Test

Test de l’objectif photo Grand Angle Pro pour Smartphone


Fiche produit

  • Marque:Pixter
  • Modèle:Grand Angle Pro
  • Prix:49,99 euros
  • Date de sortie:Disponible
  • Testé sur:iPhone 6S, Galaxy S6 et S7 Edge, Galaxy Tab S2

Pixter propose aux utilisateurs de Smartphones des objectifs photos de qualité professionnelle s’adaptant à la plupart des mobiles. L’objectif, offrir aux amateurs de selfies, photos de groupe et autre clichés de vacances un véritable plus, notamment en matière d’angle de vue. Clairement, les objectifs Pixter vous donneront la possibilité d’améliorer vos clichés, non pas en matière de résolution d’image, mais en vous offrant d’avantage de recul ou, à l’inverse, de proximité. Trépied Pixter et objectifs Macro pro, grand angle pro, téléphoto et, enfin, Super Fisheye, sont ainsi proposés par le fabricant d’accessoires. Cette-fois, nous vous proposons le test du Grand Angle Pro.

Pixter Objectif photo : un système bien pensé

Par le biais de l’objectif photo pour Smartphone Pixter Grand angle pro, le spécialiste de l’accessoire pour mobile nous promet un grossissement optique x0,63, un angle de vue de 100°, un focale équivalent 16mm sur un format 35mm ainsi qu’un optique haute transparence. Concrètement, dès ouverture du packaging, vous apprécierez le soin qui a été accordé à l’emballage des accessoires à savoir, l’objectif en lui-même, ainsi que la pince qui sera utilisée pour le fixer sur votre appareil. Un système de cache protège la lentille et un étui en toile sont intégrés dans la boite afin de vous donner le loisir de transporter l’accessoire dans les meilleures conditions. De plus, un tissu de nettoyage est également inclus.

En matière d’installation, vous devrez fixer la pince à l’objectif, opération que ne prend que quelques secondes, grâce à un système de vissage bien pensé. Etape suivante, la fixation de l’ensemble sur votre Smartphone. Et c’est là que les choses peuvent se corser selon la marque de votre mobile. Vous disposez d’un iPhone (iPhone 6S lors de ce test) ? Bingo ! Vous apprécierez la facilité avec laquelle la lentille se positionne (manuellement) sur l’objectif. La pince se retrouve fixée sur la bord du téléphone, ne gâchant en rien la visibilité sur votre écran. Côté rendu d’image, en dehors du recul ainsi généré, vous ne vous apercevrez même pas qu’un accessoire a été superposé sur l’objectif de votre iPhone.

En revanche, si vous êtes muni d’un Samsung (les Galaxy S6 et S7 Ege et un Galaxy A5 pendant le test), la tâche va se compliquer. En raison de l’écartement de l’objectif avec la bordure supérieure du mobile, il vous faudra prendre le temps d’aligner ce dernier, ce qui ne sera pas chose facile, l’aspect plus rectangulaire sur S6/S7 n’aidant pas. Une fois cette opération délicate réalisée, nouveau problème, la pince. En effet, cette dernière occupe une partie de l’écran du mobile ! Cela ne vous empêchera pas de prendre des photos, bien sûr, mais une partie de votre visibilité sur l’ensemble de la scène à photographier sera altérée (voir image ci-dessous). Enfin, ultime souci, l’apparition d’un arrondi noir sur les parties extrêmes du visuel de votre S6, dues à l’accessoire en lui même, dont les dimensions ne s’adaptent pas parfaitement à celle de votre S6 (ou S7). Cela reste léger et le phénomène disparaît dès que vous procédez à un léger zoom mais tout de même, le plan le plus éloigné (par défaut) de votre téléphone sera clairement inutilisable si vous souhaitez obtenir des clichés proches de la perfection.

Toutefois, veuillez notez, selon les commentaires et expériences d’autres utilisateurs, cet accroc de compatibilité avec les appareils Samsung ne semble pas concerner les Sony Xperia. Pour vous donner une référence, si votre mobile dispose d’un objectif positionné à quelques millimètres, tout au plus, du bord supérieur, vous ne rencontrerez aucun problème d’adaptation. Cependant, si cette marge se compte en centimètres, vous serez confrontés à un temps de mise en place nettement plus long et, surtout, à la gène occasionnée par la pince, qui grignotera une partie de votre écran. A noter également, la compatibilité avec les tablettes tactiles. Lors de ce test, nous avons utiliser une Samsung Galaxy Tab S2.

Grand Angle Pro par Pixter : un angle de vue plus élargi

Pour en revenir au sujet du jour, l’objectif grand angle pro, il faut également noter quelques différences de netteté entre un iPhone et un Galaxy. Si le Smartphone Apple s’adapte rapidement pour vous offrir une image claire, côté Samsung, le réglage de base génère un effet de flou assez désagréable. Obligation, donc, de régler la clarté de l’image sur ce dernier voire, à reculer simplement d’un pas afin de vous éloigner légèrement du sujet photographié.

Avec ce grand angle pro, vous disposez donc d’un accessoire permettant de vous offrir un effet de recul non négligeable. Un résultat finalement assez similaire à celui que vous obtiendrez avec le Super Fisheye (testé ici) si ce n’est que que le grand angle pro vous demandera d’avantage de mise au point, comme évoqué dans le précédent paragraphe. De manière plus technique, le Fisheye offre un focale de 11,2mm et un angle de vue à 235°, à comparer aux 16mm de focale et 100° d’angle proposés par l’objectif grand angle.

Un accessoire qui se prête parfaitement aux photos d’intérieur avec une préférence pour les objets où scènes statiques, alors que le Super Fisheye tend plutôt vers les photos de sujets « vivants ». Pour finir, voici un petit comparatif réalisé sur Samsung Galaxy S7 Edge avec une première image « sans » l’ Objectif Grand Angle Pro puis une seconde « avec » l’accessoire en question.

 

Points positifs

  • Particulièrement simple d'utilisation et d'installation, notamment sur iPhone
  • Compacte et discret, facile à transporter
  • Bon rapport qualité/prix
  • Offre des plans larges de qualité
  • Idéal pour les photos d'intérieur dans un espace modérément restreint (Samsung Galaxy)
  • Compatible avec les tablettes tactiles

Points négatifs

  • Plus difficile à adapter sur un Samsung S6/S7
  • Pince qui empiète sur l'écran selon le Smartphone (Samsung notamment)
  • Image floue sur Galaxy S6/S7 (comparaison avec un iPphone 6S, à distance égale)
  • Achat quasi-inutile (sauf professionnels) si vous possédez déjà le Super Fisheye
  • Clairement moins adapté aux mobiles Samsung

Note

Finitions/Esthétique
Installation
Efficacité
Efficacité sur mobile Samsung
Intérêt
Rapport qualité/prix
Conclusion

En conclusion, si l’objectif Grand Angle Pro par Pixter offre un résultat assez similaire à celui offert par le Fisheye, il se montre également moins confortable pour les utilisateurs de mobiles de marque Samsung. La qualité de l’objectif photo présent sur les derniers modèles (S6 et S7), supérieure à celle proposée par un iPhone 6s, nuit à la netteté de l’image à éloignement égal. Problème qui trouve sa solution un reculant d’un pas ou deux où en jouant sur les réglages de votre téléphone en fonction photos.

Ainsi, si les deux autres objectifs testés précédemment (Macro Pro et Fisheye) se montrent efficaces quelle que soit la marque de votre mobile (si l’on fait abstraction des problèmes d’empiétement de la pince sur les écrans), le Grand Angle Pro paraît moins adapté à un mobile Samsung. En revanche, si vous disposez d’un iPhone où d’un Xperia, l’accessoire proposé par Pixter vous donnera entière satisfaction. Attention cependant car, si vous possédez déjà le Fisheye, à moins d’être un expert en matière de photos, l’achat du Grand Angle ne présentera que peu d’intérêt.

 

Note finale 3.6 Accessoire de qualité mais perfectible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *