Test

Test : Objectif photo pour Smartphone Super Fisheye (Pixter)


Fiche produit

  • Marque:Pixter
  • Modèle:Super Fisheye
  • Prix:49,99 euros
  • Date de sortie:Disponible
  • Testé sur:iPhone 6S, Galaxy S6 et Galaxy A5

Depuis peu, Pixter propose aux utilisateurs de Smartphones des objectifs photos de qualité professionnelle. Le but, offrir aux amateurs de selfies, photos de groupe et autre clichés de vacances un véritable plus, notamment en matière d’angle de vue. En clair, les objectifs Pixter vous permettront d’améliorer vos photos, non pas en matière de résolution d’image, mais en vous offrant d’avantage de recul ou, à l’inverse, de proximité. Nous allons vous proposer, dans les jours à venir, les tests du Trépied Pixter et des objectifs Macro pro, grand angle pro, téléphoto et, enfin, Super Fisheye. Aujourd’hui, nous nous concentrerons sur ce dernier.

Pixter Objectif photo : un système astucieux

Avec l’objectif photo pour Smartphone Pixter Super Fisheye, le fabricant nous promet un grossissement optique x0,63, un angle de vue allant jusqu’à 235°, un focale équivalent 11,2mm sur un format 35mm ainsi qu’un procédé anti-reflet. Concrètement, dès ouverture de la boite, on apprécie le soin qui a été accordé à l’emballage des accessoires à savoir, l’objectif en lui-même, ainsi que la pince qui sera utilisée pour le fixer sur votre téléphone. Un petit cache protège la lentille et un étui en toile sont intégrés dans la boite afin de vous permettre de transporter l’accessoire dans les meilleures conditions. Un tissu de nettoyage est également inclus.

Passons au montage. Tout d’abord, vous devrez fixer la pince à l’objectif, opération que ne prend que quelques secondes, grâce à un système de vissage très pratique. Etape suivante, la fixation de l’ensemble sur votre Smartphone. Et c’est là que les choses peuvent se corser selon la marque de votre mobile. Vous disposez d’un iPhone (iPhone 6S lors de ce test) ? Bingo ! Vous apprécierez la facilité avec laquelle la lentille se positionne (manuellement) sur l’objectif. La pince se retrouve fixée sur la bord du téléphone, ne gâchant en rien la visibilité sur votre écran. Côté rendu d’image, en dehors du recul ainsi généré, vous ne vous apercevrez même pas qu’un accessoire a été superposé sur l’objectif de votre iPhone.

Par contre, si vous roulez pour Samsung (un Galaxy S6 et un Galaxy A5 pendant le test), la tâche va se compliquer. En raison de l’écartement de l’objectif avec la bordure supérieure du mobile, il vous faudra prendre le temps d’aligner l’objectif, ce qui ne sera pas aisé, l’aspect plus rectangulaire du S6 n’aidant pas. Une fois cette opération délicate réalisée, problème, la pince occupe une partie de l’écran de votre mobile ! Cela ne vous empêchera pas de prendre des photos, bien sûr, mais une partie de votre visibilité sur l’ensemble de la scène à photographier sera altérée (voir image ci-dessous). Enfin, ultime souci, l’apparition d’un arrondi noir sur les parties extrêmes du visuel de votre S6, dues à l’accessoire en lui même, dont les dimensions ne s’adaptent pas parfaitement à celle de votre S6. Cela reste léger et le phénomène disparaît dès que vous procédez à un léger zoom mais tout de même, le plan le plus éloigné (par défaut) de votre téléphone sera clairement inutilisable si vous souhaitez obtenir des clichés proches de la perfection.

Le Pixter Super FishEye avec un Samsung Galaxy S6

Notez que, selon les commentaires et expériences d’autres utilisateurs, cet accroc de compatibilité avec les appareils Samsung ne semble pas concerner les Sony Xperia. Pour vous donner une référence, si votre mobile dispose d’un objectif positionné à quelques millimètres, tout au plus, du bord supérieur, vous ne rencontrerez aucun problème d’adaptation. En revanche, si cette marge se compte en centimètres, vous serez confrontés à un temps de mise en place nettement plus long et, surtout, à la gène occasionnée par la pince, qui grignotera une partie de votre écran.

Pixter Super Fisheye : idéal pour vos photos de groupe

Attaquons maintenant plus spécifiquement la partie image. Avec ce Super Fisheye, le but est, principalement, de vous permettre de photographier des groupes d’individus ou encore, d’effectuer des photos de famille, ce qui devrait vous intéresser compte-tenu des périodes de fêtes de fin d’année à venir. Dans le domaine, le recul généré par l’objectif est assez bluffant (voir les images ci-dessous). Que vous vous placiez en face de vos cibles ou en contre-haut, vous obtiendrez vraiment un angle ultra-large générant un visuel plus vaste que celui offert par vos propres yeux.

Néanmoins, cet objectif demeure cantonné à un usage en intérieur ou, tout du moins, avec un recul moyennement élevé. En effet, à partir d’une certaine distance (au-delà d’ 1m50 environ), vous obtiendrez des images de plus en plus floues. A utiliser, donc, exclusivement, dans le cadre de prises de photos de proximité. Pour quelque chose de plus large, nous miserons plutôt sur l’ objectif photo dédié aux plans larges, donc nous vous proposerons le test sous peu. Notons enfin, comme vous avez pu le constater sur les visuels ci-dessous, une baisse de luminosité entre une photo prise avec puis sans le Super Fisheye, tout en restant strictement au même endroit lors de la capture. Il vous faudra donc jouer avec les contrastes et/ou flash disponibles sur votre mobile afin d’obtenir une qualité de cliché vraiment optimale.

Points positifs

  • Particulièrement simple d'utilisation et d'installation, notamment sur iPhone
  • Compacte et discret, facile à transporter
  • Bon rapport qualité/prix
  • Offre des plans larges de qualité, idéal pour les photos de groupe en espace confiné

Points négatifs

  • Plus difficile à adapter sur un Samsung
  • Pince qui empiète sur l'écran selon le Smartphone (Samsung notamment)
  • Efficace à moins d' 1,50m environ, mais pas au-delà
  • Baisse de clarté entre le passage de votre appareil à l'objectif photo

Note

Finitions/esthétique
Installation
Efficacité
Intérêt
Rapport qualité/prix
Conclusion

Concrètement, le Super Fisheye de Pixter est un système astucieux, grâce à sa pince qui s’adapte facilement, pour peu que vous disposiez d’un Smartphone adapté (Sony, Apple, notamment). En revanche, son utilisation dite « universelle » trouve ses limites sur des mobiles de type Samsung, en raison de l’emplacement de l’objectif photo. Dommage…

Néanmoins, quel que soit le Smartphone dont vous disposez, le Super Fisheye remplit parfaitement son rôle en offrant un recul suffisant pour vous permettre de réaliser des clichés de groupe dans des espaces confinés. Vous pourrez, ainsi, en vous positionnant à un mètre de vos cibles, capturer plusieurs personnes sur la même photo. Bien pratique lors de vos rassemblements de famille et autres occasion au travail ou au bureau.

Au-delà d’ 1,50 mètre, les captures se feront moins nettes, avec un effet de brouillard désagréable. Si vous respectez cette fenêtre d’utilisation, l’investissement s’avère cependant intéressant puisque vous pourrez vous procurer l’accessoire pour moins de 50 euros. Un bon rapport qualité/prix d’autant que le produit dispose d’une conception de bon niveau. Bonus non négligeable, la présence d’un petit étui souple qui vous permettra de l’emporter partout sans grandes contraintes.

Et pour un confort supérieur, nous vous conseillons de coupler votre achat avec le Trépied pour Smartphone de Pixter, dont nous vous proposerons un test très prochainement.

Note finale 4 Idéal pour vos photos de groupe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *