Test

Test de Shenmue I et II HD : l’aventure avec un grand 冒険 sur PS4


Fiche jeu

La saga de Shenmue est devenue mythique pour bien des joueurs. Parue en 1999 et 2001 sur Dreamcast, elle a surtout connu un franc succès après l’arrêt de la console. En effet, sa rareté et ses qualités scénaristiques et de gameplay en faisaient un objet convoité dont le prix explosait sur le marché de l’occasion. Avec l’annonce du III, les fans se sont pris à rêver d’une ressortie des deux premiers. C’est chose faite.

Ryu Grande

L’histoire de Shenmue commence en 1986. Ryu Hazuki est un étudiant de 18 ans lorsqu’en rentrant chez lui un soir, il découvre son père aux prises avec ce qui semble être un mafieux chinois. L’homme est à la recherche d’un miroir qui serait en possession du père de Ryu mais celui-ci décide de se battre pour le protéger, quitte à y laisser sa peau. Et c’est ce qui arrivera malgré tout, posant la le point de départ de l’aventure Shenmue.

Le but premier du héros et du joueur est donc la vengeance. Shenmue se présente comme un jeu d’aventure avec, comme nous le verrons plus tard, quelques phases d’actions qui viennent diversifier le gameplay. Vous commencez donc votre aventure dans le dojo familial avec Fuku San, un disciple de votre père, et Ine San votre mère adoptive. Vous allez commencer par mener l’enquête dans le voisinage, votre seul indice étant une voiture noire garée devant chez vous le soir du meurtre.

De fil en aiguille vous allez remonter la piste de Lan Di, l’homme qui a tué votre père, et le poursuivrez par-delà les mers jusqu’en Chine, lieu de l’action de Shenmue II. Il faut savoir que les deux jeux (et certainement trois avec celui à venir) fonctionnent comme un tout et se suivent directement. Il est donc important de finir le premier avant de se lancer dans le deuxième sous peine de n’y rien comprendre. Sauf pour celles et ceux qui auraient déjà fait les jeux et qui souhaiteraient seulement voir les améliorations apportées par ce portage HD.

Yakuza avant l’heure

Il s’agit d’ailleurs d’une grande question concernant cette compilation intéressante. Comme il s’agit d’un portage HD et non d’un remaster, attendez-vous à un jeu certes lissé mais qui répond aux codes de 1999/2001. Donc les déplacements sont assez raides, les combats un peu brouillons, les QTE hasardeuses et les phases en véhicules pas franchement maniables.

Car oui, il y a de tout ça dans Shenmue. Si la majorité du temps vous la passerez à pied à naviguer entre les différents quartiers de Yokosuka, certaines phases viennent rompre la monotonie du jeu. Ainsi parfois vous engagerez le combat soit en mode Free Fight, soit en mode QTE. Pour le premier il s’agit d’un affrontement à 1 vs plusieurs où vous devrez user de vos techniques d’arts martiaux de base et celles trouvées dans le jeu. Il faudra alors sortir des combos et alterner avec l’esquive pour vous en sortir vivant. Pour le second, il va falloir appuyer sur les bonnes touches rapidement pour réussir l’action. En cas d’échec, vous recommencerez la séquence quoi qu’il arrive.

Ce n’est pas tout, dans Shenmue certains personnages vous donneront rendez-vous à des heures précises. Et en attendant pour passer le temps il y a de quoi faire. Notamment la salle d’arcade où vous pouvez jouer aux fléchettes ou à des bornes où se trouvent des grands titres de Sega comme Space Harrier. Il est également possible de collectionner les gashapons, ces petites figurines dans des boules en plastique trouvées dans des distributeurs. Alors certes il faut se remettre dans le contexte de l’époque car en 2018 le quartier de Dobuita (celui où vous passerez le plus clair de votre temps dans Shenmue) paraît bien vide.

Mais à l’époque il s’agissait d’une véritable révolution et avoir un espace si vaste avec autant de portes à ouvrir, de vie et d’activités était juste dingue. Ce qui pose la question suivante : à qui s’adresse cette compilations en 2018 ?

Les défauts de l’époque

Comme on l’a dit plus haut, il s’agit d’un portage HD. Donc les textures ont été réhaussées mais le jeu accuse son âge. Pareil pour le son : il est possible désormais de choisir entre le doublage japonais et le doublage anglais. Les vrais opteront pour le premier, malheureusement aucun travail n’a été fait sur celui-ci et ça grésille comme sur une cassette coincée dans un Walkman pendant 5 ans. Mais, gros progrès par rapport à la version Dreamcast : nous avons maintenant droit à des sous-titres français !

Autre ajout : le déplacement rapide. En quittant votre pension familiale tous les matins, plutôt que de vous farcir tous les quartiers à pied pour rejoindre Dobuita (même si en tout ça doit prendre 1 minutes, temps de chargement compris) vous pourrez choisir de vous transporter directement là-bas. Dommage qu’il n’y ait pas d’option pour rentrer directement chez soi d’ailleurs !

L’un des points négatifs du jeu est le temps libre. C’est bête à dire, un jeu où on nous laisse libre de nos mouvements et où il faut attendre certaines heures pour faire certaines actions. Certes il y a des activités annexes pour s’occuper, mais celle-ci ne sont pas intéressantes au point d’y passer 3/4h en temps in-game. Du coup on se retrouve souvent à poser sa manette pour aller faire X activité de notre côté et revenir au bon moment dans le jeu.

Mis à part ça Shenmue reste une très grande aventure narrative pour l’époque de sa sortie. On accompagne Ryu dans sa quête de vengeance avec un plaisir non feint. Les joueurs qui l’ont fait à l’époque replongeront avec plaisir dans cet incontournable qui a posé les bases pour des titres comme Yakuza par la suite. Ceux qui ont entendu parler de Shenmue sans y toucher y trouveront là une bonne occasion de se faire la main sur ce jeu en attendant le troisième. Mais il faut garder en tête qu’il s’agit d’un portage HD qui trimballe avec lui ses erreurs de jeunesse. Mais passez outre et vous vous retrouverez face à un très grand jeu qui vous tiendra en haleine pendant des heures.

Points positifs

  • Les sous-titres français
  • Pas de temps de chargement
  • Le doublage japonais
  • Deux jeux pour moins que le prix d'un

Points négatifs

  • Les temps libres à ne rien faire
  • Peu de bonus pour cette version HD
  • Des bugs pendant les cinématiques

Note

Graphismes 62%
Bande-son 69%
Prise en main 59%
Plaisir de jeu 83%
Durée de vie 80%
Conclusion

Ce portage HD de Shenmue I & II a de quoi plaire à bien des égards. Rien que le fait de pouvoir revivre ces aventures oubliées depuis la Dreamcast est un plaisir en soi. Certes le jeu a vieilli mais il reste une des pierres angulaires du jeu d’action open-world moderne. Avec son scénario fouillé, ses personnages hauts en couleur et la diversité des activités possibles, il serait dommage de passer à côté de ce monument historique du jeu vidéo. Par contre il faut toujours garder en tête qu’il s’agit d’un jeu de la fin des années 90/début des années 2000 et qu’il a les défauts qui vont avec. On soulignera mine de rien le doublage japonais intégral ainsi que les sous-titres français, deux features absentes du matériel original et qui ont tout leur sens dans cette version.

Note finale 71%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *