Switch

La Switch ne concurrencera pas les consoles Nintendo Mini


Interrogé par Kotaku au sujet de ses projets en matière de Virtual Console, Nintendo a simplement déclaré « ne pas avoir de plans à ce sujet« . En d’autres termes, le principe de jeux rétro téléchargeables sur l’eShop n’est pas prêt de voir le jour, sur la console Switch. Probablement afin de ne pas concurrencer le « filon » des consoles Nintendo Mini…

Nintendo Switch : les jeux Nes, oui, mais… »autrement » !

Alors que la Super Nintendo Mini est disponible depuis septembre dernier et que la Nes Mini sera rééditée cet été, la firme de Kyoto ne veut pas concurrencer ces consoles revues et corrigées. C’est, tout du moins, ce que nous pouvons déduire des récents propos tenus par Nintendo, auprès de Kotaku. En effet, pour le moment, aucun projet de sortie de console virtuelle n’est prévu au programme. D’autant qu’après les Nes et les Super Nes Mini, le plombier va probablement rééditer les N64, Gameboy et autre Gamecube selon ce même principe.

D’autre part, les jeux « classiques » de la Nes (et peut-être, d’autres consoles à l’avenir ?) vont revenir sur Switch dans des versions légèrement améliorées (mode en ligne, chat vocal). Une autre manière d’exploiter des gloires vidéoludiques du passé, faisant l’impasse sur la Virtual Console. Voilà, donc, deux bonnes raisons de ne pas offrir aux joueurs tous ces titres issus de consoles d’antan sur la Nintendo Switch (malgré la demande des aficionados…). Cette dernière n’ayant pas besoin de cela pour se vendre comme des petits pains.

Reste à savoir comment réagiront les fans amateurs de titres « oldschool »…Pour l’heure, reste la possibilité de jouer à certains jeux NeoGeo sur Switch, en plus de goûter aux titres « Archives », comme Super Mario Nes, d’ores et déjà disponible sur l’eShop de la console hybride. Enfin, l’abonnement payant de Nintendo, permettant d’accéder aux services online à partir de septembre prochain, donnera accès à ces fameux jeux Nes. Au lancement, 20 titres seront d’ailleurs offerts à ceux qui souscriront à l’offre, sans frais supplémentaires. En espérant que d’autres titres issus de consoles plus récentes rejoignent le bouquet, toujours gratuitement…comme ça doux rêveur !?