Switch

Nous avons testé Super Smash Bros Ultimate Switch et il déchire grave !


Sur invitation de Nintendo, nous nous sommes rendus sur la présentation des jeux Switch qui ont fait l’actu sur l’E3 de Los Angeles 2018. Parmi les titres jouables, nous avons pu mettre la main sur le prometteur Super Smash Bros Ultimate Switch. Et comme vous allez le constater, le titre de Nintendo s’annonce comme une authentique bombe vidéoludique !

Super Smash Bros. Ultimate : posons le -joli- décor

Si vous êtes féru de l’actualité de Nintendo, vous attendez probablement avec impatience Super Smash Bros. sur console Switch. En conséquence, vous savez que cette nouvelle version intégrera strictement tous les personnages vus dans la série vidéoludique jusqu’ici. Cela comprend, par exemple, Solid Snake (Metal Gear), que nous n’avions pas vu depuis un moment dans le jeu de baston. Tous les personnages issus des DLC de la version Wii U sont également au programme, comme Bayonetta ou encore, Ryu (Street Fighter). Des personnages inédits seront par ailleurs présents, à l’image de Ridley (boss de Metroid) et des Inklings (Splatoon 2). Des combattants cachés sont aussi attendus, bien que l’information ne nous ait pas été confirmée (ni démentie…) par Nintendo.

Durant cette phase de test, nous avons eu le loisir d’essayer quatre personnages à savoir, Mario, Ridley, Inkling et Solid Snake. Côté arènes de combat, nous avons testé les stages inédits de Splatoon 2 et Zelda : Breath of the Wild ainsi que les stages repensés de « la locomotive des dieux » (issu de la version 3DS, Zelda Spirit Tracks) et du Champ de Bataille.

Avant toute chose, sachez que les manettes Gamecube originales seront adaptables, soit par le biais de l’adaptateur sorti sur Wii U, soit par le biais d’une nouvelle version spéciale Switch du pad en question. Nous avons donc pris le jeu en main avec cette manette GC, particulièrement adaptée aux circonstances ! On imagine qu’un pack contenant jeu + manette sera commercialisé dans la foulée, bien que rien ne soit officiel pour l’instant.  Enfin, le jeu à 8 joueurs en simultané sera à nouveau au programme, y compris sur écran nomade ! Cela promet une sacrée pagaille, surtout si tous les participants sélectionnent Ice Climber, un personnage « double »…

SSBU : une claque, à tout point de vue…

Premier constat, visuel. Graphiquement, les améliorations par rapport à la Wii U sont réelles. Plus de détails, de couleurs, d’avantage d’effets mais aussi, de séquences cinématiques pour les attaques ultimes (très impressionnantes pour certaines) qui offrent au soft une dimension spectaculaire. Pas de doute, les gens de Nintendo et Bandai Namco ont bien bossé leur sujet. Et le développement n’est pas encore arrivé à son terme…

Les musiques originales, remixées, additionnées à de nouvelles, restent fidèles à l’esprit de la série, ce qui contribue à rendre le titre familier, pour celles et ceux ayant déjà joué à un épisode de la série. Clairement, manette en main, le coeur s’emballe, les mains se font moites car l’on a vraiment le sentiment de jouer à une pépite vidéoludique, sur laquelle nous allons passer de très nombreuses heures de jeu. Quelle claque !!

Mario  met du « Sunshine » dans nos coeurs…

Les adeptes de Mario Sunshine seront ravis d’apprendre que notre plombier a ressorti son lanceur d’eau pour offrir une attaque revue et corrigée dans Super Smash Bros Ultimate. Les boules de feu sont également présentes, au même titre que son « dragon punch », toujours aussi efficace. Maniable, équilibré, Mario reste un personnage « sûr » susceptible de vous offrir la victoire. C’est d’ailleurs en le sélectionnant que nous avons remporté notre duel face au très affûté membre du Staff Nintendo, notre partenaire au cours de cette partie. La prise en main du plombier, tout en étant familière, apporte de petites subtilités inédites, ce qui donne un sentiment de nouveauté très appréciable.

Solid Snake : c’est de la bombe !

Avec Solid Snake, bien qu’il ait déjà été présent dans la série, nous avons eu le sentiment de jouer avec un combattant inédit. Il avait fait l’impasse sur la Wii U, d’où cette impression de fraîcheur, sur un jeu de nouvelle génération, avec les progrès techniques engendrés. Notre héros peut balancer un missile très dévastateur ou encore, expédier des mines et des grenades. Mais il demande un minimum d’expérience, sa prise en main s’avérant plus délicate que celle de Mario, par exemple.

Inklink : un gameplay différent des autres combattants

L’arrivée du personnage issu de Splatoon 2 représente bien plus qu’un combattant de plus au sein d’une liste de sélection gargantuesque…Car ce dernier dispose d’une capacité unique, celle de pouvoir recharger sa barre de peinture. En clair, mieux vaut calculer son coup pour refaire son stock, par exemple lors de l’expulsion de l’adversaire hors de la zone de combat. En multi, la manipulation ne sera pas simple à réaliser…excitant ! Autre détail d’importance, Inklink peut progressivement diminuer les capacités de son opposant en l’arrosant régulièrement de peinture. Visuellement, l’adversaire portera les traces de cette peinture, de plus en plus présentes au gré des coups subis. Ce personnage devra, néanmoins, se méfier du corps à corps, les attaques de moyenne distance étant clairement son fort. Outre son canon à peinture, il pourra, aussi, utiliser son rouleau…Mais ne spoilons pas d’avantage !

Ridley : un combattant « taille patron »

Un peu dans l’esprit d’un Ganondorf, Ridley dégage une personnalité et une force qui impressionnera vos adversaires…Pourtant, le boss de Metroid se montre assez souple et agile, ce qui lui confère un potentiel assez dévastateur. Mais c’est surtout son attaque ultime qui en met plein la vue, avec une séquence vraiment jouissive, que l’on a envie de voir et revoir, inlassablement…Rapide, puissant, Ridley se prend en main très vite, malgré son caractère inédit dans la série. Sans doute l’un des personnages les plus attractifs du jeu…

Pour le reste, nous avons retrouvé, durant cette session de test, toutes les recettes faisant de Super Smash Bros. ce qu’il est. Les objets volants à frapper abondamment pour décocher son attaque ultime, les boules Pokémon (avec des apparitions inédites…), les armes blanches, armes à feu, bombes sont toujours au programme. Mais de nouveaux objets font aussi leur apparition. Evitons de spoiler à ce niveau, bien que la tentation soit grande…

Super Smash Bros. Ultimate : la 3ème « merveille » de la Switch

Au final, dire que nous avons été séduits par Super Smash Bros. Ultimate ne serait pas abusif…Quoique ce terme ne reflète pas la réalité des choses, cette version Switch ayant l’âme d’une authentique pépite vidéoludique ! Une prise en main affinée mais dans la lignée de la série, des attaques spéciales et ultimes retravaillées, pour la plupart; et des stages/musiques revus et corrigés permettent de définir le soft comme une vraie nouveauté ! Et non un simple remake de l’ensemble de la série…C’est sur ce point, que nous étions un peu inquiets. Heureusement, cette démo nous a totalement rassuré. SSBU sera bien un titre original, sur Switch et très certainement le troisième grand jeu de la console hybride, aux côtés de Zelda : Breath of the Wild et Super Mario Odyssey. Et dire que se profilent, aussi, Pokémon Let’s Go (que nous avons testé également, preview à venir…) et Metroid Prime 4…

Précommandez Super Smash Bros Ultimate