concurrents ». Enfin à condition que les stocks suivent.

La Switch « next-gen » est-elle prête à sortir ?

Mais pour l’heure, rien ne peut garantir que Nintendo soit prêt à commercialiser aussi tôt sa nouvelle machine. D’ailleurs, peut-être que les stratèges de Kyoto misent d’avantage sur la période de Noël ? Sachant que les fêtes pourraient à nouveau mettre à mal les stocks de consoles de Sony et Microsoft. Ceci étant dit, nous savons qu’initialement, Big N avait prévu de sortir sa Switch améliorée à peu près au même moment que la Switch Lite, qui est disponible depuis environ 18 mois. Ce qui signifie que le hardware en question est prêt. Même si, la raison de son report était probablement liée à des soucis techniques, sans doute résolus depuis.

« Je m’attends à ce que la famille d’appareils Nintendo Switch soit à nouveau les consoles les plus vendues en 2021 après une année 2020 très forte. L’année dernière, je n’étais pas convaincu qu’il y aurait un nouveau modèle phare Switch en 2020, mais il est plus logique commercialement de publier une version mise à jour en 2021. J’ai actuellement une version mise à jour du Switch dans mes prévisions pour 2021. »

Aussi, la seule problématique éventuelle, susceptible de retarder un lancement ou de le limiter le nombre se situerait au niveau de la capacité de production des usines en charges des principaux composants. Comme AMD, qui souffre déjà (et est à l’origine de…) de la popularité des PS5 et Xbox Series, incapable de suivre le rythme imposé par les joueurs/clients. Et là encore, le coronavirus et ses confinements ne seraient pas les alliés de Nintendo. Comme l’an passé, au moment de la sortie d’Animal Crossing, qui avait eu raison des stocks de consoles Switch, pendant la pandémie.

ps5 vs switch

PS5, Xbox Series : attention danger ?

Cependant, il se pourrait bien, aussi, que Nintendo ait savamment préparé son coup, ces derniers mois, en anticipant les choses, tout en tenant compte de la situation mondiale actuelle. Si tel était le cas, la sortie d’une Switch next-gen ces prochaines semaines, en quantités suffisantes, pendant une période de confinement, ferait l’effet d’un tremblement de terre sur la planète gaming. Tout en faisant vaciller Microsoft et Sony, dont les nouvelles consoles tardent à rejoindre les rayons. D’autant qu’on imagine qu’un tel lancement serait accompagné d’au moins deux ou trois titres forts.

C’est à ce moment-là que nous reviennent ces noms qui font rêver depuis plusieurs mois (voire, depuis plusieurs années) tels Metroid Prime 4, Bayonetta 3 ou encore, Zelda : Breath of the Wild 2. Sachant que Nintendo pourrait très bien, aussi, nous surprendre, en proposant une suite à Super Mario Odyssey, Mario Kart 8 ou Splatoon 2. Et puis, la case jeux remasterisés ou remakes est sans doute considérée également.

Mais pour l’heure, difficile de savoir ce qui est réellement prévu à Kyoto. Y compris en matière de tarification de ce hardware inédit et même, de son orientation architecturale (hybride ou pas ? quelle puissance ? Quel format ?) Alors, patientons encore un peu, en attendant l’annonce. En espérant qu’elle ne tardera pas trop. Restez connectés…