marvel's avengers test Test

Marvel ‘s Avenger : un divertissement classique mais satisfaisant + fan-service


Fiche jeu

  • Editeur:Square Enix
  • Developpeur:Crystal Dynamics
  • Supports:PS4, Xbox One
  • Genres:Action
  • Nombre de joueurs:1
  • Date de sortie:4 septembre 2020

Afin de tenter de surfer sur la vague de popularité des Avengers, Crystal Dynamics et Square-Enix ont eu le bon goût de nous proposer une adaptation vidéoludique. Où plutôt, une libre interprétation de ce que pourrait être la suite des aventures des super-héros Marvel au ciné. Car, dans le jeu vidéo Mavel ‘s Avengers, difficile de se référer aux films, tant les personnages ne sont que de tristes ersatz des Scarlett Johansson, Chris Evans et autre Chris Hemsworth. Partons donc d’une feuille (presque) blanche pour vous donner notre avis, avec ce test de la version Playstation 4.

Marvel ‘s Avengers : des super-héros déprimants…

D’emblée, débarrassons-nous de ce sujet, qui nous avait déjà dérangé lors de la preview du jeu sur la PGW 2019 et qui est toujours d’actualité. Dans l’impossibilité d’utiliser les représentations graphiques des véritables acteurs, les développeurs ont été contraints de créer des sortes de clones, leur ressemblant de loin (un peu comme Alain…), en particulier au niveau des cheveux ou de leur couleur d’yeux. Malheureusement, de près, le résultat est juste…dégoûtant ! Voir déprimant, tellement la joie et l’empathie se lisent sur leurs visages ! Second degré, bien évidemment.

black widow  

Au final, cette solution un peu « hybride » nous prive à la fois des acteurs des films, sans pour autant nous offrir un rendu proche des comics. Rien de familier, donc. Il en résulte un sentiment, celui de faire connaissance avec de strictes inconnus manquant cruellement de personnalité, aux visages austères, n’invitant pas à la sympathie. Ajoutons à cela des dialogues et même, des cinématiques relativement insipides et nous obtenons un titre qui débute vraiment mal…

…mais Ms Marvel relève (un peu) le plat !

Heureusement, l’héroïne principale sort l’équipe de la panade. Tout d’abord, Ms Marvel n’ayant pas fait d’apparition au cinéma, il est plus facile de la découvrir, sans préjugé. Ensuite, l’histoire la met en valeur et la rend plus attachante que ses camarades. Car c’est elle le fil conducteur du scénario, avec ce rôle de catalyseur entre les Avengers, disparus suivant la catastrophe ayant semé le chaos dans la ville et dans la formation de super-héros.

   marvel's avengers

Ainsi, outre la jeune femme et ses super-pouvoirs (les bras qui s’allongent et les mains qui grossissent, entre autres pouvoirs), nous pourrons alterner avec Iron Man, Thor, Black Widow, Hulk et Captain America. En fonction de l’évolution dans l’histoire. Alors en matière de gameplay, au début, on s’éclate carrément. Surtout avec Thor ou Hulk. Puis peu à peu, on se lasse un peu. Heureusement, le fait de gagner des points de ressources permet d’améliorer nos personnages. Attaques aériennes, distance, défense, super-pouvoirs, il y a vraiment matière à rendre les combats plus attractifs, au fil de la progression. Avec ce bonus, celui de pouvoir débloquer des tenues et skins additionnels, en plus des comics à récupérer et autres documents secrets et bonus. Le Fan-service est donc largement assuré.

Marvel’s Avengers : on baille (souvent) mais on voyage

Pour le reste, il est appréciable d’observer des environnements très éloignés les uns des autres. Paysages neigeux, centre d’une ville, égouts, canyons, il y a vraiment matière à voir du pays. Un bon point. D’autant que le soft est toujours sur le fil entre cette envie de jouer, de découvrir et cet appel de l’abandon du pad. Frontière très mince, donc, signifiant que selon ses souhaits et aspirations, l’on peut facilement basculer d’un côté comme de l’autre. Pour notre part, nous nous sommes laissés attraper par l’action du jeu, malgré tout. Car Marvel’s Avengers mérite d’être découvert, en dépit d’un manque certain d’imagination, au niveau du déroulé de l’histoire (avec des scènes prévisibles) et des séquences d’action/combat.

Techniquement, ça coince

Toutefois, s’il y a une critique à faire à Marvel’s Avengers, c’est son manque de personnalité (à l’image des super-héros mis en scène dans le jeu). Niveau bande-son, qu’il s’agisse des bruitages ou de la musique, on est dans du correct, avec jamais rien de transcendant. Il aurait pourtant suffit que le thème principal et si emblématique des Avengers soit intégré au jeu…Niveau technique, graphiquement, c’est moyen. Sans être mauvais. Par contre, entre les chutes de framerate, les bugs réguliers (et de tout type) et les temps de chargement juste insupportables, il faut bien avouer que Crystal Dynamics est loin de son potentiel.

Marvel's Avengers   

Jeu bâclé, pour sortir avant l’arrivée des consoles next-gen (et du prochain arc Marvel/Avengers) ? Sans aucun doute. Dommage car finalement, Marvel’s Avengers semble vouloir profiter de la notoriété des films pour séduire les joueurs, sans jamais être capable de retranscrire un semblant de l’énergie propre à ces productions cinématographiques. Comme si les développeurs avaient été tiraillés entre le modèle du cinéma et quelque chose de différent, de nouveau, qui ne serait jamais vraiment arrivé à terme…Du coup, on est dans un résultat hybride qui ne met pas toujours à l’aise. Il aurait fallu assumer l’un ou l’autre (copie conforme ou univers totalement neuf). Mais nous connaissons l’industrie viédoludique et ses impératifs, parfois.

Marvel's Avengers    Marvel's Avengers

Malgré tout, lorsque l’on est fan de super-héros, on s’amuse, la plupart du temps. En dépit de cette mécanique de jeu redondante et, parfois, d’une certaine lassitude qui menace toujours, telle une épée de Damoclès. Heureusement, le soft sait tout de même rebondir, comme pour nous récupérer in-extremis alors qu’on allait lâcher l’affaire…Et puis, attraper des vilains avec Hulk pour les fracasser sur d’autres vilains, c’est juste le kiffe !! Plus deux ou trois petites choses croustillantes, que nous vous laisserons le soin de découvrir.

Points positifs

  • Le Fan-service, qui est assuré
  • La diversité des décors/environnements
  • La progression des personnages (force, attaques)
  • Quelques séquences, quand même bien trippantes !
  • Ms Marvel rehausse la sauce

Points négatifs

  • Les temps de chargement
  • Graphismes moyens
  • Bugs nombreux et variés
  • Des super-héros manquant de personnalité
  • Chutes de Framerate
  • Mécanique de jeu sans surprise

Note

Graphismes 64%
Bande-Son 70%
Prise en main 72%
Plaisir de jeu 70%
Durée de vie 64%
Conclusion

« Bof + », voilà la meilleure manière de décrire ce que l’on ressent, avec Marvel’s Avengers. Son plus gros défaut étant de ne pas avoir trouvé sa place ou plutôt, son identité, entre le modèle cinématographique (qu’il n’égale -de loin- pas) et quelque chose de complètement nouveau. Sans doute que le cahier des charges ne laissait guère de manoeuvre aux développeurs. Comme souvent, avec les jeux sous licence…

Toujours est-il qu’en dépit de ses nombreux défauts (gameplay redondant, framerate en chute libre, graphismes moyens, temps de chargement, dialogues), le soft parvient tout de même à satisfaire -toutes proportions gardées- le fan qui ne serait pas trop exigeant. Car les combats restent cool, avec des super-héros évoluant et délivrant régulièrement de nouveaux coups et améliorant leurs capacités.

Et puis, la diversité dans les lieux visités permet tout de même d’être dépaysé. Alors si vous avez vu tous les Marvel au ciné et/ou lu tous les comics, le titre de Crystal Dynamics pourrait vous plaire. En gardant bien à l’esprit qu’il ne faudra pas trop lui en demander non plus…

Note finale 68% Bof +