Xenoverse 2 Test

Test de Dragon Ball Xenoverse 2 (PS4) : une réussite !


Fiche jeu

  • Editeur:Bandai Namco
  • Developpeur:Dimps
  • Supports:PS4, Xbox One
  • Genres:Combat, RPG
  • Nombre de joueurs:2 en local et jusqu'à 6 en ligne
  • Date de sortie:25 octobre 2016

Après un premier épisode réussi sur le plan de la réinvention du concept (après de multiples jeux de baston à n’en plus finir…), Dragon Ball Xenoverse 2 était très attendu par les nombreux fans français de San Goku. Pollué par de nombreux défauts, le premier volet avait, en effet, suscité pas mal de critiques, en dépit de son potentiel ludique indéniable. Mais avec Xenoverse 2, l’équipe de développement de Dimps a été claire, le but était d’écouter attentivement les reproches de la communauté des joueurs en vue de gommer tous les défauts et d’en faire, enfin, le jeu que tout le monde attendait. Le pari est-il réussi ? Réponse dans notre test de Dragon Ball Xenoverse 2 sur console Sony PS4.

Dragon Ball Xenoverse « Prime » ?

DRAGON BALL XENOVERSE 2

DRAGON BALL XENOVERSE 2 avatar

De prime abord, Xenoverse 2 aurait pu être baptisé Xenoverse « Plus » ou encore, Xenoverse « bis ». En effet, visuellement, si les décors sont légèrement plus détaillés et de qualité supérieure, on retrouve la touche du premier opus et un principe identique avec les fameuses boutiques, comptoirs de quêtes, combattant-entraîneurs, personnages à recruter dans votre team et le portail du temps permettant de suivre et de modifier le cours de l’histoire. La base est donc la même. Néanmoins, la carte a été revue dans son principe. Désormais, au lieu de passer d’une zone à une autre (et de se taper les temps de chargements qui vont avec), nous avons un accès direct à l’ensemble de la carte qui y gagne en superficie. On y retrouve certains décors emblématiques de la série condensés sur de petites zones (comme Namek).

D’autres micro-zones sont accessibles grâce aux portails de téléportation à savoir, par exemple, le vaisseau de Freezer, la maison de Buu ou encore, l’île de Tortue Géniale. A chaque fois, des défis, missions spéciales et autres vous serons proposés en ces lieux, de manière régulière. Si les déplacements sur l’ensemble de la carte sont un peu laborieux en début de partie, très vite, l’arrivée de véhicules et de la capacité de vol facilitent les choses. L’on rejoint ainsi, un point A à un point B en un clin d’oeil, ce qui permet de gagner un temps précieux. Deux nouveautés -bienvenues- de ce Xenoverse 2. De nouveaux défis et missions font également leur apparition, de quoi obtenir des objets particuliers ou même, des personnages, à l’image de Trunks version Dragon Ball Super ou, encore, de Hit, issu du dernier jet de la série animée. C’est d’ailleurs l’une des autres nouveautés de cette suite, qui intègre certains personnages de Dragon Ball Super. Malheureusement, la majeur partie de ces combattants fera l’objet d’un second passage en caisse puisque des DLC sont d’ores et déjà prévus.

DRAGON BALL XENOVERSE 2_20161102150413Par contre, la mécanique de déblocage des personnages et autres super-attaques reste la même. On avance dans le mode histoire pour déverrouiller les différents héros, disponibles après coup en versus ou dans les quêtes online ou hors ligne. Les attaques spéciales des différents combattants peuvent être obtenues en suivant des entraînements (Krilin, Piccolo, Vegeta, Freezer, Yamcha, etc.), en réussissant les quêtes hors ligne ou, encore, en passant par la boutique des techniques. Le personnage principal, comme dans le précédent opus, est un avatar créée de toute pièce par vos soins. Vous pourrez donc changer ses tenues, lui attribuer toutes les attaques possibles et imaginables et améliorer ses capacités (jauge de vie, Ki, combos, endurance, etc.) peu à peu. Copié-collé de Xenoverse 1, inutile de revenir là-dessus en détail, donc. En revanche, on note l’arrivée très plaisante de transformations en Saiyen quelle que soit la race de combattant (Majin, Saiyen, Terrien, Namek, Race de Freezer) que vous aurez choisie pour votre héro. Très, très cool !

DBZ Xenoverse 2 : San Gohan SS2 vs San Goku… par magjeuxhightech

Xenoverse 2 : Dimps a tenu parole !

DRAGON BALL XENOVERSE 2 combat

DRAGON BALL XENOVERSE 2 combat

Mais concrètement, qu’en est-il des améliorations promises par Dimps ? Et bien pour être honnête, les développeurs ont tenu parole. Graphiquement, sans parler de claque graphique, l’ensemble s’est bien amélioré, même si les décors gagneraient à profiter de plus de détails. En plein combat, on se sent vraiment immergé dans l’anime, objectif atteint, donc, selon nous. Niveau animations, même constat d’amélioration avec des combats plus fluides et plus rapides. Les terribles ralentissements du précédent opus ne sont plus qu’un mauvais souvenir et les problèmes de caméras, bien que toujours présents de temps à autres, ont été largement réduits.

Le Gameplay a également été peaufiné, de manière à le rendre plus accessible, plus intuitif. Manette en main, le résultat est probant, les différentes attaques, classiques ou spéciales et autres combinaisons se sortent avec une facilité déconcertante en offrant une dose de plaisir très appréciable. Jouissif ? Oui, c’est le mot…Reste néanmoins ce souci du côté de la balance de puissance entre les différentes techniques. Bien sûr, ce sera à vous de booster telle ou telle capacité au gré de la progression en vue d’équilibrer au maximum les choses mais cependant, les enchaînements via les boutons croix et carré demeurent trop efficaces en comparaison avec les autres techniques à disposition. Du coup, les combats peuvent en devenir quelque peu répétitifs face à des adversaires coriaces, l’efficacité prenant le pas sur la diversité. Restent ces nombreux combats déséquilibrés face à des ennemis ne faisant pas le poids et offrant l’opportunité de s’éclater en utilisant, cette-fois, toute la palette de coups à disposition…Car il serait vraiment dommage de se priver de toutes ces attaques Big Bang, des plus fun à admirer à l’écran !

DBZ Xenoverse 2 Kamehamea

DBZ Xenoverse 2 Kamehamea

Autre souci récurrent à stipuler, le niveau de l’ I.A oeuvrant à vos côtés. Si parfois, de manière surprenante, vos alliés font preuve d’un vrai degré de résistance, à d’autres occasions, c’est tout bonnement catastrophique. En conséquence, mieux vaut vous armer de capsules de régénération avant vos combats, sous peine de vous retrouver rapidement seul face à plusieurs super-vilains. Côté décors, le défaut que nous avions relevé au cours de notre preview sur la dernière Gamescom se confirme à savoir que tous les éléments destructibles se régénèrent automatiquement au bout de 2 ou 3 secondes. Clairement, au beau milieu de ces séquences de combats réalistes et fidèles à l’anime, cela fait tâche ! Et sur des consoles aussi puissantes que les PS4 et Xbox One, nous avons du mal à comprendre pourquoi cet aspect-là n’a pas été travaillé. Vraiment dommage…

Xenoverse 2 Map

Xenoverse 2 Map

Par contre, l’arrivée des combats à six simultanément (online) est très appréciable, de même que les combats « psychiques », qui vous invitent à affronter votre propre image dans votre tête. Certaines phases inédites comme le fait de toucher une boule d’énergie adversaire puis de marteler de boutons en vue de la retourner à l’envoyeur sont vraiment agréables à vivre, même si cela reste assez rare puisque intégré à certaines missions bien spécifiques. Mais ces petites nouveautés, ici et là, contribuent à rendre Xenoverse 2 plus abouti, plus riche, plus profond aussi. Toujours appréciable aussi, cet aspect MMO et les nombreuses phrases à votre disposition, permettant de communiquer avec les joueurs du monde entier. Il n’y a pas à dire, un DBZ massivement multijoueurs, ça en jette…

En solo, on prend toujours autant de plaisir à évoluer dans l’histoire pour, peu à peu, débloquer de nouveaux personnages et leurs multiples versions (et les palettes de coups allant avec…) puis, régulièrement, aller les tester dans des combats en ligne ou hors ligne et même, en versus avec un pote. Goku, Gohan, Trunks, Vegeta, Freezer, Cooler ou encore, Perfect Cell, on a beau dire, mais on ne se lassera jamais de les prendre en main pour se livrer à des combats légendaires ! Le pied, encore et toujours…Surtout lorsque la réalisation globale suit le rythme, comme dans ce Xenoverse deuxième du nom !

DRAGON BALL XENOVERSE 2

DRAGON BALL XENOVERSE 2

Pour sortir de cette thématique du gameplay, évoquons un autre problème que nous aimerions voir se résoudre rapidement via les prochains patchs, les temps de chargements. Clairement, il serait difficile de faire plus long…On a vraiment le sentiment de passer beaucoup -trop- de temps devant sa console, à ne rien faire, en attendant que le jeu reprenne son cours normal. Frustrant…Abordons enfin l’aspect sonore avec cette musique particulièrement agaçante choisie par les développeurs dès le lancement de l’aventure, dans Coton City. Ils ont fait fort ! De quoi susciter l’envie de quitter au plus ville la map, pourtant agréable à parcourir par ailleurs. Heureusement, le jeu se rattrappe sr d’autres séquences. Côté bruitages, en revanche, rien à redire, l’ambiance sonore est parfaitement maîtrisée et contribue à l’immersion totale dans l’univers DBZ. Difficile de faire plus fidèle au modèle initial.



DRAGON BALL XENOVERSE 2 Cooler 4ème forme par magjeuxhightech

Points positifs

  • Dimps a bien amélioré son jeu, dans tous les domaines
  • Des combats ultra-dynamiques, intuitifs et jouissifs
  • La Map de Coton City, vaste et agréable à parcourir
  • Gameplay épuré pour la bonne cause
  • Toujours ce plaisir de débloquer les personnages
  • Durée de vie à toute épreuve
  • L'un des meilleurs jeux vidéo DBZ de l'histoire vidéoludique...

Points négatifs

  • Les temps de chargements...que c'est long !
  • Mauvais équilibrage des coups. Les combos sont trop efficaces.
  • La musique de Coton City, agaçante à souhait
  • Mécanique de jeu globalement identique à Xenoverse 1
  • I.A merdique
  • Des DLC pour Dragon Ball Super...grrrr !

Note

Graphismes 77%
Bande-Son 70%
Prise en main 88%
Plaisir de jeu 87%
Durée de vie 91%
Conclusion

Pour aller droit au but, oui, Dragon Ball Xenoverse 2 est bien la suite que les fans attendaient ! Les mauvaises langues diront que ce second opus est simplement là ou aurait du être son prédécesseur mais avec des « si »…Techniquement bien meilleur, le titre développé par Dimps ne se contente pas de gommer les défauts de Xeno 1 (ralentissements, graphismes, gameplay, etc.) puisqu’il apporte pas mal de petites nouveautés en matière de gameplay qui, mises bout à bout, rendent cette suite plus aboutie et surtout, plus fun à jouer.

Une map plus vaste, de nouveaux combattants (Dragon Ball Super entre autres), des séquences de combats qui en mettent plein les yeux, une prise en main plus intuitive, de nouveaux défis/missions, Dragon Ball Xenoverse 2 est vraiment bon. Alors, certes, on a parfois l’impression de rejouer au premier opus version « prime » (mécanique globale de déroulement, missions et trame) et quelques défauts comme le mauvais équilibrage des différents coups (en matière de puissance), l’ I.A défaillante et ces temps de chargements proprement scandaleux vont grogner de temps à autre.

Mais au final, Xenoverse 2 s’illustre surtout de par ce génialissime concept du jeu de combat/RPG/MMO novateur, introduit par le précédent opus et largement transcendé par ce second volet. Vous êtes fan de Goku ? Alors foncez ! Que vous connaissiez ou non Xenoverse premier du nom, vous prendrez votre pied sur cette suite. Chapeau à Dimps, au passage, pour tout le travail accompli…

Note finale 83% Du grand DBZ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *