nintendo direct switch Switch

Switch pro (4K), Metroid prime 4, Bayonetta 3, pourquoi Nintendo a-t-il déçu ?


Quelques jours après la clôture de l’E3 2021, il est temps de revenir sur le bilan de Nintendo. Globalement, la firme de Kyoto s’en est correctement sortie, sans pour autant parler de conférence tonitruante. Car malgré tout, il nous en a manqué pour vraiment nous enthousiasmer. Tout d’abord en raison de l’absence de celle à laquelle nous croyons de moins en moins, la Switch Pro mais aussi, à cause de deux oublis majeurs, en matière de software.

Nintendo : un E3 pas raté…mais pas réussi non plus !

Après le Nintendo Direct de mardi dernier, sur l’E3 2021 100% digital, les avis des fans étaient mitigés, selon les attentes de chacun. D’un côté, la diffusion d’un vrai premier trailer de Zelda : Breath of the Wild 2 a fait son effet auprès de la quasi-totalité des fans de la firme de Kyoto. Puis, l’annonce du développement et de la sortie cette année de Metroid 5 alias Metroid Bread, suite directe de Metroid Fusion (DS) a rendu heureux beaucoup d’aficionados de la première heure. Enfin, les retours de Mario Party, Advance Wars 1 et 2 et de Wario Ware ont également comblé certains d’entre nous.

Côté éditeurs tiers, là aussi, de bonnes surprises étaient au rendez-vous. Avec notamment Life is Strange True Colors annoncé, aux côtés de Dragon Ball Z : Kakarot, Les Gardiens de la Galaxie, Super Monkey Ball Mania et Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires, entre autres. Du beau monde qui permettra d’étoffer un peu le catalogue de la console hybride et de varier les plaisirs.

Metroid Prime 4 et Bayonetta 3, où êtes-vous ?

Toutefois, côté jeux Nintendo et annonces « maison », il nous en a manqué. Parlons d’abord de l’autre grosse licence attendue depuis des lustres, Metroid Prime 4, qui a été tout juste évoqué quelques secondes, pour nous dire que le développement suivait son cours. Mauvaise nouvelle, qui semble indiquer que le soft ne sera pas prêt avant, au mieux, fin 2022. Sachant que Zelda : Breath of the Wild 2, lui non plus, ne sortira pas en 2021. Ce qui constitue une énième déception pour les fans de Nintendo, sur cet E3 2021.

Et puis, il y a Bayonetta 3. Soft entièrement passé sous contrôle de Nintendo, en marge du développement chez PlatinumGames et donc nous n’avons même pas eu droit à une simple mention. Là encore, c’est mauvais signe. A moins que les développeurs et la firme de Kyoto ne comptent nous faire une surprise en le sortant d’ici Noël ? Où ce titre serait-il prévu pour appuyer, stratégiquement, la sortie hypothétique de la Switch pro ? Spéculation à l’état pure…

La Switch pro 100% arlésienne !

et transition toute trouvée pour évoquer cette nouvelle console Nintendo ! Car, une fois encore, cette dernière a brillé par son absence. Est-elle totalement abandonnée par Nintendo ? La firme japonaise attend-elle de sécuriser un stock suffisamment conséquent de puces/composants, pour ne pas subir trop violemment la rupture de stock ? Où alors, est-ce que le mois de septembre serait celui choisi par le plombier pour, enfin, nous révéler son évolution de la console hybride ? Là encore, nous ne pouvons que spéculer. Reste que si cette dernière devait être révélée avant la fin de l’année, cela pourrait expliquer certaines des absences softwares -sur l’E3- évoquées plus haut.

En attendant, Nintendo nous laisse tout de même un goût amer. Alors espérons que quelque chose de plus…sucré… nous soit rapidement servi ! Restez connectés…