Le podium de la Nations Cup Gran Turismo 2019 Jeux Vidéo

Gran Turismo: Hizal succède à Fraga en Nations Cup, Beauvois manque le podium


Mikail Hizal est le nouveau champion du monde Gran Turismo Nations Cup. A Monaco, l’Allemand succède à Igor Fraga, éliminé en demi-finale. Belles performances des Français, qui finissent 4e et 6e, ayant longtemps rêvé de podium.

Ils étaient 36 vendredi, ils ne sont plus que 12 aujourd’hui à s’affronter pour le titre de champion du monde Nations Cup Gran Turismo 2019. Après une qualification extrêmement serrée, Mikail Hizal est en pole position de la première coure disputée sur Monza en Groupe 2 (équivalent GT500). L’Allemand est juste devant Baptiste Beauvois, distancé de 7 centièmes lors de la superpole! Les chances Françaises sont donc au maximum.

Hizal gagne la course 1, Beauvois sur le podium

A l’extinction des feux, les pilotes restent sages, gardant leurs positions. Baptiste Beauvois prend cependant une petite pénalité dès les premiers virages, le faisant descendre en 4e position. Mikail Hizal mène toujours, alors que le premier tour se termine.

Les tours s’enchaînent et la situation évolue peu. Malgré de belles attaques de Miyazono, Mikail Hizal conserve la tête de la course jusqu’au bout. Pour la troisième position, tout se joue en revanche dans le dernier virage. Patrik Blazsan sort en effet mal d’Ascari, permettant à Baptiste Beauvois de recoller. Le tricolore force le passage par l’extérieur jusqu’à la ligne d’arrivée, qu’il franchit en 3e position pour 13 millièmes de seconde!

Après une course, Hizal mène devant Miyazono et Beauvois. Tout va en revanche plus mal pour Rayan Derrouiche. Le tout récent champion Manufacturer Series est en difficulté dans cette première course. Il occupe malheureusement la dernière place. Place à la deuxième manche.

Course 2: Tensions sur Spa

Et c’est sur un Spa mouillé en Super Formula que se dispute cette deuxième course du soir. Mikail Hizal est encore en pole, mais immédiatement chassé par Takuma Miyazono. 3e, Baptiste Beauvois se fait quelque peu décrocher dans les premiers virages.

Malgré tout, le Français recolle et résiste face à Patrik Blazsan, derrière lui. Tant mieux, car la situation n’évolue pas jusqu’au bout de la course. Mikail Hizal déroule devant Takuma Miyazono et notre tricolore. Pour Rayan Derrouiche, rien ne s’arrange puisque le pilote Veloce Esports termine de nouveau dernier.

Course 3: Hizal gagne encore, catastrophe pour Beauvois

La 3e manche du soir peut cependant tout changer, puisqu’elle se dispute sur le circuit des 24 Heures du Mans, sans chicane. Les Mazda LM55 Vision Gran Turismo, l’épreuve s’annonce disputée et tactique, puisqu’il s’agit de rouler vite, très vite, tout en sauvant un maximum d’essence.

Un point auquel Takuma Miyazono ne pense clairement pas au départ. Le Japonais passe en effet à l’intérieur de Mikail Hizal au premier virage, prenant la tête. Il n’y reste cependant pas longtemps, puisque Baptiste Beauvois se porte en tête dans les Hunaudières! Le Français mène mais est énormément chahuté. Trop, puisqu’il se fait percuter par Miyazono et sort de la piste, pour repartir 10e.

C’est donc une remontée qui attend Veloce_TsuTsu, alors que Mikail Hizal s’échappe largement en tête. Coque Lopez est alors 2e devant Cody Latkovski. Mais Beauvois remonte rapidement. Profitant des pénalités et gérant bien son essence, il pointe au 4e rang en moins de trois tours. A noter aussi le superbe comeback de Rayan Derrouiche, 6e en rentrant dans le dernier tour, en partant 12e.

Mais tout évolue encore dans le dernier tour. Baptiste Beauvois est dépassé et se retrouve 5e. Il franchit la ligne derrière Rayan Derrouiche, 4e. Coque Lopez occupe la 3e place du podium de cette course, derrière Cody Latkovski et l’intouchable Mikail Hizal, qui fonce droit sur sa première couronne.

Beauvois, la remontada Finale!

Une dernière épreuve reste encore à disputer, sur le circuit d’Interlagos. L’habituelle voiture de finale, la Red Bull X2019 Competition, est de sortie, alors que Mikail Hizal effectue ses premiers virages en tête. Cody Latkovski suit devant un Baptiste Beauvois des grands jours, déjà revenu 3e!

Mais le Français est mis sous pression. Economisant son essence, il doit résister face à Coque Lopez et Takuma Miyazono. Tout change néanmoins au tour 7, lorsque le tricolore rentre aux stands. Il s’agit de passer les softs pour désormais attaquer! En tête, Mikail Hizal contrôle de nouveau largement, devant Daniel Solis et Cody Latkovski, qui s’est déjà arrêté.

Et Baptiste Beauvois donne tout. Le tricolore, désormais débarrassé de la plupart de ses adversaires remonte rapidement 2e! Avec le champ libre, il lui faut prendre le plus d’avance possible afin de résister pour son dernier relais en pneus durs.

Hizal champion Gran Turismo Nations Cup, Beauvois manque le podium pour un point…

Néanmoins, le Français ne peut résister à Cody Latovski en passant les pneus durs. Il se retrouve 3e. Avec Takuma Miyazono 4e, cela le fait sortir du podium. Mais derrière le Japonais, Patrik Blazsan revient fort. Il dépasse Miyazono, remettant virtuellement Baptiste sur le podium.

Sauf qu’il ne s’arrête pas là et parvient également à rattraper Beauvois. S’il passe le Français, ce dernier sort du podium. Il reste un demi-tour à disputer et le Hongrois se rapproche énormément, portant une attaque dans les derniers virages. Baptiste Beauvois est 4e, mais peut revenir à l’aspiration. Les deux voitures sont l’une derrière l’autre, mais il manque un dixième à Baptiste Beauvois pour terminer 3e.

En tête, Mikail Hizal n’est, lui, pas chahuté. L’Allemand franchit la ligne pour la 4e fois en 4 courses en vainqueur et remporte la Nations Cup Gran Turismo 2019. Nikola Cody Latkovski est vice-champion, après un départ difficile. De quoi conclure de manière folle cette Finale Mondiale Gran Turismo. Rendez-vous est pris pour novembre 2020, avec un Français sur le podium, on l’espère!

Le classement de la Nations Cup Gran Turismo 2019

  1. Hizal
  2. Latkovski
  3. Miyazono
  4. Beauvois
  5. Blazsan
  6. Lopez
  7. Derrouiche
  8. Maraglino
  9. Wong
  10. Mangano
  11. Solis
  12. Rubilar

https://twitter.com/thegranturismo/status/1198692255399399424


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *