jared leto et margot robbie TV, séries, ciné

Juste retour de bâton, Scorcese dézingué (à raison) par James Gunn !


Martin Scorcese, aussi talentueux soit-il, fait partie de ces cinéastes parfois arrogants, qui méprisent les films et productions plus “légères”, en dépit de leur utilité, quel que soit le public concerné. S’agit-il tout bonnement d’un conflit générationnel ? Toujours est-il que l’intéressé avait récemment -et à plusieurs reprises- critiqué vertement les productions Marvel, sans jamais cerner leurs vertus, notamment auprès de jeunes en mal de valeurs et/où mis à l’écart par la société.

James Gunn remet les choses à leur juste place

Aussi, James Gunn, dont le reboot de The Suicide Squad passe actuellement en salle, a recadré son collègue sans l’ombre d’un complexe. Car selon lui, Scorcese se servirait des films de super-héros pour rediriger la lumière sur ses propres films : “Je pense juste qu’il est terriblement cynique s’il continue de s’opposer à Marvel. Il n’arrêtait pas de s’opposer à Marvel pour qu’on parle de son film. Il crée son film dans l’ombre des films Marvel, et il utilisait donc cette renommée pour attirer l’attention sur sa propre production.”

Et vlan, dans ta g…! Bon, James ne s’arrête pas là et n’oublie pas de saluer le talent de Martin Scorcese, tout en lui envoyant une seconde bastos, dans les règles : “C’est l’un des plus grands cinéastes qui ait jamais existé. J’adore ses films. Et il a dit beaucoup de choses avec lesquelles je suis d’accord. Il y a beaucoup de films de spectacle sans cœur et sans âme qui ne reflètent pas ce qui devrait se passer. Je ne peux pas vous dire le nombre de fois où j’ai parlé à des réalisateurs avant qu’ils ne fassent un gros film en leur disant : “Hé, nous sommes dans le même bateau, faisons quelque chose de différent avec ces films. Faisons d’eux quelque chose de différent de tout ce qui les a précédés”. Et je suis dégoûté de les voir répondre à tous les caprices des studios…

Pour notre part, nous ne cesserons jamais de défendre les films de super-héros et autres mangas mettant en scène des personnages valeureux, se relevant d’épreuves parfois douloureuses, pour en faire une force et, ainsi, trouver leur juste place. Des modèles cruciaux selon nous, tant ils permettent à des jeunes (nous en étions…) de se construire voire, de se reconstruire, après avoir été broyés par la société dans leur jeunesse, notamment par le biais du système scolaire, loin d’être parfait. A bon entendeur…

Article publié le 22 août 2021 à 6h49

source : Cinésérie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.