manettes nes pour nintendo switch Switch

Switch : critiqué par certains fans Nintendo veut plus de licences inédites


C’est à l’occasion d’une interview offerte au média Nikkei que le grand patron de Nintendo s’est récemment exprimé, au sujet de la politique software à venir. Nous parlons, bien évidemment, de la Switch et de son éventuelle déclinaison « Pro ». Ainsi, Shuntaro Furukawa a déclaré que son entreprise allait s’employer à proposer d’avantage de licences inédites aux joueurs. Une excellente nouvelle…

Nintendo et la Switch : quelques licences originales quand-même…

Ces dernières années, les nouvelles licences crées par Nintendo n’ont pas été très nombreuses. Nous aurions pu citer Splatoon ou Mario Maker mais ces dernières étaient apparues il y a un moment, sur Wii U. Il y a bien Astral Chain, créée par PlatinumGames mais rachetée récemment par la firme de Kyoto. Nous pouvons tout de même citer, sur Switch, le sympathique -et révolutionnaire- Arms où le très convivial 1-2 Switch.

Trop de recyclage, procédé pourtant vital pour Big N

Mais il est vrai que globalement, Nintendo se focalise d’avantage sur des suites de jeux populaires (Animal Crossing, Mario Kart, Mario, Zelda, SSB, etc.) et sur des remakes, qui déboulent à profusion sur la console hybride. Le but étant de tenir un rythme de sorties effrénées, que les studios ne pourraient pas assurer sans l’usage de cette astuce. Question de capacités humaines et de ressources, si l’on compare à des firmes plus puissantes, telles Microsoft et surtout, Sony (et ses studios), qui reste le champion en termes de productions de licences originales de qualité.

Mais le changement, c’est (presque) maintenant !

Néanmoins, la nouvelle politique de Nintendo, sous l’impulsion de Furukawa, devrait changer la donne, comme l’intéressé l’a déclaré chez Nikkei (traduction française GamerGen) :

Avec l’augmentation du temps passé à la maison, la gamme du « divertissement » en tant qu’objet de consommation s’élargit. Les jeux ne sont pas une nécessité de la vie. Pour que les clients puissent choisir le jeu vidéo dans leur temps limité, ils doivent être intéressants. La concurrence est rude et je ne suis pas optimiste. Je suis moi-même en train de regarder et d’étudier diverses formes de divertissement. À l’avenir, nous nous concentrerons sur la création de nouvelles séries de jeux ainsi que sur des succès à long terme tels que Mario et Zelda. […]

Les équipes de développement matériel et logiciel sont dans le même bâtiment, communiquant étroitement et réfléchissant à la manière dont nous pouvons proposer de nouvelles formes de divertissement. Afin de créer un seul produit, nous devons faire beaucoup de préparation, plusieurs années à l’avance, nous travaillons donc sans arrêt. En fin de compte, le facteur décisif dans la commercialisation ou non d’un produit est de savoir s’il peut créer une nouvelle expérience. […]

Nous disons toujours que nous sommes au milieu du cycle de vie de la Switch, et comme ce seul appareil peut être utilisé pour jouer à des jeux stationnaires et portables, nous pouvons offrir une grande variété de logiciels à cette fin. Le cycle de vie peut encore être prolongé.

Le patron en profite donc pour parler du cycle de vie de la Switch, confirmant la possibilité de le prolonger; c’est à dire par rapport aux prédictions originales. Chose qui nous ramène une fois de plus vers une nouvelle console, qui permettrait de faire le joint entre la Switch actuelle et la next-gen de Nintendo qui, elle, ne devrait pas arriver avant 4 ou 5 ans. A suivre, notamment d’ici le mois de juin prochain, avec l’E3 2021, auquel participera Nintendo.