Switch

Switch Lite : à qui est-elle (et n’est-elle pas…) destinée ?


Logiquement, lors de l’annonce de l’arrivée de la Switch Lite, les réactions des fans ont été très partagées mais, toujours, passionnées ! Alors que certains ont applaudi haut et fort, d’autres ont conspué Big N pour sa politique en matière de hardware. Car, oui, ce n’est pas la première fois que Kyoto fait évoluer une console en cours de vie.

Switch Lite : pour quel type de joueurs ?

Si Nintendo a souvent fait évoluer ses consoles portables, à plusieurs reprises (DS, DSi, DS Lite puis 3DS, 3DS XL, 2DS, etc.), c’est la première fois qu’une console de salon est concernée. Où plutôt, un hardware hybride…Et c’est bien en raison de cette dernière facette que la firme de Kyoto a décidé de faire évoluer sa console. Sauf que le terme « évolution » n’est pas réellement adapté. En effet, il s’agirait plutôt d’une régression. Le but, occuper le terrain de la console portable laissé presque vacant par la 3DS, en bout de course. Et bien que Nintendo s’en défende, la Switch Lite va bel et bien remplacer la petite portable.

Voilà donc la vocation de la belle, attirer les joueurs jouant uniquement en mode nomade et/ou ne disposant pas d’un écran de TV de manière régulière. A priori, la console s’adresse donc, plutôt, à un jeune public. En Europe tout du moins car, au Japon, le jeu vidéo nomade est quasiment une religion. Sachant que la sortie prochaine de Pokémon : Epée et Bouclier a certainement incité Nintendo a relancer son marché de la console 100% portable.

Nous savons donc, désormais, à qui s’adresse la Switch Lite. Pour ce qui est de son intérêt, pour quelqu’un disposant déjà d’une Nintendo Switch, il est pour ainsi dire nul. En fait, passer de la Switch à sa version 100% nomade reviendrait à baisser en gamme. Car, si la nouvelle machine disposera d’une autonomie de batterie un peu supérieure, elle y perdra son support (façade arrière), ses joy-con détachables, les vibrations H.D ou encore, la détection de mouvements. Toutefois, son écran sera plus petit et il sera impossible jouer sur un écran TV. Qui plus est, certains jeux (comme Super Mario Party) ne seront pas compatibles.

Néanmoins ces concessions entraîneront une belle réduction de prix. En effet, la Nintendo Switch Lite sera commercialisée au tarif de 199,99 euros. Au moment des fêtes, cela va faire la différence…

Switch Lite : ne craquez pas si vous possédez l’originale

En clair, la console en question pourrait attirer des joueurs disposant déjà d’une PS4 et/ou d’une Xbox One mais souhaitant accéder à la belle librairie de titres de la Switch, pour un usage portable. Autre cible, les enfants n’accédant pas régulièrement à un téléviseur. Ou encore, les personnes se déplaçant régulièrement, par exemple professionnellement ou même, pour des Week-ends et périodes de vacances. Mais dans tous les cas, si vous possédez déjà la Nintendo Switch « classique », aucun intérêt à acheter cette nouvelle version. D’autant qu’une Switch « pro », plus puissante, devrait débouler en 2020…

Nintendo compile tous ses Big Hits à venir dans un média qui tabasse !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *