Test Baja Edge of Control HD PS4 Test

Test : Baja : Edge of Control HD, un remastered meilleur que l’original !


Fiche jeu

  • Editeur:THQ Nordic
  • Developpeur:2XL Games
  • Supports:PC, PS4, Xbox One
  • Genres:racing
  • Nombre de joueurs:1 à 4
  • Date de sortie:14 septembre 2017

Baja : Edge of Control est sorti en 2008 sur Playstation 3, PC et Xbox 360. Un jeu ambitieux qui voulait retranscrire, le plus fidèlement possible, les courses de Baja. Malheureusement, le jeu a été plombé par un gameplay très mauvais ainsi qu’une réalisation technique et graphique de mauvais facture. 9 ans plus tard, THQ Nordic propose un remastered surprise du jeu. Mais, et si pour une fois, le remastered avait du bon ? La réponse avec notre test de Baja : Edge of Control HD.

Baja : Edge of Control HD, le remastered qui fait du bien !

Sorti en 2008, Baja : Edge of Control n’a pas laissé un souvenir impérissable dans le monde du jeu vidéo de courses automobiles. Pourtant, la volonté des développeurs était là. L’originalité aussi, car le Baja n’est pas le sport mécanique le plus représenté en jeux vidéo. Pour mémoire, les bajas sont des courses assez proches du rallye-raid disputées dans de grandes étendues aux Etats-Unis et au Mexique. Les catégories de voitures y sont nombreuses et plus variées qu’au Dakar par exemple. C’est ce que propose de vivre le jeu de 2XL Games. Le développeur américain a eu une seconde chance avec ce remastered sobrement baptisé Baja : Edge of Control HD. Comme toujours, le contenu est identique au jeu de base. Ainsi, on retrouve un mode course et un mode carrière. Ce dernier propose d’évoluer de catégorie en catégorie et de disputer différent type de courses. Le mode course, lui, est très varié. Il propose de disputer les différents modes de courses, mais aussi des Baja (200, 250, 500 et 1000) et de se détendre dans un mode ballade qui reprend les 5 environnements du jeu.

Le jeu propose différents types de courses à disputer :

  • Les courses circuits traditionnelles : A vous de franchir la ligne d’arrivée en premier.
  • Du Rallye : Chaque véhicule part l’un après l’autre et le meilleur temps, au bout d’une ou plusieurs spéciales, remporte l’épreuve.
  • Course de côte : C’est un mode circuit mais avec un passage « d’escalade » très délicat.
  • Baja : ce sont des courses longues divisées en plusieurs étapes et qui se disputent en monde ouvert. La plus courte fait 1h environ, et la plus longue (Baja 1000) 3h !

Autant ne pas tourner autour du pot, ce portage de Baja : Edge of Control est impressionnant dans le sens où il est meilleur que le jeu de base et qu’il corrige bon nombre de ses défauts. A commencer par le gameplay. Le Baja de 2008 était plombé par un gameplay anti-amusement et totalement à la ramasse. Le comportement des véhicules était aléatoire et incompréhensible. Ici, 2XL Games a totalement repensé le gameplay de son jeu. En 2017, Baja : Edge of Control HD est un jeu 100% arcade très fun ! A la manière d’un Sega Rally, tout se conduit à fond. On peut passer des courses de plus de 5 minutes sans freiner une seule fois. Un gameplay purement arcade qui fait du bien. Alors que le secteur du jeu racing s’engouffre dans la mode de la simulation, 2XL Games prend le pari de proposer un jeu fun. Et, le résultat est là !

A l’instar d’un MotorStorm, d’un MX vs ATV ou d’un 1nsaNe, on a le droit à un jeu off-road très amusant et très plaisant. Pas de prise de tête comme en 2008, le gameplay est parfait dès lors que vous aimez l’arcade. Un vrai plaisir et un super boulot de la part des développeurs. Certains passages (des descentes à fond, des succession de sauts, des autoroutes du déserts…) sont juste jouissifs. Un pur bonheur pour les aficionados de l’arcade. Preuve que les remastered peuvent être utiles. Au final, grâce à son gameplay, Baja : Edge of Control HD est le meilleur jeu de courses off-road disponible sur la génération actuelle. Ok, après Forza Horizon 2 et 3 sur Xbox One. En tout cas, si vous êtes un fan des bajas, de rallye-raid, ou de jeux de courses arcade, Baja : Edge of Control HD a les arguments pour vous séduire ! L’annonce d’un remastered du jeu était surprenante mais, au final, THQ Nordic a offert une deuxième chance à ce jeu. Une deuxième chance saisie par les développeurs pour proposer un jeu avec un gameplay vraiment attractif et exempt de comportements insensés.

Néanmoins, 2XL Games propose une composante réaliste dans son jeu. En activant la physique réaliste (fisica d’ailleurs dans le jeu…) , le titre devient un peu plus arcade-sim. Mais, c’est surtout que ce Baja : Edge of Control HD propose une gestion des dégâts mécaniques assez développée. On peut casser ses suspensions, tomber en panne d’essence, faire surchauffer le moteur etc… On peut également crever. Dans ce cas, il faudra s’arrêter sur le côté pour changer sa roue de secours. Comme en Rallye-Raid, on peut s’arrêter pour demander assistance. Sur les circuits, on a des points où réparer son véhicule. Mais, en cas de pépins, on peut demander une assistance par hélicoptère. S’il est disponible, un hélico viendra se poser sur la piste afin de vous réparer votre auto. Idéal pour éviter de perdre. Par contre, la carrosserie ne sera pas réparée. Dommage pour vous, car les sponsors vous payent en fonction de ce qu’il reste de votre véhicule à l’arrivée. Ainsi, si vous avez des décos de sponsors sur vos portes et vos ailes, il faudra essayer de les conserver en l’état pour être payé. Une excellente idée.

Le seul endroit où le gameplay manque encore de finesse (et d’explication) c’est lors des franchissements en course de côte. Certains obstacles sont presque impossibles à franchir. Pourtant, l’IA y arrive sans encombre. Étrange.

Jouons dans le sable !

Déjà en 2008, Baja : Edge of Control ne brillait pas par sa réalisation graphique. Si les développeurs annonçaient une « réhausse » du rendu visuel, le résultat final est assez médiocre. Les véhicules sont plutôt bien modélisés et sont tous sous licence, quelle que soit la catégorie (Baja Bug, Unlimited VW, 4×4 Class, Open Wheel, Mini Truck, Fullsize Truck, Class 1Unlimited, Trophy Truck et Bonus Class). Mais on est très loin des standards du genre. Les cockpits sont sommairement modélisés avec des « images » pour les différents détails du tableau de bord. Ce n’est pas très beau.

Les décors sont terriblement vides. D’accord, c’est le désert (ou des forêts) mais quand on passe en ville… on fait un voyage dans le temps. Les textures sont grossières, les éléments du décor sont assez caricaturaux et peu détaillés. Le pire ? Les voitures civiles que l’on peut croiser. De véritables bout de carton. Malheureusement, quand on les percute, c’est plutôt des blocs de bétons sur roues!Dommage, car certains effets de lumières, de sable ou de déformation de la route sont plutôt bons. De même, le ciel est plutôt très beau. Mais, d’une manière globale, ce Baja : Edge of Control HD est graphiquement pauvre.

Si la modélisation des dégâts mécaniques est assez poussée (quoi que caricaturale dans ses manifestations visuelles/sonores), la modélisation visuelle des dégâts est sommaire. La carrosserie est divisée en différents éléments qui se cassent, plient et se détachent. C’est bien, mais ça fait un peu « plastoc » et pas très réaliste. Une fois les parties de la carrosserie enlevés, votre véhicule est quasiment indestructible. Bref, la modélisation des dégâts n’est pas au top non plus dans le jeu.

En 2008, le jeu était aussi à la ramasse techniquement parlant. Mais, comme pour le gameplay, 2XL Games a fait vraiment du bon boulot sur le portage de son jeu. Baja : Edge of Control HD est fluide et ne plante plus ! Terminé les crashs intempestifs. Après, tout n’est pas parfait non plus. Bien sûr, vous pouvez désormais disputer des courses de 10 minutes sur des « autoroutes du désert » sans une baisse de framerate, un véritable plus. Mais, dans le même temps, il y a encore des petits accrocs techniques. Le pire ? Les mini-frreezes causés par le changement automatique de chanson dans le jeu. De manière quasi systématique, le jeu va légèrement freezer à chaque fois qu’il changera de musique pendant votre partie. Vraiment pas bon. Les niveaux sont en monde ouvert sont assez variés et plutôt grands, mais souffrent encore de défauts visuels : clipping, pop up, affichage lointain plus fin que l’affichage plus proche etc… Le titre de 2XL Games manque de finition à tous les niveaux, ou presque. A noter qu’en écran scindé (oui, il y en a ! Champagne!!) le framerate est un peu plus faible.

Le jeu de base avait une IA sur-boostée, agressive et lunatique. Dans une même course, elle pouvait perdre 30s en quelques centaines de mètres et être intouchable pendant le reste de la course. Une fois de plus ce défaut a été corrigé par les développeurs. L’IA est, de base, plutôt coriace. En baissant le niveau de vos adversaires dans le menu option, ça devient plus jouable (mais évitez de trop baisser, sinon ça devient trop facile…). Il n’existe pas de mode de difficulté intermédiaire, ce qui est regrettable. En facile, en dehors des derniers niveaux du mode carrière, l’IA est trop simple à battre. Alors qu’en difficile, elle est d’un sacré niveau dès le début. Dommage. Au passage, le jeu est incapable d’afficher un temps de retard supérieur à 99s99. Que vous ayez 1min40 d’avance (ou de retard) ou 10 minutes, ce sera toujours affiché 99s99… sauf dans les tableaux de classements finaux.

Les bugs de collisions sont assez nombreux. Il est très fréquent que votre véhicule fusionne avec celui de votre adversaire. La zone des roues (à l’arrière et à l’avant) est comme transparente. Il est tout aussi fréquent de passer à travers des éléments du décor (surtout les herbes hautes). Par contre, les petits arbustes et les arbres vous arrêteront aussi net qu’un bloc de béton. Du côté de la physique, les collisions entre l’IA et les véhicules civils peuvent donner lieu à des cascades hallucinantes et plus spectaculaires que le dernier Fast & Furious ! Il y a donc encore pas mal d’errances techniques dans ce Baja : Edge of Control HD.

Terminons avec la bande-son du jeu. Nous avons déjà vu que les musiques peuvent causer des mini-freezes. Mais, en plus de ces accrocs techniques, elles ne sont pas très nombreuses. De ce fait, au bout de quelques heures, on tourne vite en rond et on en vient à les désactiver. Car, Baja : Edge of Control HD offre une bonne durée de vie (une quarantaine d’heures environ pour finir le mode carrière et disputer toutes les bajas) donc on est rapidement saoulés par les musiques. Surtout que leurs styles sont, certes, diversifiés mais pas des plus « populaires ». Il faut aimer quoi.

De même, les bruitages sont sympathiques mais assez caricaturaux. Heureusement, d’un véhicule à l’autre et d’une catégorie à l’autre ils sont relativement différents. Un plus. Mais, ne vous attendez pas à une douce et mélodieuse symphonie mécanique. Ok, on vous accorde que les buggys, pick-up et autres 4×4 ne sont pas des plus agréables à entendre. Disons, que l’ensemble est correct sans non plus vous provoquer un orgasme sonore.

Points positifs

  • Un nouveau gameplay au top et plaisant !
  • Un remastered qui corrige pas mal de défauts du jeu de base
  • Bonne durée de vie
  • Véhicules et courses sous licences
  • Possibilité de jouer jusqu'à 4 sur la même console
  • Le système de sponsoring

Points négatifs

  • Réalisation graphique assez moyenne
  • Encore pas mal de soucis techniques
  • Les musiques... qui en plus font freezer le jeu
  • Décors vides
  • L'IA en dents de scie
  • Absence de replay

Note

Graphismes 46%
Bande Son 55%
Prise en main 65%
Plaisir de jeu 75%
Durée de vie 70%
Technique 59%
Conclusion

Au final, ce Baja : Edge of Control HD est une très bonne surprise. Pour une fois, un remastered apporte pas mal de corrections au jeu original. La version 2017 du jeu offre un gameplay 100% arcade du meilleur effet. Le plaisir de jeu est réel et on ne décroche plus de la manette. On se laisse même rêver à une suite ou un jeu Dakar par 2XL Games. Si vous aimez l’arcade et le off-road, Baja : Edge of Control HD est fait pour vous, indéniablement ! Malheureusement, le jeu reste encore trop moyen graphiquement pour atteindre le rang de bon jeu. De plus, il y a toujours pas mal de petits soucis techniques. L’absence de replay est aussi un regret. En tout cas, THQ Nordic a su nous surprendre positivement et offrir une bonne expérience off-road. En priant pour que l’éditeur poursuive l’aventure avec un autre jeu du genre et un portage du très bon Stuntman Ignition !

Note finale 62% 300% Arcade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *