Switch

Jeux vidéo : l’année 2019 peut-elle être celle de la Switch ?


En deux années de commercialisation, la Nintendo Switch a largement creusé son trou, en dépit d’un petit ralentissement, l’été dernier. Néanmoins, la Sony PS4 a fait plus que se défendre, laquelle ayant, même, enregistré de meilleures ventes dans certaines zones du monde.
Alors, en 2019, la Switch va-t-elle enfin prendre son envol pour dominer le marché dans le monde entier ?

Switch : la concurrence en transition, Nintendo doit en profiter !

Alors que la Playstation 4 commence à vieillir et que sa remplaçante pointe le bout du nez, la Nintendo Switch réussit un beau début de vie. Ainsi, après bientôt deux ans de disponibilité, la console hybride maintient un niveau de ventes élevé, sans dominer le marché pour autant. En effet, particulièrement en Europe, la PS4 fait de la résistance. Ceci étant dit, compte-tenu de son réel déficit de puissance, la console Nintendo réalise un parcours admirable.

Le concept hybride y est pour beaucoup, comme nous ne cessons de le répéter, sur Le Mag, mais les jeux ont également eu leur mot à dire. En particulier, concernant l’année 2018, Super Smash Bros. Ultimate, Pokémon let’s Go et Super Mario Party. Sachant que d’autres comme Mario Tennis Aces, Zelda Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe, Splatoon 2 ou Super Mario Odyssey, continuent de participer avec bienveillance aux bonnes ventes du hardware.

Mais en 2019, la paysage vidéoludique va commencer à changer. Car, du côté de Microsoft comme de Sony, il s’agira probablement de la dernière année pour les PS4 et les Xbox One. Après (2020), la nouvelle génération pourrait débouler et, potentiellement, faire du mal à Nintendo. Alors, pour s’assurer une certaine pérennité avec sa Switch, Big N devra exploiter cette nouvelle année pour accroître son parc de consoles installées, histoire de vendre du software en masse, à partir de 2020. Année qui pourrait, aussi, voir une baisse de prix de la Switch, juste avant que les PS5 et Xbox Two/Anaconda ne déboulent.

Switch : 2019, la voie royale pour Nintendo ?

Alors, si le plombier ne se loupe pas, il dispose d’un véritable boulevard, en 2019, sachant que les ventes de ses concurrents devraient bien baisser, surtout une fois que les consoles remplaçantes seront annoncées. Mais pour ne pas se rater, Nintendo devra s’appuyer sur un software très fort. Et pour l’heure, il semblerait que les choses soient en bonne voie : Metroid, Luigi’s Mansion, Yoshi, Animal Crossing, Fire Emblem, Bayonnetta, de belles licences sont attendues d’ici à Noël prochain.

Néanmoins, ces jeux devront convaincre les joueurs et pas uniquement les irréductibles de Nintendo. Aussi, pour capter une audience très large, les titres en question devront viser l’excellence, comme l’ont fait Zelda BOT, Mario Odyssey et SSBU. Pari que Big N est capable de tenir. Ceci étant dit, ce line-up, aussi séduisant soit-il, doit encore s’étoffer pour permettre à la Nintendo Switch de poursuivre sur le chemin des records.

Vous nous aviez vu venir ? Oui, pour atteindre des sommets, Nintendo aura l’obligation d’annoncer rapidement une licence majeure. Car, les meilleurs best-sellers restent Zelda, Super Mario, Super Smash Bros et…Mario Kart ! Nous avions, déjà, brièvement, abordé le sujet, précédemment. Selon nous, le moment serait idéal pour annoncer un Mario Kart 9, qui sortirait fin 2019. Alternativement (ou parallèlement ?) un nouveau Zelda (ou, moins probable, un Super Mario Odyssey 2) pourrait aussi faire le job.

Vous l’aurez compris, stratégiquement, Nintendo va devoir mettre le paquet sur 2019, qui pourrait représenter l’année clé sur la voie du succès. Attendons-nous, donc, à une période pré-E3 riche en très grosses annonces, par le biais de Nintendo Direct…