Switch

Année record pour la Nintendo Switch, leader en France


Nintendo France s’était fixé des objectifs de ventes particulièrement ambitieux, dans l’hexagone, concernant la Switch, cette année. Des prévisions qui n’étaient pas abusives puisque, c’est confirmé, la console hybride a atteint la barre des 2 millions de machines écoulées avant la fin de la campagne 2018. Chapeau !

Une fin d’année record, malgré les gilets jaunes

En 2018, c’est la Nintendo Switch qui s’est le plus vendue, en France, face aux Playstation 4 et Xbox One. Ainsi, d’après Philippe Lavoué (via Le Figaro), avec près de 100 000 machines vendues chaque semaine en fin d’année, la Switch poursuit les records de la Wii. Au total, ce sont plus de 1,13 millions de machines qui se sont écoulées chez nous, en 2018. De quoi atteindre un volume de ventes global de 2,04 millions, fin décembre.

Ce succès est du, en grande partie, à cinq jeux qui ont fait office de locomotives côté software. Mario Kart 8 Deluxe -troisième meilleure vente absolue de l’année- et Super Mario Odyssey tout d’abord. Puis les sorties fraîches représentées par Super Mario Party, Pokémon Let’s Go et Super Smash Bros. Ultimate. Ces cinq titres figurent d’ailleurs dans le top dix des jeux les plus vendus en France, toutes consoles confondues. Chacun d’entre eux a passé la barre des 400 000 unités écoulées.

Toutefois, Lavoué lâche que, sans les blocages des Gilets Jaunes, ces chiffres auraient pu être encore meilleurs (via Le Figaro) : «Sans les gilets jaunes, nous aurions pu faire mieux. Mais il faut saluer la résilience des distributeurs, qui ont soutenu nos produits. Le jeu vidéo est vu comme stratégique dans la grande distribution. Certains hypermarchés avaient même remis en place des conseillers-vendeurs dans les rayons à l’approche de Noël»

Il y a donc matière à faire encore mieux, cette année. Et avec des sorties telles Luigi’s Mansion 3, Metroid Prime 4 ou encore, un nouveau Pokémon RPG, la Nintendo Switch devrait poursuivre sa route sur la voie royale ces prochains mois.

source


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *